IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

free-reseau

> R√©glement

Les invités peuvent maintenant commenter les articles

Merci ne pas poster de messages injurieux, obscènes, vulgaires, diffamatoires, menaçants, sexuels ou tout autre message qui violerait les lois applicables.
L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin d'aider à faire respecter ces conditions.

 
Reply to this topicStart new topic
[BZH-NM] Eoliennes à St-Vincent des Landes ... mais avec le "WifiMax" (44)
LiloBzH
posté Thursday 10 September 2009 √† 14:49
Message #1


Responsable technique
***

Groupe : Responsable technique
Messages : 3124
Inscrit : 20/04/2006
Lieu : Nantes - Bevet Breizh
Membre no 1
Sexe:

Raccordé en: Dégroupage Total
NRA ou NRO: MAR44
Longueur de ligne: 1414 m
Affaiblissement: 21 dB
Modem: Freebox Révolution (V6)



L'arrivée des éoliennes a du faire grincer des dents à Saint-Vincent des Landes, petite ville entre Nantes et Chateaubriant.

Pourtant, dans le Presse Océan (journal papier) de ce matin, on apprend la tenue d'une réunion ce soir a la salle municipale pour expliquer aux habitants quelle mesure compensatoire va être mise en place.

Cette mesure se prénomme WifiMax.

Attention, ce n est pas une erreur de frappe, nous ne parlons pas de WiMax mais bien de WifiMax. Comme som nom l indique, il s'agit en quelque sorte d un réseau par onde entre le WiFi et le Wimax !



West Télécom ( FAI se disant spécialiste des zones blanches ADSL) se dit pret a mettre de la fibre optique pour alimenter les antennes et donc fournir un meilleur débit si suffisamment d habitants adhère a cette formule WifiMax.

En fin de compte, l'éolienne, qui passe pour une pollution visuelle et auditive, pourrait voir sa cote de popularité etre améliorée si cette utilisation se confirme dans les zones blanches.


Lien vers la news

Ce message a été modifié par Admin - Thursday 10 September 2009 √† 14:49.


--------------------
-- Bevet Breizh --
Ousted, le plus grand penseur du XXIème s. se leva et dit : "L'indépendance n'a pas de Prix ;) "
Go to the top of the page
Users Website
+Quote Post
-jojo44520-
posté Thursday 10 September 2009 √† 21:30
Message #2





Invitť






Dans cette ZOne, il y a très peu de zone blanche... j'habitais dans la région il y a peu de temps.
Cela pourra seulement servir que pour al commune de Issé qui est éligible qu'à 2 Méga. Les autres centraux sont en ADSL 2+ FT.
Donc a mon avis c'est mort. J'ai h√Ęte de savoir la suite...
Et en plus, vive les ondes.... (ironie)
Go to the top of the page
+Quote Post
-Azerty-
posté Friday 11 September 2009 √† 10:03
Message #3





Invitť






En fin de compte, l’éolienne, qui passe pour une pollution visuelle et auditive, pourrait voir sa cote de popularité etre améliorée si cette utilisation se confirme dans les zones blanches.

Parce que le nucléaire c'est mieux?
Go to the top of the page
+Quote Post
corrector
posté Friday 11 September 2009 √† 20:10
Message #4


Campeur du forum
***

Groupe : Gazetteux
Messages : 2660
Inscrit : 27/09/2008
Lieu : Paris
Membre no 5030
Sexe:

Raccordé en: Dégroupage Total
Modem: Freebox V5 & HD



Citation (Azerty @ vendredi 11 septembre 2009 à 12:03) *
En fin de compte, l’éolienne, qui passe pour une pollution visuelle et auditive, pourrait voir sa cote de popularité etre améliorée si cette utilisation se confirme dans les zones blanches.

Parce que le nucléaire c'est mieux?

Le nucléaire permet de fournir en permanence, et pas juste quand il y a suffisamment de vent, mais pas trop, de l'électricité sans émettre de GES. C'est pas rien.

