L’IA de Bing Chat devient plus rapide et dispose de nouveaux boutons

By Matthieu CHARRIER

Microsoft a lancé en février le chatbot Bing Chat AI, qui a rapidement gagné en popularité. Quelques nouvelles fonctionnalités sont en cours de déploiement, notamment des performances plus rapides, de nouvelles options de partage et des limites réduites.

Microsoft a publié un billet de blog décrivant les changements apportés à la nouvelle version préliminaire de Bing Chat. Tout d’abord, l’entreprise teste une optimisation du mode de réponse « équilibré » qui améliore considérablement les performances, « ce qui se traduit par des réponses plus courtes mais beaucoup plus rapides ». Bing offrait déjà la possibilité de répondre en différents tons, Balanced étant l’option par défaut aux côtés de Precise et Creative.

Le nouveau mode équilibré semble sensiblement plus rapide qu’auparavant, bien que la vitesse n’ait jamais été un problème important avec Bing Chat – c’est la fiabilité qui est le principal problème. À l’instar de ChatGPT, Bing n’a toujours pas un taux de réussite élevé pour les réponses factuelles. Par exemple, je lui ai demandé de générer un tableau comparant le Samsung Galaxy S23 à l’iPhone 14 Pro, et il a répondu que le S23 avait un chipset Exynos 2200 au lieu d’un Snapdragon 8 Gen 2, alors qu’aucune des sources liées ne mentionnait ce chipset.

Microsoft transforme Bing en un moteur de recherche d’IA

Microsoft augmente également la limite de conversation de Bing Chat, qui passe de 10 à 15 messages. À l’origine, Bing Chat n’avait pas de limite de conversation, mais elle a été introduite après que des personnes aient utilisé de longues conversations pour inciter Bing à se dire déprimé ou sensible d’une manière ou d’une autre. Maintenant qu’il est plus difficile de contraindre le bot à s’exprimer de la sorte, Microsoft semble accepter de réduire la limite.

A lire également :   Que signifie "SRSLY", et comment l'utiliser ?

De nouveaux boutons sont également visibles sur Bing pour partager ou rapporter des réponses. Ils apparaissent lorsque la souris survole les messages de Bing. Vous pouvez cliquer sur J’aime ou Je n’aime pas, bien que l’on ne sache pas exactement à quoi cela sert, à part l’ajout d’un emoji de pouce vers le haut ou vers le bas sous le message. Un bouton Copier permet de copier la réponse dans le presse-papiers et un bouton Partager crée un lien vers votre réponse. Les liens partagés de Bing Chat ouvrent le message sélectionné dans une nouvelle discussion, ce qui vous permet de poser à Bing des questions complémentaires basées sur le message partagé.

Malheureusement, les liens ne fonctionnent que si le chat Bing en ligne est déjà accessible. Pour les ouvrir dans Chrome ou un autre navigateur, vous devez utiliser Microsoft Edge et vous inscrire sur la liste d’attente de Bing (qui ne semble plus être une liste d’attente). L’affichage d’une version en lecture seule du message serait utile pour les personnes qui n’ont pas de compte Microsoft ou qui n’ont pas installé Edge, ce qui laisse les captures d’écran et le bouton Copier comme le meilleur moyen de partager les réponses.

Enfin, Microsoft modifie le ton créatif pour prendre en charge de plus grandes quantités de contexte dans les conversations, et la version Skype peut désormais être ajoutée aux conversations de groupe où au moins une personne a accès au nouveau Bing.

Laisser un commentaire