Android détectera bientôt les AirTags indésirables

By Flavien ROUX

Google a annoncé que ses efforts conjoints avec Apple permettraient de détecter les traceurs qui pourraient se trouver à proximité. Cette détection se fait automatiquement entre l’iPhone et AirTags. Sur Android, en revanche, vous devez télécharger une application Apple dédiée dont personne ne connaît l’existence.

Les téléphones Android peuvent désormais alerter l’utilisateur de la présence d’un AirTag à proximité, sans qu’il soit nécessaire de recourir à des applications tierces. Apple et Google ont publié une spécification préliminaire à la fin de l’année dernière. La fonction devrait être disponible cet été. Lors de la WWDC, il sera peut-être question de la prise en charge de ces traceurs dans iOS 17 (en dehors des AirTags).

Google a également profité de l’occasion pour renforcer ses réseaux Find My Device. Il relaie actuellement les emplacements des appareils connectés à Internet. D’ici l’été, l’application aura également la capacité de localiser les appareils non connectés à l’internet, utilisant des smartphones Android. L’application sera en mesure, grâce à un cryptage sécurisé de bout en bout, de relayer les positions des traceurs compatibles.

Les AirTags désormais détectables sur Android

Apple a préféré soutenir son partenaire en détectant ses AirTags.

Les traceurs d’Apple, qui vous suivent, seront directement notifiés par Android. Il n’est donc plus nécessaire d’installer un programme tiers dont personne n’a connaissance.

Si l’intention du système est noble – éviter le suivi non désiré – il rendra les voleurs très heureux. Le suivi AirTag peut être notifié par les voleurs équipés d’iPhones. Toutefois, cette notification est un peu tardive. La balise retentit après quelques minutes, mais il peut être difficile de l’entendre si elle se trouve dans le fond ou le cadre de la voiture.

A lire également :   Combien d'espace de stockage nécessaire sur un téléphone Android ?

L’AirTag fonctionne-t-il avec Android ?

L’hypocrisie d’Apple

De nombreuses personnes ont placé des AirTags sur leurs clés, dans leur valise, leur sac d’ordinateur ou même leur cartable. Toutes ces choses auxquelles nous tenons et que nous voulons éviter de perdre.

Les AirTags sont même conçus pour résister aux intempéries, même si leur mode « perte » ne fonctionne pas. Les AirTags permettent aux voleurs de savoir qu’ils sont surveillés, mais pas aux passants qui ne savent pas que quelque chose a été laissé à proximité.

Avec l’arrivée des notifications Android, les AirTags seront de moins en moins efficaces pour prévenir les vols. Apple et Google semblent toutefois déterminés à ce que les AirTags ne soient utilisés que localement, ignorant les réalités du reste du monde. Avec ce nouveau partenariat, Apple maintient sa réputation de guerrier de la vie privée. Google, quant à lui, est sans doute secrètement ravi d’affaiblir l’efficacité de ces systèmes de traçage concurrents… tout en annonçant ses partenariats avec Tile !

Comment associer un AirTag à plusieurs iPhones ?

1 réflexion au sujet de « Android détectera bientôt les AirTags indésirables »

  1. Je blogue souvent et je vous remercie sincèrement pour vos informations. Ce grand article a vraiment éveillé mon intérêt. Je vais marquer votre site d’un signet et vérifier les nouvelles informations environ une fois par semaine. Je me suis également inscrite à votre flux.

    Répondre

Laisser un commentaire