L'utilité des éoliennes en tant que source d'énergie reste à démontrer. Pour l'instant, c'est surtout un surcout payé par tous les consommateurs d'électricité sous la forme d'une "contribution", et une mesure d'affichage écolo-électoraliste. (Et encore là je suis gentil.)
Go to the top of the page
+Quote Post
Woulouf
posté Tuesday 22 September 2009 √† 15:56
Message #5


Membre actif
**

Groupe : Gazetteux
Messages : 393
Inscrit : 30/05/2006
Membre no 352
Sexe:

Raccordé en: Non abonné Free Haut Débit
Modem: Autre



Pollution sonore ?

Ça génère du bruit a ce point la ?


--------------------
Le Grand MiX
Go to the top of the page
Users Website
+Quote Post
-vent traterre-
posté Monday 05 October 2009 √† 14:12
Message #6





Invitť






Citation (Woulouf @ mardi 22 septembre 2009 à 15:56) *
Pollution sonore ?

Ça génère du bruit a ce point la ?



Pour m'être arrêté au pied d'un site, franchement, non. Ya assez de parcs éoliens pour que chacun puisse faire le test.
Ensuite, en moyenne, sur l'année, une éolienne de 2 mégawatts ça produit la consommation de 3 à 5000 personnes hors chauffage.
Certes c'est une mesure globale sur l'année, et le vent est intermittent.
Cependant des réseaux de distribution intelligents basés sur le développement des heures creuses/pleines (production/absence de production au lieu de seulement demande/absence de demande) permettrait d'ajuster la consommation. Cela nécessite l'installation de compteurs intelligents dans les foyers.
C'est d'apparence complexe, mais c'est juste la question de s'approprier la chose. Prouvé faisable, c'est l'avenir.
On peut aussi bourriner et mettre du nucléaire sans réfléchir...

Le problème des éoliennes, c'est qu'elles rendent visible le problème de l'énergie, et cela redéfinit la perception que l'on a de nos modes de vie et de nos territoires. On voit qu'il faut produire l'énergie, on ne peux pas faire l'autruche là.
Il y a un siècle, on disait que les trains dans la campagne faisaient tourner le lait des vaches... donnaient des fausses couches... le bruit, les champs électriques des caténaires... mais tout ça est dans le paysage maintenant, et accepté. Allé, encore quelques décennies et on n'en parle plus.

Bonne journée!
Go to the top of the page
+Quote Post
Woulouf
posté Monday 05 October 2009 √† 18:48
Message #7


Membre actif
**

Groupe : Gazetteux
Messages : 393
Inscrit : 30/05/2006
Membre no 352
Sexe:

Raccordé en: Non abonné Free Haut Débit
Modem: Autre



Justement j'ai vu un reportage récemment, en fait le bruit généré est en quelque sorte le bruissement des pales (ca ferait une sorte de "woosh" en continu) qui n'est pas genant sur le coup mais plutot sur la durée.

Ceci dit, si j'ai l'occaz, je verrai pour aller écouter par moi-meme.

Concernant, l'esthétisme, pas mal crient à la déformation des paysages.

Autant les lignes haute tension, c'est très laid, mais les éoliennes, ca me choque pas plus que ça.

C'est sur que la croissance de parc éoliens est assez fulgurant mais il existe une certaine cohérence entre l'implantation de ces machines et l'environnement.

Par contre il me semble avoir entendu que ca pouvait une cause de mort chez les oiseaux mais je ne sais plus de quelle façon.

Ce message a été modifié par Woulouf - Monday 05 October 2009 √† 18:49.


--------------------
Le Grand MiX
Go to the top of the page
Users Website
+Quote Post
corrector
posté Tuesday 06 October 2009 √† 05:41
Message #8


Campeur du forum
***

Groupe : Gazetteux
Messages : 2660
Inscrit : 27/09/2008
Lieu : Paris
Membre no 5030
Sexe:

Raccordé en: Dégroupage Total
Modem: Freebox V5 & HD



Citation (vent traterre @ lundi 05 octobre 2009 à 16:12) *
Ensuite, en moyenne, sur l'année, une éolienne de 2 mégawatts ça produit la consommation de 3 à 5000 personnes hors chauffage.
Certes c'est une mesure globale sur l'année, et le vent est intermittent.

