Jump to content
Journal du Freenaute : Les forums
Sign in to follow this  
Nigh7

Fibre Nogent-sur-Marne -- Réseau Opalys --

Recommended Posts

Salut à tous,

 

 

Je vous fait part des travaux qui sont en cours dans ma ville "Nogent-sur-Marne".

 

 

Le réseau est mis en oeuvre par Opalys.

Pour le moment, depuis le 27 Octobre les travaux ont débuté dans la Grande rue Charles De Gaulle.

Que des travaux de voirie qui se situe entre avenue Charles V (la corniche) ou il y aura un shelter, rue Victor Basch, et la Grande rue Charles De Gaulle jusqu'au numéro 50) peut être d'avantage par la suite (surement) ...

 

 

Il est prévu d'ici la fin de l'année, que les travaux verticaux commenceront.

 

 

Le type de réseau est du FTTH.

Technologie : réseau G-PON ouvert à tous les opérateurs

 

Les villes concernées par ce réseau sont Bagnolet, Bobigny, Drancy, Le Blanc-Mesnil, Le Pré-Saint-Gervais, Livry-Gargan, Nanterre, Nogent-sur-Marne, Noisy-le-Sec, Romainville, Thiais, Villeneuve-le-Roi et Villemomble.

 

Lien :

 

http://www.ldcollectivites.fr/

 

http://www.sipperec.fr/

 

http://www.opalys.fr/

 

L'ensemble du réseau Opalys sera opérationnel au 1er trimestre 2009. A compter de cette date, tous les opérateurs y auront accès. Vous pourrez suivre les ouvertures sur www.opalys.fr.

 

A noté que pour ma copropriété il est fait mention du raccord au réseau pour fin Février 2009.

 

J'espère avoir des informations prochainement pour vous tenir informer de l'avancée des travaux (et peut-être de la venue de Free ??

Je l'espère :)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

MaJ : 23 Janvier 2009

 

Mon immeuble est fibré, les travaux dans la rue (fourreaux) sont presque terminés.

Les autres immeubles sont également fibré ou en cours.

La fibre n'est pas encore mise dans la rue (fourreaux).

Apperement d'ici fin février la fibre devrait etre fonctionnel.

Encore attendre ...

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

MaJ : 25 Janvier 2009

 

Après test d'éligibilité de SFR, le site SFR me dit : Felicitations, le raccordement de votre immeuble est prévu pour bientôt !

Du côté du site de free, il m'indique "Votre zone n'est actuellement pas couverte par l'offre Fibre optique de Free"

 

http://lafibre.info/index.php?topic=3544.0

 

Sur ce site on voit un immeuble fibré par SFR, comme Opalys c'est SFR, le matériel est le même hormis que l'étiquette n'est pas marqué SFR mais Opalys

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

MaJ : 23 mars 2009

 

Les travaux sont bloqués.

La fibre optique a été posée dans les fourreaux (12 mars)

Depuis plus rien, la raison est que le schinter n'est toujours pas été posé (NRO).

De certaines sources, un problème de permis de construire. Les plans des conduits d'assainissements n'y était pas indiqués.

Il va donc surement falloir encore attendre un bon moment :(

Edited by Nigh7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le type de réseau est du FTTH.

Technologie : réseau G-PON ouvert à tous les opérateurs

Bonsoir,

 

De quelle manière le réseau GPON est-il "ouvert" aux opérateurs? par une offre de bitstream?

 

Ou est-ce qu'il s'agit de tout autre chose : mutualisation de la seule partie verticale? (= ce que propose Orange)

 

Rappelons que que les Freebox "O" (optique) n'est pas compatible avec le GPON, et que Free n'est pas intéressé par une offre de bitstream FTTH (sur GPON ou autre).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Technologie : réseau G-PON ouvert à tous les opérateurs

 

Je ne sais pas où tu as trouvé cette mention de "Technologie : réseau G-PON ouvert à tous les opérateurs" mais ceci démontre à quel point c'est ridicule : être obligé de préciser que cela serait ouvert à tout les opérateurs.

 

Dans tout les cas, le G-PON n'est pas aussi ouvert que certains voudraient nous faire croire.

 

Certains estiment même que le G-PON sera bientôt une technologie désuète (Nokia Siemens : http://www.lightreading.com/document.asp?doc_id=165195 ), alors l'intérêt d'une telle technologie semble limitée en plus qu'elle ne soit pas vraiment ouverte.

