Wi-Fi gratuit à Nantes : c'est possible Depuis 2002, l'association Nantes Wireless développe son propre réseau sans fil en accès libre. Elle dispose déjà d'une vingtaine de points d'accès en centre-ville. Explications. Autour de 8 € la demi-heure : c'est ce qu'il en coûtera aux internautes pour se connecter au web depuis une terrasse de café ou un lieu public via le réseau Wi-Fi (sans fil) que doit bientôt mettre en service SFR sur le centre-ville de Nantes. Un prix qui fait bondir Eric Bastide, le patron du Bréa, un café de la rue d'Alger qui, depuis six mois, propose à ses clients se connecter gratuitement à Internet via un hot spot installé par Nantes Wireless. « Pour 40 €, j'ai acheté un routeur d'occasion que j'ai installé dans mon appartement, au-dessus du café. Un membre de l'association est venu le programmer et depuis, ça marche sans problème ».

Un réseau « solidaire »

Avec deux autres cafés, trois associations et une quinzaine de particuliers répartis dans le centre-ville, le Bréa fait partie de la vingtaine de points d'accès gratuit à Internet mis en place par Nantes Wireless à ce jour.

L'association a été créée en 2001, par des étudiants en informatique de l'IUT de Nantes. Objectif : développer un réseau informatique sans fil gratuit, accessible à tous et de partout. « L'idée de départ, c'est de créer un réseau solidaire qui permette au plus grand nombre d'accéder à Internet, mais aussi de partager des logiciels et de la culture (images, musique...) libres », explique Axel Cattouillart, le trésorier de l'asso.

Une installation très simple

Nantes Wireless a lancé son réseau en 2002, à partir de deux hot spots installés chez des étudiants désireux de faire profiter leur voisinage de leur connexion Internet grâce au Wi-Fi. Il s'est ensuite étendu de façon assez irrégulière, au fil des déménagements des uns et des autres, jusqu'à atteindre 36 points d'accès, dont une vingtaine fonctionne réellement.

Pour installer un hot spot chez soi, rien de plus simple : « Il suffit d'acheter un routeur ou d'adhérer à l'association (50 €/an, ndlr) qui en fournit un, s'occupe de la mise en route et de la maintenance, sachant que le programme qu'on installe est très fiable », indique Axel Cattouillart.

Après l'Internet, le téléphone ·

Gratuit, l'accès à Internet via Nantes Wireless offre en outre une vitesse de connexion haut débit de 54 mégabits/seconde, nettement supérieure à celle proposée par SFR (5 mégabits/sec).

S'appuyant essentiellement sur le bouche à oreille, le développement du réseau reste aléatoire. Mais l'association est bien décidée à l'étendre au maximum, en misant sur la débrouille. « On a pris contact avec l'association des radio-amateurs de Loire-Atlantique pour installer des antennes sur des points hauts afin de couvrir la ville de Nantes de façon plus large ».

Autre projet : la création à Nantes d'un réseau de téléphonie gratuite, toujours via le Wi-Fi. « On a une licence d'opérateur de télécom. On peut démarrer quand on veut ».

C'est SFR qui va être content...

Xavier Boussion

Presse-Océan

Source : http://www.nantes.maville.com/Wi-Fi-gratuit-a-Nantes-c-est-possible-/re/actudet/actu_loc-455586-_actu.html%22