C'est bien le soucis.

On peut gloser sur tout le reste, tant que ce problème ne sera pas résolu, l'éolien ne servira à rien.

Citation (vent traterre @ lundi 05 octobre 2009 à 16:12) *
Cependant des réseaux de distribution intelligents basés sur le développement des heures creuses/pleines (production/absence de production au lieu de seulement demande/absence de demande) permettrait d'ajuster la consommation. Cela nécessite l'installation de compteurs intelligents dans les foyers.

Je ne vois pas bien le rapport avec les compteurs. Un compteur, ça sert à compter, point. C'est un instrument d'observation. Tu peux mettre tout l'intelligence que tu veux dedans, ça ne va pas se mettre à faire autre chose que d'observation, sinon ce n'est plus un compteur.

Et merci de lire ce qui est écrit et de faire attention au sens des mots : avoir un "gadget" électronique qui analyse heure par heure sa consommation, ça peut être utile pour mieux analyser et optimiser la consommation d'énergie. Ça permettra peut-être aussi de faire payer un tarif différent chaque heure, voir chaque minute, pour se rapprocher le cout réel. En particulier, ça permettrait de mettre une taxe carbone objective sur la consommation d'électricité.

Mais c'est à peu près tout (même si c'est déjà pas mal). En tout cas, cela ne va pas résoudre un problème de production d'énergie variable d'une minute à l'autre, ça n'a juste aucun rapport.

Quand à "production/absence de production au lieu de seulement demande/absence de demande", c'est du blabla, ça ne veut rien dire du tout.

Citation (vent traterre @ lundi 05 octobre 2009 à 16:12) *
On peut aussi bourriner et mettre du nucléaire sans réfléchir...

Pour l'instant, ceux qui ne réfléchissent pas sont principalement ceux qui proposent de remplacer une source d'énergie stable (p.ex. nucléaire) par une intermittente (p.ex. éolien) sans expliquer comment palier cet inconvénient.

Et pour parler franchement (et je ne vais pas me g√™ner vu que tu laisses entendre que les pro-√©lectro-nucl√©aire ne r√©fl√©chissent pas), le fait que tu penses t'en tirer avec une vague allusion aux compteurs intelligents (ou aux r√©seaux intelligents) ne montre pas une r√©flexion tr√®s aboutie de ton cot√©. √áa ressemble plut√īt √† la fa√ßon des "Verts" de balayer les objections d'un revers de main.

Le "bourrinage" des centrales nucléaire correspond juste au fait de faire face à la fin de vie du parc existant, et à avoir une énergie de base qui n'émette pas de GES.

Citation (vent traterre @ lundi 05 octobre 2009 à 16:12) *
Le problème des éoliennes, c'est qu'elles rendent visible le problème de l'énergie, et cela redéfinit la perception que l'on a de nos modes de vie et de nos territoires. On voit qu'il faut produire l'énergie, on ne peux pas faire l'autruche là.

C'est très poétique, mais c'est du très grand n'importe quoi, désolé.

Ceux qui font l'autruche sont ceux qui
- prétendent que l'éolien est une source d'énergie locale, alors que quand il n'y a pas assez de vent il faut aller la chercher plus loin, parfois très loin
- qui oublient que l'éolien produit une puissance qui peut varier rapidement
- qui oublient qu'il est impossible de prévoir à l'avance avec précision la force du vent (et tous mots sont importants)
- qui oublient que l'on n'a pas de moyens de stoker l'électricité à grande échelle
- ne voient pas que les éoliennes, avec leur production intermittente, sont co-émetteurs de CO2 : il faut aligner les centrales thermiques à hydrocarbures (gas, charbon...) en face pour ajuster la production

Ceux qui ne voient pas qu'il faut produire l'énergie sont justement ceux qui voudraient "sortir du nucléaire" sans savoir précisément ce qu'il faut mettre à la place. Encore une fois, tous les mots sont importants : c'est très facile de balancer des mots comme "éolien", "solaire", "production décentralisée". Mais pour les détails, on verra bien, après...

