La téléphonie WiFi par Free.
mail Envoyer à un ami

Tel Wifi FreeAvec la nouvelle Freebox HD et la Freebox ADSL (Freebox version 5), Free a annoncé la disponibilité prochaine d’un nouveau service accessible aux abonnés à Free Haut Débit détenteurs d’une Freebox HD : la téléphonie WiFi/GSM.

Ceci notamment grâce au réseau sans-fil WiFi MIMO directement intégré au sein de la Freebox HD et de la Freebox ADSL. Si la partie GSM nous intéresse peu parce qu’il s’agit d’un mode GSM/GPRS classique (le propriétaire du téléphone aura le choix de l’opérateur et de sa carte SIM), la VoIP WiFi paraît en revanche plus attrayante. L’offre est simple : elle consiste en l’ouverture d’un compte SIP gratuitement via la page de gestion du compte Free.
Alors la téléphonie WiFi, la téléphonie SIP, kézako?

Avant de commencer, une petite précision : un petit lexique est disponible en bas de ce dossier pour quelques mots 🙂

La téléphonie WiFi/GSM repose tout d’abord sur la disponibilité future de plusieurs téléphones mobiles supportant à la fois les réseaux traditionnels GSM/GPRS mais également les réseaux sans-fil WiFi très utilisés en informatique. Le téléphone comporte donc toujours un emplacement pour la carte SIM pour les réseaux GSM mais on peut également l’utiliser avec du WiFi avec le protocole SIP*.

Free a, en effet, annoncé l’apparition d’une nouvelle fonctionnalité : la possibilité d’utiliser son compte de téléphonie associée à son compte Free Haut Débit depuis n’importe quel ordinateur (équipé d’un softphone, c’est à dire d’un logiciel de VoIP compatible SIP) ou terminal compatible avec le protocole de téléphonie SIP. Le protocole de téléphonie sur IP SIP est ouvert et normalisé par l’IETF (plus de détails sur WikiPedia). Il faudra évidemment avoir un abonnement Internet pour pouvoir passer des appels en utilisant son compte de téléphonie Free Haut Débit.

Un point d’accès WiFi (hotspot) fournit une connexion à Internet mais la connexion est souvent payante et la couverture laisse à désirer la plupart du temps. Mais Free a introduit dans les nouvelles conditions générales de ventes (au paragraphe 10.3. Fourniture des Services) une condition permettant à ce dernier de créer notamment un réseau WiFi maillé : « Afin d’améliorer considérablement le débit du réseau et d’augmenter les capacités d’utilisation du réseau, l’Usager autorise Free en cas de disponibilité de la capacité de sa Ligne et de la Bande passante, à les utiliser. Cette utilisation n’aura aucune incidence pour l’Usager et ne provoquera aucune interférence sur la Ligne de l’Usager. ».

Le réseau maillé serait alors composé de centaines de milliers de Freebox HD devenant des point d’accès WiFi dédié à la téléphonie SIP pour tous les Freenautes utilisateurs d’un téléphone WiFi.
Plus techniquement, pour les curieux, Free prévoit un SSID* dédié à la téléphonie.

Ainsi avec un téléphone WiFi/GSM compatible SIP et en se connectant à un point d’accès WiFi (Freebox HD), on peut passer des appels comme si on utilisait son compte de téléphonie Freebox Tél (celui accessible avec la ligne VoIP de la Freebox). Mais là où cela devient plus intéressant, c’est que cette possibilité existe depuis n’importe quel Freebox HD. Cependant on peut avoir des doutes sur la portée du WiFi MIMO de la Freebox HD.

Les défauts du service sont rapidement visibles : l’utilisateur doit utiliser la téléphonie GSM traditionnelle en cas d’absence de point d’accès WiFi et même si Free arrive à construire un très grand réseau maillé grâce au Freebox HD, cela sera toujours peu face aux réseaux GSM traditionnels. De plus le WiFi n’a pas une portée illimité et si on s’éloigne trop du point d’accès, la communication sera perturbée voire coupée (Le GSM n’a pas non plus une portée illimitée mais on considère que la couverture GSM est bien plus importante que la couverture WIFI). Autre défaut : le passage d’un point d’accès WiFi à un autre pendant un appel provoque une coupure de plus d’une seconde (temps nécessaire à l’authentification). Cette possibilité sera certainement indisponible au final. La téléphonie WiFi risque donc d’être un retour au bip bop avec ses zones d’appels à couverture réduite.

