De nombreux contemporains croient encore que la différence entre les différentes générations ne réside que dans l’âge. Que les milléniaux (ceux qui sont nés entre 1981 et 1996) et la génération Z (les zoomers, entre 1997 et 2012) ne sont en fait pas très différents, que les mêmes règles de marketing et de création de contenu fonctionnent pour eux. Alors que pourtant, il y a des différences fondamentales !

Aujourd’hui nous allons donc étudier pourquoi en réalité les milléniaux et les zoomers sont complètement différents. Quelles sont les caractéristiques de leur interaction avec Internet et le monde extérieur ? Pourquoi Tinder et ses analogues ne sont plus intéressants pour la génération Z ? Et comment les jeunes d’aujourd’hui font-ils connaissance sur le Web ? Nous vous promettons que vous allez apprendre beaucoup de nouvelles choses intéressantes dans cet article !

8 secondes pour recevoir une information, et d’autres aspects particuliers de la génération Z

L’une des principales caractéristiques des personnes de cette génération est une courte capacité de concentration. Ils ne peuvent pas se concentrer sur une seule chose pendant trop longtemps, et changent rapidement de sujet. En fait, c’est pourquoi nous constatons une tendance à « raccourcir » tout contenu. Au lieu de grands articles qui prennent longtemps — des notes courtes. Au lieu de vidéos d’une demi-heure sur YouTube — des vidéos sur TikTok. Au lieu de réseaux sociaux volumineux — des messageries instantanées, des textos rapides ou des messages vocaux.

Certaines personnes pensent que l’incapacité de cette génération à se concentrer sur une seule chose pendant une longue période est une tendance négative. En fait, c’est plutôt ambigu. Oui, cette tendance nous pousse à reconsidérer sérieusement le processus éducatif et de travail afin qu’il soit efficace et en même temps confortable pour toute une génération. Mais d’un autre côté, ce sont les zoomers qui constituent la génération la plus adaptative aujourd’hui. Ils supportent facilement tous les changements dans le monde et dans leur propre vie, s’adaptent rapidement et peuvent presque instantanément passer d’une tâche complètement différente à une autre sans perdre leur productivité.

Les priorités des zoomers dans l’industrie du numérique et des rencontres

Les Zoomers ont vraiment des priorités différentes quand on parle de business, de produits numériques et de rencontres. Si pour les milléniaux, en règle générale, la commodité et la fonctionnalité sont les éléments les plus importants, la gamme d’exigences des zoomers est beaucoup plus étendue :

  • Une entreprise qui sauve la planète. Plus de 60 % des zoomers veulent contribuer à sauver la planète et préfèrent utiliser les services d’entreprises qui accordent une attention particulière à cette question.
  • Des collaborations hors normes. Un exemple frappant est la collaboration entre la marque d’accessoires artisanaux Ugmonk et la chaîne de restauration rapide Rice Bowls. Ugmonk reverse une partie des fonds à Rice Bowls sur chaque vente, ce qui, en retour, permet la distribution de repas gratuits aux familles à faibles revenus. De telles collaborations attirent l’attention des zoomers et servent d’excellente publicité auprès de la jeune génération.
  • Sincérité et « humanité ». L’expression « marque à visage humain » n’est pas seulement une expression populaire. Les zoomers sont plus susceptibles d’utiliser les services et les produits des entreprises avec lesquelles ils peuvent interagir à un niveau plus « humain ». C’est-à-dire non seulement par la publicité, mais aussi sur les réseaux sociaux, les blogs, les forums, etc.
  • Gamification et défis. En fait, c’est loin d’être une nouvelle tendance, mais elle ne ralentit pas. Environ 74 % des zoomers passent presque tout leur temps libre sur Internet. De plus, ils ne sont pas toujours occupés à quelque chose de précis. Il est donc tout à fait possible de capter rapidement leur attention en utilisant les méthodes de gamification et de défis.
  • Le choix est en faveur de la qualité plutôt que de la quantité. Les zoomers ne peuvent pas être attirés par la publicité commune présente partout. Le zoomer moyen est plus susceptible d’acheter un produit dont la publicité est faite une fois par son blogueur préféré qu’un produit dont la publicité est vue tous les jours sur Internet, dans la rue ou dans les transports. La publicité « de masse » ne fonctionne plus !