On a vu, en Italie, comment ça peut finir : importation importante, pannes fréquentes... L'Allemagne, soit disant "championne" du renouvelable en matière de production d'électricité, est aussi et surtout championne de l'émission de CO2 dans ce secteur. (A ce moment là, en général, les "Verts" essaient de détourner l'attention en parlant de bagnoles : lol.) Elle ne sait pas comment "sortir" du nucléaire. Ne pas le voir, c'est ça faire l'autruche.

Je pense que les éoliennes donnent surtout bonne conscience aux écolo-neuneu, et à ceux qui en installent, alors qu'elles sont entièrement payées par une taxe sur tous les consommateurs, même ceux qui ne goutent pas à la plaisanterie.

Comme beaucoup, tu te payes de mots, avec les expressions qui ne veulent rien dire ("production/absence de production au lieu de seulement demande/absence de demande"). Il ne faut pas chercher midi à 14 h : il faut équilibrer la production et la consommation.

Tu te gardes bien d'expliquer ce qu'implique d'avoir une production basée sur l'éolien :
- émission de GES pour combler les manques
ou bien
- disponibilité variable et intermittente de l'électricité

Ne pas expliquer ça, c'est faire de la démagogie, c'est en ce domaine la spécialité des Verts, et aussi de tous les candidats à l'élection présidentielles qui ont signé le "pacte écologique" de Hulot (tous sauf Le Pen il me semble), qui n'ont pas émis une réserve sur la "sortie" du nucléaire (tous sauf Sarkozy).

Citation (Woulouf @ lundi 05 octobre 2009 à 20:48) *
Justement j'ai vu un reportage récemment, en fait le bruit généré est en quelque sorte le bruissement des pales (ca ferait une sorte de "woosh" en continu) qui n'est pas genant sur le coup mais plutot sur la durée.

Pas bruyant comparé à quoi? Avec quelle vitesse de vent?

Citation (Woulouf @ lundi 05 octobre 2009 à 20:48) *
Concernant, l'esthétisme, pas mal crient à la déformation des paysages.

Autant les lignes haute tension, c'est très laid, mais les éoliennes, ca me choque pas plus que ça.

C'est sur que la croissance de parc éoliens est assez fulgurant mais il existe une certaine cohérence entre l'implantation de ces machines et l'environnement.

Les lignes à haute tension peuvent être enterrées. C'est un investissement important, mais ça économise de l'entretient et les pannes en cas d'intempéries.

Les éoliennes, c'est plus délicat. wink.gif

Citation (Woulouf @ lundi 05 octobre 2009 à 20:48) *
Par contre il me semble avoir entendu que ca pouvait une cause de mort chez les oiseaux mais je ne sais plus de quelle façon.

Je crois que c'est à cause du bruit. (Et peut être des lumières de signalisation pour les avions? au fait, y a t-il?)
Go to the top of the page
+Quote Post
Woulouf
posté Tuesday 06 October 2009 √† 23:29
Message #9


Membre actif
**

Groupe : Gazetteux
Messages : 393
Inscrit : 30/05/2006
Membre no 352
Sexe:

Raccordé en: Non abonné Free Haut Débit
Modem: Autre



Citation (corrector @ mardi 06 octobre 2009 à 07:41) *
(Et peut être des lumières de signalisation pour les avions? au fait, y a t-il?)


Je ne sais pas si c'est général mais les parcs éoliens aux alentours de ma localité sont équipés de lumière de signalisation.


--------------------
Le Grand MiX
Go to the top of the page
Users Website
+Quote Post
Argus
posté Wednesday 07 October 2009 √† 08:42
Message #10


Membre actif
**

Groupe : Gazetteux
Messages : 380
Inscrit : 06/06/2008
Membre no 4640
Sexe:

Raccordé en: Dégroupage Partiel
NRA ou NRO: SGE78
Longueur de ligne: 2100 m
Affaiblissement: 30 dB
Modem: Freebox V5 & HD



La France est le seul pays d√©velopp√© o√Ļ les √©oliennes sont remises en cause pour des raisons toujours douteuses ! La propagande extr√™mement efficace et co√Ľteuse d'EDF a des s√©quelles bien d√©testables car nous sommes en retard. Mais de toutes fa√ßons il n'y a pas d'autre solution viable dans certains cas, comme d'ailleurs il n'y a pas d'autre solution que le wimax ici.