Pour les plus curieux d’entre vous, voiçi une information supplémentaire : le choix de SIP pourrait permettre à Free d’attribuer plusieurs numéros par abonnement ce qui n’est actuellement pas possible. Il se justifie aussi par sa simplicité, sa flexibilité et permettra ainsi à Free d’effectuer un pas en avant vers la fin de l’actuel protocole de communication H323

Les API VoIP permettront par exemple de gérer son compte SIP via Jabber* de manière (presque 🙂 ) transparente.
Par ailleurs Free utilisera probablement le protocole jabber afin de réaliser la translation d’adresse (NAT) nécessaire à l’acheminement des données derrière un routeur.
( En clair, le protocole SIP utilisant des adresses publiques (82.235.xxx.xxx), celà permettra de résoudre le problème des IP privées dans un réseau local. En effet, dans un réseau local, les ordinateurs ont des IP de la forme 192.168.xxx.xxx par exemple. Jabber permettra donc de « rediriger » de l’IP publique à l’IP locale 🙂 .)
L’utilisation d’un softphone pourrait donc permettre la mise en relation en cliquant juste sur un contact de la même manière que SKYPE (exemple : sip:juste@leblanc.fr pas de prénom ??).

En outre, Free projette de commercialiser une gamme de téléphones WiFi dont nous avons essayé un modèle. Les prix de ces modèles de téléphones GSM/WiFi sont généralement de l’ordre de 200 à 300 euros dans le commerce mais il n’est pas impossible que Free parvienne à passer sous la barre des 200 euros.

Le modèle que nous avons pu tester chez Free est agrémenté de toutes les dernières fonctionnalités des téléphones portables. A savoir, grand écran, appareil photo, caméra video, etc…
Là où il devient plus intéressant, c’est que celui-ci ne possède pas de clavier (physiquement parlant). En effet il dispose d’un touch screen et on peut ainsi numéroter directement sur l’écran. D’autres fonctionnalités comme un agenda ou un client mail sont à envisager, tout comme le lecteur mp3 et mp4. Le téléphone tournant sur un système linux embarqué, il pourra donc être facilement enrichi (par free ou par vos soins), d’autant qu’il dispose d’un lecteur de carte SD.

Quid de la sécurité ? Free ne lésine pas sur les moyens. En effet le téléphone embarquera un certificat (directement inscrit en usine ou par Free) qui se connectera sur un serveur RADIUS* prévu à cet effet. La sécurité est donc assurée sans pour autant sacrifier la bande passante dans un cryptage gourmand qui serait pénalisant au niveau des ressources systèmes et de l’autonomie. Cette bande passante nécessaire devrait être de l’ordre des 64kbps, comparable à la téléphonie RTC et bien au dessus de la qualité offerte par le GSM actuel et sa bande passante de 9,6kbps ou de la VoIP H323* (32kbps pour les non dégroupés) dans une moindre mesure.

Lexique technique (disponible aussi sur notre WIKI) :

  • H323 : C’est un ensemble de protocoles qui définissent la façon d’envoyer ou recevoir de la voix et de la video, de manière générale, du contenu multimedia. La partie audio/video est assurée par le protocole RTP et le codec le plus courament employé est le G711 qui permet une facilité de mise en oeuvre relativement grande sur les processeurs de type MIPS mais une bande passante des plus importantes (jusqu’à 64kbps) au vue de la qualitée auditive.
  • Jabber : Protocole xmpp, c’est le protocole de messagerie instantanée (IM) normalisé et utilisé dans beaucoup d’application comme GoogleTalk, Wanadoo LiveCom mais également beaucoup de client IM libre : Gaim, Gajim , Psi ou le très beau Bitlbee.
  • SSID : Abréviation de ESSID, il représente le nom du réseau sans fil, et constitue le premier niveau de sécurité dans la mesure où il faut le connaître pour s’y connecter.
  • RADIUS : Remote Authentication Dial-In User Service ; protocole d’authentification standard, défini par un certain nombre de RFC (Request For Comments). C’est ce même protocole qui permet de vous identifier avec votre login/password sur une connexion adsl.
Beta test : Vous pouvez maintenant commenter les articles sans être inscrit :-)


Dernières news de l'édition
15/4 Visite du datacenter de Free
4/5 Tutorial de FreeAngel
5/3 [tuto] Le routeur de la Freebox : explic...
2/12 [tuto] Le WiFi de la Freebox : explicat...
1/12 Explications et détails des offres ADSL ...
Edition nationale
7/4 [Reportage] Déploiement de fibre optique...
11/2 Le premier Dslam corse activé !
1/2 Lancement de Free-Reseau.fr, l'état du r...
14/1 Confirmation : la Freebox révolution est...
13/1

Rechercher un article
Action Iliad
Partager ...

  • Bookmark and Share
Sous catégories
Editions
Les tutoriaux
Activation de DSLAM
Flux RSS