 

Mais bon, cette délégation de service publique est la seule délégation de service publique en cours de réalisation et qui a fait le choix d'une technologie en particulier (seul celle de Pau il y a plusieurs années avait fait un choix technologique). A partir de ce moment là, faudra m'expliquer comment ils peuvent affirmer être ouvert à tout les opérateurs dans ces conditions.

 

Ne pas faire de choix technologique et proposer une fibre par client jusqu'au NRO est résolument le meilleur choix. Choix que font les autres Délégations de Service Public.

 

Free n'est pas intéressé par une offre de bitstream FTTH (sur GPON ou autre).

 

cela semble être plus moins vrai.

 

http://www.iliad.fr/en/finances/2008/ILIAD_RA_2007.pdf page 15

 

Objectives

[...] Obtain a Bitstream offer from FT to guarantee fair competition

Edited by Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Marc, tu vieillis. Ce que tu radotes sur le GPON c'est ce qui se disait de l'ADSL il y a 5 ans. Sauf que le GPON est soutenu par des entreprises autrement plus importantes que la petite affaire de XN ! Comme tu es un mec honnête, merci de rappeler combien de lignes sont aujourd'hui fibrées en GPON dans le monde, ça t'évitera les délires Alzheimer !

 

Au fait, sans changement de dernière minute, le GPON est en train de s'imposer en Frane sans Free. Personne ne choisira ce fournisseur qui ne veut pas mutualiser. C'est injuste, le P2P est bien meilleur que le PON, mais c'est la vie.

 

Bien entendu tu as parfaitement raison, le P2P est la solution d'avenir... dans 10 ans. Mais d'ici là même NC aura switché en PON !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc, tu vieillis. Ce que tu radotes sur le GPON c'est ce qui se disait de l'ADSL il y a 5 ans. Sauf que le GPON est soutenu par des entreprises autrement plus importantes que la petite affaire de XN ! Comme tu es un mec honnête, merci de rappeler combien de lignes sont aujourd'hui fibrées en GPON dans le monde, ça t'évitera les délires Alzheimer !

 

Au fait, sans changement de dernière minute, le GPON est en train de s'imposer en Frane sans Free. Personne ne choisira ce fournisseur qui ne veut pas mutualiser. C'est injuste, le P2P est bien meilleur que le PON, mais c'est la vie.

 

Bien entendu tu as parfaitement raison, le P2P est la solution d'avenir... dans 10 ans. Mais d'ici là même NC aura switché en PON !!!

 

Tellement attaché à vouloir lire que je critiquerai le GPON, tu n'as pas lu que je prônait la neutralité technologique. Je critique les délégations de service publique qui font le choix d'une technologie en particulier en l'occurrence le GPON.

 

Pour le reste, vu le niveau hautement trollesque et sans intérêt de ton argumentation, aucune envi de débattre avec toi sur l'intérêt d'une technologie en particulier.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Trop facile ! Pourquoi cette info n'est-elle alors pas démentie formellement : "Quoiqu'il semble possible que Free ait modifié ses choix techniques. Lors des Entretiens, Xavier Niel nous confiait que ses NRO sont maintenant en GPON vers les abonnés, comme ses concurrents. " ?

 

Source : http://www.reseaux-telecoms.net/actualites...975-page-2.html

 

D'autre part, tu ne peux pas éluder comme cela trois évidences :

- affirmer que le GPON n'est pas mature c'est reconnaître de facto qu'il va évoluer ! Or tu sais fort bien qu'une techno a une marge d'évolution importante, surtout à l'âge du GPON ; les DSP n'ont pas forcément tort,

- le GPON est bien la techno la plus répandue, ce qui implique qu'il bénéficie d'un formidable appui financier ; ce n'est pas du tout sérieux d'affirmer que les investissements réalisés partout dans le monde sont condamnés par obsolescence !

- Free est obligé de signer avec Orange et Neuf pour rentabiliser son réseau, Orange et Neuf n'ont pas cette obligation ; il faudra donc bien inventer et financer un moyen de mutualiser les deux technologies, mais les négos sont toujours en cours malgré les rumeurs !

 

Je ne comprends pas d'ailleurs pourquoi tu n'indiques pas le nombre de lignes en GPON : c'est pourtant un critère assez simple à retrouver et bien plus significatif que d'autres.