Ce message a été modifié par Argus - Wednesday 07 October 2009 √† 08:42.
Go to the top of the page
Users Website
+Quote Post
-vent trater-
posté Wednesday 07 October 2009 √† 11:15
Message #11





Invitť






@corrector

Je vous remercie de répondre avec autant de détails. Il y a en effet des zones du sujet que je ne maitrise pas, et votre poste m'a fait aller vérifier.

D'abord, pour clarifier, je ne veux insulter personne en parlant de bourrinage. Ce que je veux dire, c'est que l'électronucléaire est une solution efficace, mais que cela ne doit pas conduire à s'en satisfaire et à se reposer sur nos lauriers en mettant tous les œufs dans un même panier. Il y a des inconvénients de taille à cette énergie, aussi pratique soit-elle au jour le jour.
D'abord, elle encourage à ne se développer que dans l'électrique. Le chauffage électrique en installation principale (en appoint ok probablement) par exemple. Il existe d'autre technologies, chaudières efficaces à condensation, à granulés de bois coproduits de l'industrie du bois, complété par des capteurs solaires thermiques... je suis heureux de voir qu'on cherche, yaurait de l'emploi à développer en france dans tout ça.
Comment les certaines de générations futures géreront-elles les déchets que nous leur laissons pour notre consommation présente? Elles en hériteront sans l'avoir choisi. J'ai été choqué, récemment, par un reportage sur la mafia italienne qui a coulé au large des cotes méditerranéennes des navires chargés de déchets radioactifs. Je suppose, pour toucher le montant du retraitement ou du stockage, sans le faire. De la même manière les coulées de boues récentes en ciciles ont été causées par la déforestation sauvage au profit de constructions également d'origines mafieuses.
Ceci pour dire, on gère ici et maintenant, mais ya rien qui garantisse que ça dure.

Pourquoi une seule énergie? Pourquoi tout ou rien?!

Maintenant, à propos des aérogénérateurs (éoliennes). La production est intermittente c'est un fait.
J'ai été voir ce qu'en dit ERDF, l'autorité en charge de la distribution de l'électricité. C'est l'autorité en la matière, c'est eux qui ont la responsabilité de la qualité du courant à chaque instant.
Ce qu'ils disent:
"Cette instabilité de la production aléatoire peut être limitée par le foisonnement de
l’ensemble des générateurs raccordés sur le territoire."
Source: pkgda.pdf (googlez le)
Une grande qualité de l'électricité: elle se transporte très bien. Il y a peu de pertes réseau.
A l'échelle d'un continent, voire seulement de la France (soumise à trois régimes climatiques différents), la multiplication des petites productions industrielles (comme les parcs éoliens de 2 à 100 mégawatts) assure, statistiquement, la régularité de la production.
Même dans le cas d'un réseau isolé, comme les Canaries, la limite aux productions aléatoires et de ...30%. L'objectif de production d'énergie éolienne en France est de ... 8% si tout va bien, en 2010. Et nous sommes au cœur d'un réseau continental, ce n'est pas les Canaries wink.gif
Donc, il y a de la marge.
La citation:
"Ces multiples contraintes incitent les gestionnaires de réseau isolé à limiter le
taux instantané de pénétration d’énergie aléatoire dans l’énergie totale injectée
sur le réseau. (...) Suite aux retours d’expérience d’autres électriciens insulaires, notamment grecs et
espagnols, et aux diverses études existantes en France et en Europe sur le sujet,
EDF SEI a retenu un taux de pénétration de production aléatoire dans ses réseaux
isolés de 30%."