Tout ce qui précède s’applique assez bien à la sphère des rencontres en ligne. Et si nous regardons de près, nous verrons que même les sites et applications de rencontre dits « jeunes » ne répondent plus aux exigences des zoomers. Vous devez donc chercher quelque chose de nouveau qui remplace Tinder, Badoo ou Bumble.

L’application de rencontres Lolly — une mise en œuvre réussie des idées et principes de TikTok

Lolly utilise l’idée centrale de TikTok avec des vidéos courtes et la réinterprète pour les rencontres en ligne. Ici, les utilisateurs et les utilisatrices passent moins de temps à remplir un profil et à rechercher un(e) partenaire potentiel(le), et passent plus de temps à communiquer en direct en ligne. Et cela correspond parfaitement au concept de rencontre pour les zoomers — rapide, pratique et sans actions inutiles.

Mais si vous pensez que Lolly est quelque chose de complètement nouveau et d’inhabituel, alors vous vous trompez. En fait, le format du speed dating, qui est si populaire auprès des contemporains, existe depuis assez longtemps. Nous parlons des chats vidéo en ligne — des applications et des sites qui mettent en relation des interlocuteurs et des interlocutrices aléatoires par vidéo, leur permettant de communiquer sur n’importe quel sujet.

L’un des premiers sites de ce type a été le site Omegle au printemps 2009. À peine six mois plus tard, la première alternative à Omegle est apparue — le site Web Chatroulette. Puis — des dizaines et même des centaines d’analogues. Parmi les plateformes de speed dating les plus intéressantes, nous pouvons citer les suivantes :

  • CooMeet — un site comme Omegle avec un filtre de genre unique et des profils de membres vérifiés.
  • Chatki — avec un bon filtre de genre et une recherche par centres d’intérêt.
  • Chathub — avec des filtres de langue et de genre, mais pas d’application mobile officielle.
  • Camsurf — avec des paramètres de recherche flexibles, mais uniquement dans la version payante.
  • Chatous — avec des photos, des vidéos et des messages audio qui disparaissent.
  • Emeraldchat — avec un service de messagerie intégré et une évaluation du « karma ».

Ce n’est qu’une petite partie des alternatives d’Omegle qui peuvent être recommandées aux zoomers modernes en remplacement des services de rencontre classiques. Elles possèdent tout ce que la jeune génération aime tant : une inscription rapide ou même l’absence d’inscription, un format de communication vidéo pratique, la possibilité de communiquer à l’aide d’un smartphone ou d’une tablette, et ainsi de suite.

Pour résumer : la génération Z est en train de changer Internet

Il existe un autre point important que nous n’avons pas mentionné. Les zoomers sont exactement la catégorie d’internautes pour qui tout ce qui est nouveau est intéressant. Si les milléniaux sont pour la plupart conservateurs et préfèrent utiliser des sites et des applications éprouvés, les zoomers sont toujours à la recherche de quelque chose de nouveau : nouveaux formats de communication, nouvelles applications et sites, nouveaux sujets de conversation…

Nous sommes convaincus que les zoomers seront des pionniers dans l’environnement des métavers. C’est évident. Au moment où les milléniaux et même les générations plus âgées commenceront à s’intéresser au métavers, la génération Z s’y sentira déjà comme un poisson dans l’eau.

Qu’est-ce que cela signifie ?

Oui, le fait que dans les années à venir, Internet tout entier sera spécifiquement conçu pour les zoomers ! Jusqu’à présent, de nombreuses entreprises misent sur les milléniaux, un public plus mature et plus solvable. Mais bientôt, la génération des zoomers deviendra plus âgée et, par conséquent, plus solvable. Internet s’adaptera donc en fonction de leurs souhaits et de leurs besoins. Et si vous pensez que ce processus ne commencera pas avant longtemps, nous nous empressons de vous convaincre du contraire : il a déjà commencé. TikTok, Lolly, ainsi que la popularisation des chats vidéo aléatoires en sont une confirmation éclatante. Cela signifie que l’ancienne génération devra s’adapter aux nouvelles réalités d’Internet. Nous verrons certainement beaucoup de choses intéressantes dans un avenir proche !