 

Je n'ai jamais qualifié de trollesque tes interventions au contraire. Je ne vois pas en quoi apporter des arguments serait troller, un peu de modération ! Plus sérieusement, te rends-tu compte qu'une certaine arrogance des défenseurs de Free, basée sur la supériorité indéniable du P2P, ne suffit pas ? Si vous restez bloqués sur une position uniquement technique, sans développer d'autres arguments ou d'autres actions de communication, vous loupez les décideurs que sont les co-propriétaires.

 

Ce qui est incompréhensible dans l'approche de XN, c'est qu'il ne s'appuie pas du tout sur ses clients alors que c'est un des atouts de Free que de disposer d'un noyau de clients prêts à le défendre. Face aux machines Orange et Neuf c'est pourtant nécessaire de mobiliser toutes les ressources. Or à part l'inscription des infos du syndic, en place depuis plus d'un an, rien n'a été fait dans ce sens malgré l'aveu d'échec de Lombardini il y a 1 an. L'alibi de la réglementation est d'autant plus creux qu'il n'empêchait pas du tout d'agir, ce dont les concurrents d'ailleurs ne se sont pas privés : sur le plan de la com fibre vers les décideurs privés Free n'a fait aucune action massive depuis septembre 2007, là est le souci (ne parle pas des CP qui ne sont pas lus par tout le monde). La seule cible était les syndics, reconnue insuffisante en décembre 2007 !

Edited by Argus

Share this post


Link to post
Share on other sites
Trop facile ! Pourquoi cette info n'est-elle alors pas démentie formellement : "Quoiqu'il semble possible que Free ait modifié ses choix techniques. Lors des Entretiens, Xavier Niel nous confiait que ses NRO sont maintenant en GPON vers les abonnés, comme ses concurrents. " ?

 

Source : http://www.reseaux-telecoms.net/actualites...975-page-2.html

 

J'avais vu cet article. Les journaleux de R&T sont quand même pas très fortiches...

 

A mon avis, si cela pas été démenti c'est que XN n'a jugé utile de le faire, ça semble tellement évident que c'est une erreur. Si Free avait basculé dans le GPON, ça fait longtemps que ça aurait fait les gros titres et que les concurrents se seraient fait un plaisir de le relayer à toute la presse.

 

Je ne comprends pas d'ailleurs pourquoi tu n'indiques pas le nombre de lignes en GPON : c'est pourtant un critère assez simple à retrouver et bien plus significatif que d'autres.

 

:doh: Mais oui tu as raison.... Si tout le monde se jette dans le lac, pourquoi tu n'en ferait pas autant ?

 

Je n'ai pas envi de participer au débat avec toi car tu me fait dire des choses que je ne dit pas... Je vois pas l'intérêt d'aller plus loin. Et de toute façon, c'est un trop long débat sans grand intérêt puisque la meilleure réponse au débat sera l'expérience du terrain et les 20 ans à venir. Il y a des arguments en faveur des 2 technologies donc autant prôner la neutralité technologique des déploiements passifs. Un point c'est tout.

 

! Plus sérieusement, te rends-tu compte qu'une certaine arrogance des défenseurs de Free, basée sur la supériorité indéniable du P2P, ne suffit pas ? Si vous restez bloqués sur une position uniquement technique, sans développer d'autres arguments ou d'autres actions de communication, vous loupez les décideurs que sont les co-propriétaires.

 

Qu'est ce qui te porte à croire que j'aurai envi de défendre le P2P ? Qu'est ce qui te dit qui j'ai les moyens pour le faire ? Je pense que le P2P est certainement la technologie la plus adaptée pour la mutualisation et pour l'évolution des débits mais je n'ai pas la prétention d'être visionnaire pour savoir quelle technologie sera la plus utilisée et la plus adaptée pour le déploiement sur l'ensemble du territoire puisque des considérations économiques rentrent en jeu.

 

Donc autant faire de la neutralité technologique afin de ne barrer la route à aucune des technologies. Mais je crois que certains décideurs des collectivités locales ont déjà compris cela. Et c'est bien ce qui me semble le plus important au moins dans un premier temps.

Edited by Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
cela semble être plus moins vrai.

 

http://www.iliad.fr/en/finances/2008/ILIAD_RA_2007.pdf page 15

Ce qui ne concerne pas Free, mais les autres FAI.