Pour insister, on parle ici de taux instantané d'injection sur le réseau, pas de la puissance installée totale. Parce qu'on sait bien que les éoliennes, les panneaux pv... ne produiront pas tous à Pmax tout le temps.
Qui plus est, ERDF peut les déconnecter instantanément au besoin:
"Afin de pr√©server la s√Ľret√© du syst√®me √©lectrique, le responsable de l¬í√©quilibre
production consommation est en droit de déconnecter des générateurs éoliens ou
photovolta√Įques d√®s que la somme globale des puissances al√©atoires inject√©es
atteint 30% de la puissance appelée sur le réseau."


Donc, on sait gérer une production intermittente dans le cadre d'un mix énergétique.
L'idéal, c'est clair, serait de stocker l'énergie.
Des entreprises sont sur le coup. Pas en France évidemment, mais aux Pays Bas notamment, avec Kema:
http://www.kema.com/innovation/global-issu...ge/Default.aspx
Eux, au moins, cherchent.
Ça, pour moi, c'est ne pas faire l'autruche. Ne pas juste dire ça ne marchera pas et dédaigner l'affaire. Point de vue personnel.


A propos d'une autre solution, que j'ai maladroitement formul√©e c'est probable, sur les compteurs intelligents. J'utilise compteur par abus de langage, en effet √ßa compte, mais pas seulement. Un contr√īleur de train, √ß√† contr√īle, mais √ßa peut aussi renseigner wink.gif

ERDF, encore (on peut pas dire que je tape du coté des lobbies écolos pour la biblio):
"À plus long terme, l’évolution des réseaux vers
le concept de smart grids permettra aux réseaux
de distribution de gérer une plus grande proportion
de capacités de production locales et d’optimiser
l’équilibre production-consommation."
Source: erdf_ra_dd_2008.pdf , page 11. (googlez le)

Un des concepts de ce réseau intelligent, c'est les centrales de production virtuelles.
C'est simple: il y a des petites centrales de productions mobilisables quasi instantan√©ment, et des installations consommatrices que l'on peut ralentir ou couper tout aussi rapidement. Lors d'un pic de consommation, mobiliser ces deux ressources peut lib√©rer le la puissance, des "n√©gawatts", dans la mesure de 10% de la consommation de pic, dans le cas de l'√©tat du Connecticut aux √Čtats-Unis. Plus la consommation est d'origine industrielle et centralis√©e, plus il est facile de s'organiser.
Source: cleaningthegrid-report.pdf , page 52. Désolé, c'est en Anglais!

"Many renewable energy power systems will also feed directly into the distribution
system. The challenge will be turning the current passive distribution system into an active bidirectional
system where every consumer is a potential generator. The transmission system will
remain the critical link enabling any grid to function effectively. To meet renewable targets
being set by many governments, increased investment will be required to strengthen both the
transmission and distribution components of the grid and improve its operation to integrate
decentralized, two-way energy flows."
source: storingrenewablepower.pdf, page 9

En gros, ce n'est pas juste "il faut équilibrer production et consommation", point barre, en ne pensant qu'à maintenir ou augmenter une production centralisée. L'équilibre est évidemment le principe de base, mais il y a différentes voies pour y arriver. Peut-être à combiner.

Pour continuer (j'ai faim moi!!), et si on ignore l'argument des 30% de puissance aléatoire évoqué plus haut, ainsi que la répartition statistiques des productions à l'échelle du pays et même du continent, doit-on mettre 1mégawatt thermique pour chaque mégawatt aléatoire implanté?
D'abord, l√† o√Ļ le nucl√©aire n'est pas d√©velopp√©, chaque Kilowattheure d'√©nergie produite aurait d√Ľ l'√™tre de toutes fa√ßons. Donc, ce qui est produit par du renouvelable, n'est pas produit par du thermique, m√™me si on en a install√© au cas o√Ļ. Et l'Allemagne √©tait d√©j√† une grosse √©mettrice de GES avant les √©oliennes. Ces derni√®res n'en ont pas la responsabilit√©, et chaque KWh qu'elles produisent, c'est du gaz, du p√©trole, qui ne br√Ľle pas.


