Le module caméra Raspberry Pi 3 peut prendre des photos de 12 MP

By Corentin BURTIN

Depuis des années, le module caméra officiel Raspberry Pi est l’un des meilleurs accessoires pour les cartes Raspberry Pi, offrant des capacités de caméra à tout projet de bricolage. Aujourd’hui, une nouvelle version de la caméra est disponible à la vente.

Le Raspberry Pi Camera Module 3 a été annoncé aujourd’hui, remplaçant le Camera Module 2 qui existe depuis 2016. Le nouvel accessoire est disponible en quatre modèles, et est compatible avec toutes les cartes Pi dotées de connecteurs CSI, à l’exception du Raspberry Pi 400 et du Pi Zero original. Même si les dimensions et les trous de montage sont identiques par rapport aux modèles précédents, la taille et la position des modules de capteurs ont changé, il ne sera donc pas compatible avec les boîtiers conçus pour les anciens modules de caméra.

Raspberry Pi dispose de nouvelles cartes audio Hi-Fi pour vos projets de bricolage

Le nouveau module caméra 3 utilise le capteur IMX708 de Sony, le même que celui utilisé dans le téléphone Oppo Find X2 de 2020. Il fournit une image de 4608×2592, soit 11,9 MP, ce qui constitue une amélioration notable par rapport à l’ancien module caméra 2 de 8 MP. Le capteur amélioré a permis à Raspberry Pi d’implémenter le support HDR, qui combine la même image à différentes expositions pour créer une image plus équilibrée. Cette fonction est disponible sur la plupart des appareils photo des smartphones depuis des années, mais mieux vaut tard que jamais, non ?

Raspberry Pi a également ajouté l’autofocus motorisé, une fonctionnalité totalement nouvelle, de sorte que l’objectif se déplace physiquement d’avant en arrière pour améliorer la mise au point. Dans un billet de blog, la société explique que « pour sélectionner la position appropriée de l’objectif, nous utilisons les capacités de l’autofocus par détection de phase (PDAF) du capteur IMX708, et nous nous rabattons sur notre propre algorithme d’autofocus par détection de contraste (CDAF) si un résultat PDAF très fiable n’est pas disponible ». Un bonus intéressant du PDAF est qu’il nous permet d’exécuter l’algorithme d’autofocus en continu pendant l’enregistrement vidéo, en maintenant une mise au point optimale lorsque la caméra et les objets de la scène bougent. »

A lire également :   Nvidia s'apprête à renoncer au rachat d'Arm pour un montant de 40 milliards de dollars

Laisser un commentaire