 

De même que "FT additional fiber to be provided to ISPs", il s'agit de poser quelques fibres supplémentaires pour permettre la concurrence en GPON sans refaire le GC, pas de demander à FT de poser une fibre par logement, en plus de celle pour le GPON!

 

Ou alors tu interprètes cela comme l'intention de Free de faire du GPON? :o

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc, tu vieillis. Ce que tu radotes sur le GPON c'est ce qui se disait de l'ADSL il y a 5 ans. Sauf que le GPON est soutenu par des entreprises autrement plus importantes que la petite affaire de XN ! Comme tu es un mec honnête, merci de rappeler combien de lignes sont aujourd'hui fibrées en GPON dans le monde, ça t'évitera les délires Alzheimer !

Pour ce qui est de radoter (ou plutôt d'être constant dans ses affirmations), je vois que tu persistes et signes sur les attaques personnelles (mises en gras par mes soins pour que tu comprennes bien de quoi il s'agit). Peut-être un jour te rendra-tu compte à quel point elles te décrédibilisent.

 

merci de rappeler combien de lignes sont aujourd'hui fibrées en GPON dans le monde

Évidemment si on compte le nombre de lignes, il suffit de comparer le nombre de lignes ADSL et de ligne FTTH dans le monde pour voir à quel point le FTTH est une absurdité complète. (Et sinon, si tu veux fonder ton "argumentation" sur des statistiques, tu les cherches et tu les produit, merci.)

 

Sur le fond, as-tu compris que le GPON est un choix de technologie active (codage de l'information, basé sur le protocole ATM, choix des deux longueurs d'ondes, choix du protocole de TDM...) et le "P2P" (que je préfère appeler "fibre noire jusqu'au NRO") est un choix de support (choix du type de fibre, fibre unique pour les deux directions, et c'est tout), qui laisse le choix de la technologie active (y compris, du débit, des longueurs d'ondes, et pourquoi pas du WDM - si le client en paye le prix)?

 

Je pose la question, parce que pour le moment tu n'as tenu aucun propos qui tendrait à prouver que tu as la moindre idée de ce dont on parle : à chaque fois qu'il est question de technique, tu bifurques sur autre chose. Tu as parlé d'un mystérieux moyen (dont on t'aurait parlé) de dégrouper ou "mutualiser" le GPON, sans dire lequel.

 

Arrive un moment, je me demande si tu ne vois pas le GPON contre P2P comme VHS contre Betamax (ou V2000, n'oublions pas), ou plus récemment BD contre HD-DVD.

 

En fait, j'ai même l'impression que tu te moques de comprendre la différence entre GPON et P2P, voir même que tu ne veux pas le savoir.

 

Et après tout, c'est un choix qui t'appartient. Mais alors accepte que ceux qui comprennent de quoi il s'agit te disent que le dégroupage (défini comme la location de la liaison physique entre l'abonné et le central) n'est possible par définition qu'en "P2P" et qu'il n'a aucun sens en GPON. Et que si par "mutualisation" tu entends autre chose, il faudrait le définir précisément.

 

Par ailleurs, si tu penses que je "radote" avec mes considérations "techniques" (assez élémentaires au demeurant), c'est tout simplement parce que ce qui n'est pas techniquement possible ne risque pas d'arriver, quel que soit l'envie que ça arrive, le nombre de personnes ou de grandes entreprises qui veulent que ça arrive, et les moyens que l'on serait prêt à mettre pour que ça arrive.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Trop facile ! Pourquoi cette info n'est-elle alors pas démentie formellement : "Quoiqu'il semble possible que Free ait modifié ses choix techniques. Lors des Entretiens, Xavier Niel nous confiait que ses NRO sont maintenant en GPON vers les abonnés, comme ses concurrents. " ?

 

Source : http://www.reseaux-telecoms.net/actualites...975-page-2.html

Je cite :

(Free) emploie du point à point symétrique, là où les autres opérateurs fonctionnent en GPON. Ce qui semble compliquer le partage de certaines parties de l'infrastructure.

Si tu ne vois pas à quel point la deuxième phrase est débile (en particulier la partie en gras), c'est que tu n'as strictement rien compris à la question.

 

> D'autre part, tu ne peux pas éluder comme cela trois évidences :

> - affirmer que le GPON n'est pas mature c'est reconnaître de facto qu'il va évoluer !

