Exclu : Free change de stratégie FTTH[MàJ]
mail Envoyer un ami

Le 11 septembre 2006 Free annonçait fièrement se lancer dans la fibre optique jusqu’au domicile. Un an et demi plus tard, ce déploiement semble avoir pris du retard. Aujourd’hui le Journal du Freenaute vous révèle en exclusivité pourquoi Free est en retard sur ses prévisions !

Mise à jour : Non, ne vous inquiétez pas, Free ne change rien à sa stratégie pour la fibre optique! Il était bien sûr question de notre petit poisson d’avril 🙂 En espérant que cela vous à plu…

Depuis de nombreux mois, les dirigeants de Free nous répètent que le déploiement d’une fibre par abonné jusqu’au domicile est économiquement viable et que cela représente la solution ultime.

  • La vérité !

La réalité est bien différente… Nous avons aujourd’hui les preuves que Free prépare en secret un déploiement massif utilisant la technologie fibre + paire de cuivre téléphonique (VDSL) ou fibre + coaxial (FTTLA) selon les zones géographiques. Toutes les annonces concernant le déploiement d’une fibre par abonné (FTTH P2P) avaient comme seul but de faire hésiter les concurrents, de les ralentir et de les pousser à se lancer dans un déploiement couteux (et non viable). Les quelques abonnés FTTH de Free raccordés à l’heure actuelle ne sont que des leurres afin d’appuyer la supercherie!

France Telecom a bien su éviter le piège en choisissant de déployer son réseau avec la modeste technologie GPON, mais Neuf Cegetel a failli mordre à l’hameçon en expérimentant quelques prises en P2P à Paris. Heureusement pour ce dernier, il dispose encore du savoir faire de Erenis (qu’il a racheté début 2007) dans le déploiement VDSL (installation de DSLAM et de PABX en bas d’immeuble) et des milliers d’abonnés VDSL associés.

  • Le très haut débit dynamique !

Bien sûr, comparé à un couteux déploiement FTTH en P2P, les performances ne sont pas comparables. Les abonnées devraient tout de même profiter d’un débit jusqu’à 100Mbit/s dynamique (selon la qualité de la ligne ou du câble coaxial), s’alignant ainsi sur les autres acteurs du marché. A noter qu’une partie de la bande passante sera réservée pour la diffusion de la TV (via DVB) et une autre pour le partage de la bande passante grâce au futur partenariat avec l’opérateur WiFi FON (environ 5 MBits).

La nouvelle Freebox Cuivre sera équipée d’un port coxial et d’une prise téléphonique traditionnelle. Elle sera ainsi compatible avec les technologies VDSL et Docsis 3.0 (en cours de préparation). Elle sera équipée d’un CPU permettant d’atteindre un débit jusqu’à 100 Mbits (avec le mode routeur NAT activé, le CPU permettrait de dépasser les 30 MBits).

Coté design, l’indispensable logo illuminé présent sur les livebox et neufbox sera enfin présent sur la Freebox. La couleur et la vitesse de clignotement sera variable et entièrement personnalisable à travers l’interface de gestion.

  • Une offre triple play très haut débit à 19,99 euros/ mois !

Le prix de l’offre sera de 19,99 euros/mois !

Comme ses concurrents, Free a ainsi décidé de permettre à l’abonné de choisir ses options dont voici le tarif. Vous remarquerez une forte ressemblance avec les offres d’Orange, Numéricable et Neuf!

-location de la Freebox Cuivre : 6 mois offerts puis 3 euros/mois (même tarif que chez Orange)

-décodeur TV Haute définition : 5 euros/mois (+ 1 euros/mois pour la télécommande) (même tarif que chez Numéricable)
-décodeur TV Haute définition avec disque dur : 10 euros/mois (+ 2 euros/mois pour la télécommande) (même tarif que chez Numéricable)

-option time shifting (contrôle du direct) : 5 euros/mois (nécessite le décodeur avec disque dur) (même tarif que chez Orange et Neuf)
-accès FTP au disque dur du décodeur : 2 euros/mois (nécessite le décodeur avec disque dur)

-Freeplug adaptateur CPL : en promotion à 109 euros (même tarif que chez Orange)

-appel gratuit vers les autres box : 4 euros/mois (toujours pas disponible chez Neuf)
-appel gratuit vers 70 destinations : 4 euros/mois
-suivi de consommation téléphonique : 1 euro/mois (toujours pas disponible chez Neuf)

  • Une vision d’avenir !

Ces technologies permettront à Free de dégager de larges bénéfices à court terme. Il pourra ainsi augmenter significativement son parc d’abonnés en achetant coute que coute les derniers petits FAI (Alice en ligne de mire ?) et en investissant largement dans la publicité. Cette vision à court terme du marché devraient satisfaire les actionnaires d’Iliad à la recherche de profit et en attirer de nombreux autres.

Toujours afin d’optimiser les coût de déploiement, il semblerait qu’il suffise d’une seule fibre par pâté de maison (300 à 500 logements)! Autre petit changement, Free s’alignerait sur la stratégie de déploiement d’Orange et ne proposerait son offre fibre qu’aux appartements dont l’abonné s’engage chez Free. De plus, cette stratégie permettra à Free d’empêcher les concurrents de proposer aisément leurs offres fibre dans l’immeuble puisqu’il faudra effectuer des travaux à chaque fois qu’un opérateur arrivera en bas de l’immeuble et qu’un client souhaitera être raccordé.

Afin d’accélérer le déploiement de la fibre vers les habitations, Free a noué un partenariat avec Numericable afin d’utiliser le câble déjà installé dans certains immeuble et les fourreaux appartenant aux collectivités locales. D’autre part, selon nos informations Free envisage également de s’approprier les fourreaux de France Télécom à l’occasion de l’expiration des conventions d’occupation du domaine public de ces fourreaux en 2012. Les Freenautes seront mis à contribution via leur interface de gestion pour référencer les fourreaux sur le territoire national.

Selon nos informations, l’offre sera tout de même appelée « FTTH, fibre optique jusqu’au domicile » afin de s’aligner sur la dénomination employée par les concurrents pour qualifier les offres FTTB et FTTLA (voir par exemple Numericable).

  • La stratégie à plus long terme

Même si, comme à son habitude Free préfère se concentrer sur les 6 prochains mois et s’aligner sur les offres concurrentes, quelques réflexions en interne amènent à penser que d’ici 3 ans il faudra remplacer le câble coxial et le VDSL, afin de le remplacer par une technologie GPON analogue à celle choisie par France Telecom. Puis 3 ans plus tard, si le marché suit, ils déploieront enfin le fameux P2P (une fibre par abonné) uniquement si les sites de diffusion vidéo sur Internet débuttent la diffusion de flux en télévision 3D nécessitant une qualité de service supérieure et des véritables débits.

  • Un réseau déjà largement déployé

Nous sommes procuré en exclusivité la carte de disponibilité de cette nouvelle offre sur Paris :

Beta test : Vous pouvez maintenant commenter les articles sans tre inscrit :-)


Dernires news de l'dition
7/4 [Reportage] Déploiement de fibre ...
11/2 Le premier Dslam corse activé !
1/2 Lancement de Free-Reseau.fr, l'ét...
14/1 Confirmation : la Freebox révolut...
13/1

Rechercher un article
Action Iliad
Partager ...

  • Bookmark and Share
Sous catgories
Editions
Les tutoriaux
Activation de DSLAM
Flux RSS