Enfin, l'argument du cout de l'électricité éolienne imposé à chacun ne tient pas, pour deux raisons.
D'abord, le prix de l'électricité est en augmentation régulière:
"Cette année déjà, on a pu constater que l’écart de prix
d’achat d’un MWh éolien (82 €) et le prix de marché (69 €)
s’était considérablement réduit.
Dans quelques années, le prix de l’électricité éolienne
pourrait être inférieur au prix de l’électricité sur le
marché. L’éolien constitue donc un moyen de production
compétitif contribuant à protéger le consommateur de
l’augmentation du prix des combustibles fossiles."
Source: Fiche_SER-FEE_06_Financement_eolien.pdf , page 1.

Puis, au sujet de la taxe finançant le rachat au prix garanti ci-dessus:
Il faut savoir qu'elle couvre trois principaux postes:

la p√©r√©quation tarifaire, c¬íest-√†-dire le surco√Ľt de la production √©lectrique dans certaines zones √ģliennes non connect√©es au r√©seau = 61%
l’obligation d’achat de l’électricité produite par la cogénération gaz et les énergies renouvelables =35%, dont 28% pour la cogénération et 4% pour l'éolien!!!
les aspects sociaux de la fourniture d¬í√©lectricit√©, en particulier depuis son classement en ¬ę bien de premi√®re n√©cessit√© ¬Ľ en juillet 2006.= 4%

En résumé,
"Le montant de la CSPE 2009 est de 4,5 €/MWh.
L’énergie éolienne ne représente que 4 % de
ce montant, soit une charge de 0,018 c€/kWh
par habitant, soit 90 c€ annuels par foyer,
chauffage inclus."
Source: Fiche_SER-FEE_06_Financement_eolien.pdf , page 2.

Là cette source est ouvertement pro éolien. Ses calculs sont clairs et détaillés, chacun peut vérifier.

Quand au bruit, des études sont effectuées au niveau des plus proches habitations des éoliennes. C'est nécessaire à l'étude d'impact, elle même nécessaire à l'obtention d'un permit de construire. Une éolienne ne peut émerger du fond sonore que de 3dB. Autant dire imperceptible. Pour comparaison, la pluie qui tombe c'est 50dB.
http://www.moinsdebruit.com/le-bruit/lechelle-du-bruit.html

L'impact paysager est évidemment non négligeable. Les éoliennes sont disposées en ligne de préférence pour éviter l'aspect chaotique. Des études d'ombre, d'impact sur des monuments protégés sont effectuées au cas par cas, entre autres.

En conclusion, les éoliennes ne sont pas la solution miracle, mais constituent un élément de production efficace d'électricité.
Et propre. Pas d'√©missions. De l'acier et √©quipements √©lectriques, recyclables ou retraitables, et du grav√Ęt. Rien de toxique, rien de radioactif. En six mois grand max, toute l'√©nergie mise en oeuvre pour la production, la mise en place et la destruction de l'√©olienne est produite par elle m√™me.
C'est quand même élégant.
Go to the top of the page
+Quote Post
Argus
posté Wednesday 07 October 2009 √† 18:53
Message #12


Membre actif
**

Groupe : Gazetteux
Messages : 380
Inscrit : 06/06/2008
Membre no 4640
Sexe:

Raccordé en: Dégroupage Partiel
NRA ou NRO: SGE78
Longueur de ligne: 2100 m
Affaiblissement: 30 dB
Modem: Freebox V5 & HD



Grand merci pour ce t√©moignage copieux qui a la m√©rite, m√™me s'il est long √† lire, de faire un d√©veloppement : exercice rare sur ce m√©dia o√Ļ l'approximation et l'amalgame sont la r√®gle.
Go to the top of the page
Users Website
+Quote Post
corrector
posté Thursday 15 October 2009 √† 07:59
Message #13


Campeur du forum
***

Groupe : Gazetteux
Messages : 2660
Inscrit : 27/09/2008
Lieu : Paris
Membre no 5030
Sexe:

Raccordé en: Dégroupage Total
Modem: Freebox V5 & HD



Citation (vent trater @ mercredi 07 octobre 2009 à 13:15) *
@corrector

Je vous remercie de répondre avec autant de détails. Il y a en effet des zones du sujet que je ne maitrise pas, et votre poste m'a fait aller vérifier.