 

Qui dit que le GPON n'est pas mature?

 

> Or tu sais fort bien qu'une techno a une marge d'évolution importante,

 

Ce qui veut dire quoi? C'est quoi, l'"évolution" d'une norme?

 

Qu'est-ce qui va se passer concrètement : le changement de tous les terminaux optiques d'un arbre PON en même temps? Est-ce qu'on attend que tous les abonnés sur un arbre changent leur terminal optique? Si certains ont acheté le leur, on leur en offre un autre, qui gère la nouvelle version du "GPON"? on les oblige à acheter la nouvelle version, sans quoi il n'auront plus de FTTH?

 

Est-ce que tu as un tant soit peu pensé à ces problèmes?

 

> - le GPON est bien la techno la plus répandue, ce qui implique qu'il bénéficie d'un formidable appui financier ; ce n'est pas du tout sérieux d'affirmer que les investissements réalisés partout dans le monde sont condamnés par obsolescence !

 

Phrase qui ne veut rien dire.

 

> - Free est obligé de signer avec Orange et Neuf pour rentabiliser son réseau, Orange et Neuf n'ont pas cette obligation ; il faudra donc bien inventer et financer un moyen de mutualiser les deux technologies,

 

Phrase qui ne veut strictement rien dire et qui montre que tu n'as effectivement strictement rien compris.

 

> mais les négos sont toujours en cours malgré les rumeurs !

 

Quelles rumeurs?

 

> Je ne comprends pas d'ailleurs pourquoi tu n'indiques pas le nombre de lignes en GPON : c'est pourtant un critère assez simple à retrouver et bien plus significatif que d'autres.

 

Fondamentalement, parce que ça n'intéresse que toi. Et que puisque tu y tiens c'est à toi d'indiquer les nombres qui devraient démontrer quelque chose (mais quoi au juste?).

 

> Je n'ai jamais qualifié de trollesque tes interventions au contraire.

 

Encore heureux, vu que seules les tiennes le sont.

 

> Je ne vois pas en quoi apporter des arguments serait troller, un peu de modération !

 

Toi le premier. Et on attend de voir les tiens, d'arguments. (De vrais arguments, hein, pas "pleins de gens font du GPON, donc ça doit être génial" ou "beaucoup d'agent a été investi, donc cet argent a été bien investi".)

 

> Plus sérieusement, te rends-tu compte qu'une certaine arrogance des défenseurs de Free, basée sur la supériorité indéniable du P2P, ne suffit pas ?

 

Pardon? quelle arrogance? quels défenseurs de Free? ceux qui rappelles à longueur de discussion des faits évidents?

 

> Si vous restez bloqués sur une position uniquement technique,

 

On reste bloqué sur les faits, jusqu'à ce que tu les admettes. Étonnant, non?

 

> sans développer d'autres arguments ou d'autres actions de communication, vous loupez les décideurs que sont les co-propriétaires.

 

Qui "vous"? Marc et moi? tous ceux qui expliquent la même chose? les Freenautes? les "pro-Free"? Est-ce à nous de "développer" "d'autres actions de communication"?

 

> L'alibi de la réglementation est d'autant plus creux qu'il n'empêchait pas du tout d'agir

 

Ce n'est pas essentiel de savoir où devra se situer le point de mutualisation obligatoire de la FO?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les journaleux de R&T se sont réveillé :

 

http://www.reseaux-telecoms.net/actualites...date-19065.html

 

Enfin, sur la différence de technologie adoptée par Free (l'Ethernet en point à point, par opposition au GPON) et le risque de ralentir la mutualisation avec les autres opérateurs, Maxime Lombardini est resté très ferme : « Nous sommes ouverts pour aller très vite sur le multi-fibre. En revanche, nous sommes complètement fermés sur le mono-fibre au pied de l'immeuble ».

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les journaleux de R&T se sont réveillé :

 

http://www.reseaux-telecoms.net/actualites...date-19065.html

 

Enfin, sur la différence de technologie adoptée par Free (l'Ethernet en point à point, par opposition au GPON)

Attention, Pau c'est en "point à point", aussi. ;)

 

et le risque de ralentir la mutualisation avec les autres opérateurs, Maxime Lombardini est resté très ferme : « Nous sommes ouverts pour aller très vite sur le multi-fibre.

