Freebox HD : un parfum de MIMO
mail Envoyer un ami

freebox HD Lors de la sortie de la nouvelle Freebox HD et de son acolyte la Freebox ADSL (dont Michal Boukobza avait d’ailleurs dit qu’il n’existait pas de projet de Freebox version 5), Free annonce une Freebox MIMO mais quid de cette nouvelle technologie WiFi sans-fil censée une nouvelle fois nous offrir des meilleurs débits. En effet une nouvelle interface WiFi MIMO est directement intégrée au sein de chacun des deux boitiers Freebox via une carte mini PCI de marque SparkLan WMIR-180G basée sur les chipset Ralink Tech 2661 et Ralink Tech 2529. Mais quelles sont les performances et de la portée des équipements MIMO ?

L’excellent site Hardware.fr (groupe LDLC) a publié un dossier complet sur le MIMO où l’auteur conclut que cette nouvelle technologie n’a rien de normalisé mais qu’elle offre, selon les constructeurs, de bien meilleures performances que la norme 802.11g. Autre problème largement évoqué dans ce dossier, le manque d’interopérabilité des cartes MIMO avec les cartes de générations suivantes ou précédentes ou même les cartes WiFi MIMO entre différents constructeurs.

En effet, le MIMO n’a fait l’objet d’aucune normalisation c’est seulement un volet de la prochaine norme 802.11n (mais les périphériques MIMO ne pourront pas supporter la norme 802.11n). Les constructeurs peuvent ainsi proposer des normes MIMO un peu exotiques et l’on voit apparaître plusieurs noms de technologies propriétaires chez les constructeurs au sujet du MIMO.

Le site ZDNet.fr dans une page expliquant le MIMO enfonce le clou en faisant sensiblement le même constat que Hardware.fr et en allant même plus loin : « […] il vous faudra obligatoirement opter pour un équipement (routeur et adaptateur) de la même marque« . ZDNet.fr pointe également un autre problème : « Il y a certes encore débat, essentiellement parmi les fabricants, sur ce qui est « MIMO » et ce qui ne l’est pas.« . La technologie MIMO n’a donc vraiment pas grand chose de définie si ce n’est son nom, qui est l’abréviation de Multiple Input Multiple Output (réceptions et émissions multiples). La technologie MIMO permet à une unité sans fil de transmettre de façon plus efficace les données à l’intérieur de locaux. Dans le même ordre d’idée, l’indispensable CanardWiFi nous dit pourquoi il ne faut pas acheter du matériel MIMO et les raisons sont les mêmes qu’évoquées par les sites Hardware.fr et ZDNet.fr.

Dans cette jungle des cartes MIMO, nous avons cherché à en savoir plus sur le matériel WiFi qui se trouve dans chacune des Freebox pour savoir quels équipements MIMO utiliser en plus de la nouvelle Freebox HD et de la Freebox ADSL et quelles sont les performances réelles des puces WiFi MIMO intégrées au sein des nouvelles Freebox.

Malheureusement autant vous l’annoncer d’entrée, même si nous n’avons pas encore pu tester les performances nous mêmes de ces cartes WiFi, un test de cette carte a déjà été fait sur le très connu Tom’s Networking (devenu SmallNetBuilder) et le constat est loin d’être exceptionnel puisque la carte WiFi testée qui utilise sensiblement le même matériel (la carte Airlink101 utilise la carte mini PCI WMIR-180G utilisée dans les Freebox HD et ADSL) termine dernier du comparatif. L’auteur de l’article du test va même plus loin puisque dès la présentation de la carte WiFi en question il nous dit : « the RT2600 chipset supports a flavor of MIMO using one transmit channel and two receivers ». En Français cela donne quelque chose comme : « le chipset RT2600 supporte une variante du MIMO utilisant un canal de transmission et deux canaux de réception ». L’auteur termine son comparatif de cartes WiFi MIMO avec une recommandation à propos de la carte WiFi AirLink101 utilisée : « This brings me to the Airlink101, which bears the distinction of being the only product that I can’t recommend because of its bottom total throughput ranking, low WQS and especially its inability to establish a connection in both difficult test locations 4 and 5.« . En résumé, il déconseille l’achat de cette carte WiFi.

Après vérification sur le site du constructeur des chipset (Ralink Tech), on s’aperçoit rapidement que le constat fait par l’auteur de l’article est réel puisque le schéma proposé par le constructeur met en évidence l’existence d’un canal TX de transmission et de deux canaux RX1 et RX2 de réception. Le constructeur des chipsets WiFi a sa propre norme MIMO XR(tm) censée permettre une portée de 850 mètres en extérieur (selon un communiqué de presse d’Airlink101 : « The Airlink MIMO XR family of products could cover a range up to 850m (2550 ft) in open space and about 600% more area coverage than a standard 802.11g product, when used with MIMO XR products on both ends of the link.« ) et censée améliorer de 600 % la portée par rapport à des équipements utilisant la norme 802.11g.

Le constat fait lors du comparatif est loin de refléter les éléments annoncés. Après plusieurs recherches, on s’aperçoit que le constructeur Ralink offre des composants WiFi « MIMO » dans les moins chers marché. Les performances dépendant généralement du prix dans ce domaine, on n’est guère étonné des résultats.

On peut s’attendre à des performances identiques avec les Freebox HD et Freebox ADSL. Il faut s’équiper de matériel utilisant la même technologie pour espérer profiter des avantages du MIMO qui n’en est à priori pas puisque cela serait du MISO (Multiple Input Single Output) bien que le constructeur annonce être du MIMO XR(tm). Mais il est bon de préciser que le but principal de l’utilisation de cette technologie sur les nouvelles Freebox est avant tout l’optimisation de la communication entre les deux boitiers. Donc nous vous conseillons d’attendre avant d’acheter de nouveaux périphériques WiFi (mis à part la nouvelle Freebox).

Quand on sait que Free veut établir un réseau maillé (mesh) de hotspot WiFi pour les utilisateurs de téléphones mobiles WiFi et vu les piètres performances au niveau portée mis en avant par le test évoqué plus haut, on peut se demander si Free n’aurait pas pu faire un autre choix que d’aller à l’économie dans les chipsets WiFi utilisés. Mais sachant que les Freebox utilisent désormais des ports Mini PCI, on peut penser que Free peut facilement rectifier le tir et proposer des cartes WiFi 802.11n dès lors qu’elles seront disponibles et que la norme sera définie. Tout le monde (dont le géant Google fr) attend beaucoup de la part de cette nouvelle norme qui devrait faire son apparition dans les prochains mois.

Article mis à jour le 15 décembre 2006 et le 2 mars 2007 : le lien vers Tom’s Networking est périmé (la section du site Tom’s Hardware ayant fusionné avec le site SmallNetBuilder). En conséquence le lien a été mis à jour. Le lien vers le site Ralink Tech qui était périmé a également été mis à jour. Le lien vers le communiqué de presse Airlink101 a également été mis à jour et l’extrait ajouté.

Beta test : Vous pouvez maintenant commenter les articles sans tre inscrit :-)


Dernires news de l'dition
7/4 [Reportage] Déploiement de fibre ...
11/2 Le premier Dslam corse activé !
1/2 Lancement de Free-Reseau.fr, l'ét...
14/1 Confirmation : la Freebox révolut...
13/1

Rechercher un article
Action Iliad
Partager ...

  • Bookmark and Share
Sous catgories
Editions
Les tutoriaux
Activation de DSLAM
Flux RSS