D'abord, pour clarifier, je ne veux insulter personne en parlant de bourrinage.

Pas de problème.

Citation (vent trater @ mercredi 07 octobre 2009 à 13:15) *
Ce que je veux dire, c'est que l'électronucléaire est une solution efficace, mais que cela ne doit pas conduire à s'en satisfaire et à se reposer sur nos lauriers en mettant tous les œufs dans un même panier. Il y a des inconvénients de taille à cette énergie, aussi pratique soit-elle au jour le jour.

D'une part, ce n'est pas renouvelable, c'est déjà une raison suffisante pour se démener pour trouver mieux.

Citation (vent trater @ mercredi 07 octobre 2009 à 13:15) *
D'abord, elle encourage à ne se développer que dans l'électrique. Le chauffage électrique en installation principale (en appoint ok probablement) par exemple.
(Il ne faut pas me lacer sur le sujet du tout électrique... trop tard je suis lancé.)

Alors là non, mille fois non.

Le nucléaire français, très développé dans la fourniture l'électricité aux français (importations comprises), est absolument incapable de couvrir les besoins en chauffage électrique français. C'est Greenpeace et le Ministère de l'Industrie qui le disent en cœur! Et construire et faire fonctionner un réacteur juste la saison froide serait une gabegie insupportable : le cout fixe d'un réacteur est très important.

EDF a essayé de vendre le chauffage électrique dans une politique délirante pour vendre de l'électricité qu'elle ne peut produire et qu'elle achète plus cher qu'elle ne la revend. Le chauffage électrique de quelques uns est en fait payé par tous les abonnés EDF. Ce mode de chauffage le moins cher à l'installation revient le plus cher à l'usage pour la collectivité, ce qui rend sa promotion moralement insupportable. Il est considéré comme une aberration thermodynamique et écologique par les Verts, et une aberration économique pour le Ministère de l'Industrie.

Je pense que si la libéralisation avait eu lieu avant, EDF pouvant vendre du gaz n'aurait pas fait la promotion du chauffage électrique. C'est le problème ces "services public" gérés par des entreprises publiques qui ne cherchent qu'à prendre des parts de marché (ex. rail contre avion) et se tirent dans les pattes (cf l'interco pourrie SNCF/Roissy-CDG). EDF a vanté le chauffage électrique pour prendre des parts à GDF.

Autour de moi, plein de gens ont fait supprimer le gaz chez eux, mais aucun n'est capable dire quand on lui pose la question pourquoi il l'a fait : c'est à croire qu'ils ont tous été hypnotisés. Combien y a t-il d'accidents avec une chaudière régulièrement vérifiée, installée de façon conforme dans un local conforme (aérations pas bouchées)? Les chaudières sont bourrées de dispositifs de sécurité.

Le gaz fait peur; pourtant, ce n'est pas en supprimant son compteur à l'occasion de travaux qu'on supprime le risque si un voisin a alzeimer et laisse le robinet de son ancienne (sans sécurité) plaque de cuisson ouvert!

Le fait de retirer un chauffage au gaz existant devrait être très fortement taxé! Et la publicité pour le chauffage électrique encadrée, en insistant sur l'émission considérable de CO2 qu'il entraine. (Je parle évidemment ici du chauffage électrique traditionnel à convecteurs, non de la pompe à chaleur.) Je comprends que l'installation du gaz n'est pas possible partout, et serait parfois complexe et couteuse. Et il peut y avoir d'autres modes de chauffage moins émetteurs de GES (p.ex. issu de cogénération).

Le chauffage électrique, c'est un scandale français, et il ne faut pas faire l'amalgame avec le nucléaire, ce qui est un amalgame scandaleux.
Go to the top of the page
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : Monday 27 February 2017 √† 06:52