Quelqu'un peut m'expliquer précisément le "multi-fibre"?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Attention, Pau c'est en "point à point", aussi. ;)

 

 

Quelqu'un peut m'expliquer précisément le "multi-fibre"?

 

Oui enfin Pau c'est du P2P pas optimisé. Les explications ont déjà été données.

 

Multi fibre : poser en vertical (du point de mutualisation en dehors/en bas de l'immeuble jusqu'au foyer de l'abonné) autant de fibres qu'il y a d'opérateurs intéressés par l'implantation dans l'immeuble. Comme souvent il n'y aura qu'un ou 2 opérateurs par immeuble (un opérateur P2P, et un opérateur PON), chaque devrait y trouver son compte.

 

C'est très proche (voir exactement la même chose) de la solution déjà proposée par Free depuis juillet 2007 et qu'SFR a à priori également adopté [1].

 

[1] http://blog.free-ze.net/index.php?2008/11/...e-bientot-taxee

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui enfin Pau c'est du P2P pas optimisé. Les explications ont déjà été données.

Disons que c'est optimisé pour que les opérateurs n'aient ni à poser de l'infra FTTH, ni à la gérer eux-même. C'est de l'IP/FTTH, comme il y a de l'IP/ADSL : moins d'investissements, moins de maitrise technique. (En gros.)

 

Multi fibre : poser en vertical (du point de mutualisation en dehors/en bas de l'immeuble jusqu'au foyer de l'abonné) autant de fibres qu'il y a d'opérateurs intéressés par l'implantation dans l'immeuble. Comme souvent il n'y aura qu'un ou 2 opérateurs par immeuble (un opérateur P2P, et un opérateur PON), chaque devrait y trouver son compte.

Comment sait-on a priori combien d'opérateurs voudront fournir du FTTH (en maitrisant l'infra) dans un immeuble donné?

 

C'est très proche (voir exactement la même chose) de la solution déjà proposée par Free depuis juillet 2007 et qu'SFR a à priori également adopté [1].

 

[1] http://blog.free-ze.net/index.php?2008/11/...e-bientot-taxee

La solution proposée par Free, c'est (c'était?) une fibre de va de chez l'abonné au PRI, et une qui va de chez l'abonné au NRO. Les deux sont mutualisables.

 

Si j'ai bien compris, la solution SFR c'est une fibre pour SFR (qui va sur un arbre PON?), une pour la mutualisation, qui va on ne sait où.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Comment sait-on a priori combien d'opérateurs voudront fournir du FTTH (en maitrisant l'infra) dans un immeuble donné?

L'opérateur déployant dans l'immeuble avertit ses concurrents pour leur demander s'ils veulent coinvestir.

 

La solution proposée par Free, c'est (c'était?) une fibre de va de chez l'abonné au PRI, et une qui va de chez l'abonné au NRO. Les deux sont mutualisables.

 

Si j'ai bien compris, la solution SFR c'est une fibre pour SFR (qui va sur un arbre PON?), une pour la mutualisation, qui va on ne sait où.

Celle pour la mutualisation s'arrête au PRI je pense.

Share this post


Link to post
Share on other sites
[Le multifibre de Free ça veut dire que]L'opérateur déployant dans l'immeuble avertit ses concurrents pour leur demander s'ils veulent coinvestir.

Donc partage de coût initial et pas de location ensuite?

 

Et pour la maintenance : est-ce que chacun se charge de "sa" fibre, ou un opérateur d'infra est responsable de la maintenance?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Donc partage de coût initial et pas de location ensuite?

 

Et pour la maintenance : est-ce que chacun se charge de "sa" fibre, ou un opérateur d'infra est responsable de la maintenance?

 

 

Opalys finance les cout des travaux (fourreaux + fibrages).

Après le réseau est ouvert à tous les opérateurs et il est donc loué.

La maintenance c'est Opalys qui s'en occupe un contrat de 20 ans. au niveau horizontal et vertical.

Si il y a un probleme sur le reseau Opalys, c'est a Opalys d'intervenir.

Dans mon immeuble on peut voir dans les gaines techniques, sur le cable optique une etiquette ou se trouve le numero de téléphone d'opalys a appeler en cas de problèmes techniques.

 

Pour les particulier si ils rencontrent une difficulté, ils se mettent en relation avec leur FAI.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Opalys finance les cout des travaux (fourreaux + fibrages).

Après le réseau est ouvert à tous les opérateurs et il est donc loué.

A quel prix? Connait-on le détail des conditions?

 

Pour les particulier si ils rencontrent une difficulté, ils se mettent en relation avec leur FAI.

J'espère que s'il y a un désordre apparent (sur un boitier par exemple), ils peuvent contacter Opalys directement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
A quel prix? Connait-on le détail des conditions?

 

 

J'espère que s'il y a un désordre apparent (sur un boitier par exemple), ils peuvent contacter Opalys directement.

 

Sur les prix et les conditions Il y a aucun détails. De toute manière la dessus c'est entre opérateur, je trouve légitime que l'on ne puisse pas connaitre ces conditions.

Si il y a un soucis ils peuvent contacter Opalys, de toute manière il y a les coordonnées comme je l'ai précisé (numéro de tel Opalys)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sur les prix et les conditions Il y a aucun détails. De toute manière la dessus c'est entre opérateur, je trouve légitime que l'on ne puisse pas connaitre ces conditions.

Moi non.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi non.

 

+1

Share this post


Link to post
Share on other sites
MaJ : 23 mars 2009

 

Les travaux sont bloqués.

La fibre optique a été posée dans les fourreaux (12 mars)

Depuis plus rien, la raison est que le schinter n'est toujours pas été posé (NRO).

De certaines sources, un problème de permis de construire. Les plans des conduits d'assainissements n'y était pas indiqués.

Il va donc surement falloir encore attendre un bon moment :(

 

Vous trouverez des nouvelles de OPALYS ici : Mon blog sur le haut-débit à Nogent

Vous y trouverez :

  • La DSP signée

Mes commentaires sur le projet et son avenir

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vous trouverez des nouvelles de OPALYS ici : Mon blog sur le haut-débit à Nogent

Vous y trouverez :

  • La DSP signée

Mes commentaires sur le projet et son avenir

 

Tu as bien raison de dire tout cela.

 

Cela fait 3 ans que tout le monde (l'Europe, l'ARCEP, les opérateurs) dit que les opérateurs doivent avoir accès à la fibre en propre jusqu'à l'utilisateur et le SIPPEREC a été faire du G-PON dans son coin via une DSP.

 

Résultat : pas de Free avant un moment, Orange ne s'y intéresse certainement pas comme il ne s'intéresse pas à beaucoup de DSP. Résultat : monopole.

 

Le plus marrant dans l'histoire c'est de voir le site de la DSP qui fait de la pub pour le G-PON :

 

http://opalys.fr/technologie.html

 

Econome en infrastructures et en ressources optiques, l’architecture point-multipoints s’est imposée, en Europe et ailleurs, comme la solution la plus adaptée à la construction de réseaux très haut débit à destination d’un public résidentiel. Notamment au sein des grandes agglomérations non dotées d’une infrastructure sous-terraine existante suffisamment dimensionnée, comme peut l’être par exemple le réseau des égouts parisiens arrivant sans effort au sein de chaque immeuble.

 

De la même manière, le débat entre mutualisation des réseaux passifs ou mutualisation des services actifs a-t-il été tranché au bénéfice d’une solution active : la technologie G-PON1 permet à Opalys de livrer l’ensemble de ses opérateurs usagers en un seul point, via un réseau de niveau 3. La livraison en un point de l’ensemble des liens utilisateurs finals, présente plusieurs avantages, notamment celui de réduire les interventions – couteuses – de brassage sur le terrain. Elle permet également de réduire considérablement le barrage à l’entrée des « petits » fournisseurs de service, lesquels trouveront en Opalys un modèle de coût compatible avec le développement de leurs offres THD.

 

Le passage en gras, c'est la grosse blague.... il faudra m'expliquer où se sont imposé les réseau PON en Europe.

 

Les réseaux FTTH en Europe : à Pau c'est plus du point à point que du PON. Un des plus gros projets de réseaux FTTH en Europe en cours de construction c'est KPN au Pays Bas qui fait un réseau FTTH avec une infrastructure P2P... Dans la Manche en France, le réseau est P2P, le projet dans le 92 sera à priori compatible avec toutes les technos (donc P2P ?). En Suisse, c'est bien parti pour être P2P, en Italie FastWeb c'est P2P.

 

Côté PON, il y a Orange qui déploie en France, SFR un peu (et également en P2P)...

 

Edited by Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...