Cela dit, si la vitesse est votre préoccupation majeure, WireGuard peut être une excellente alternative à OpenVPN. Bien que dans l’ensemble nous préférions OpenVPN, WireGuard arrive juste derrière.
SSTP

Notre troisième entrée est le Secure Socket Tunneling Protocol, ou SSTP, qui date du début des années 2000 et qui est généralement considéré comme rapide et sûr, bien que ses performances soient généralement un peu moins bonnes que celles d’OpenVPN. Si, pour une raison quelconque, vous ne pouvez pas utiliser OpenVPN, SSTP est un choix de repli solide, cependant.

Le principal problème que les gens semblent avoir avec lui est que son code est détenu par Microsoft, une société dont la réputation est moins reluisante en matière de confidentialité. Bien qu’il ne soit pas clair si Microsoft recueille des données à partir des connexions SSTP ou non, si c’est quelque chose qui vous préoccupe, vous pouvez éviter ce protocole.

2TP/IPsec et IKEv2/IPsec

Cette entrée en est une de deux pour le prix d’une : L2TP et IKEv2 sont deux protocoles de connexion qui sont généralement associés au protocole de sécurité IPsec pour renforcer le cryptage. Dans les deux cas, vous devez faire un compromis : L2TP est fiable, mais lent, tandis que IKEv2 est rapide – très rapide, même – mais présente des problèmes de sécurité.

Dans les deux cas, ils constituent un choix intéressant pour les développeurs car ils sont beaucoup plus flexibles qu’OpenVPN. Cependant, la plupart des utilisateurs ordinaires ne verront pas une grande différence. En général, nous ne recommandons l’utilisation de ces deux protocoles que si vous n’avez pas d’autre choix.

PPTP

De certains des meilleurs protocoles VPN, nous passons à l’un des pires disponibles. Le protocole PPTP (Point-to-Point Tunneling Protocol) est un protocole VPN datant des années 90 – ancien en termes de technologie – qui n’est pas particulièrement sûr et incroyablement lent.

Il n’est généralement plus utilisé car il est obsolète, mais pour une raison quelconque, certains VPN le proposent encore. Quoi que vous fassiez, n’utilisez pas le PPTP, surtout si vous faites quelque chose de sensible comme utiliser BitTorrent pour télécharger des fichiers ou sortir de Chine.

Protocoles VPN propriétaires

Nous terminerons en passant en revue trois protocoles propriétaires intéressants qui ont vu le jour. Développés par un service VPN pour son propre usage, ces protocoles offrent généralement des vitesses plus élevées, bien que certains d’entre eux soient un peu une boîte noire.

Hydra

Le protocole Hydra a été développé et utilisé par Hotspot Shield et est un bon exemple de sacrifice de la sécurité pour la vitesse. Il est très rapide mais utilise un cryptage plus faible – 128-AES au lieu de la variante 256 bits. Ce n’est pas un problème majeur, et les vitesses folles auxquelles Hydra est testé peuvent en valoir la peine.

NordLynx

NordVPN voulait aussi son propre protocole, mais il a modifié WireGuard à sa guise plutôt que d’en développer un de toutes pièces. Le résultat est un protocole VPN ultra rapide qui semble assez sûr. Ce serait encore mieux si NordVPN réparait ses serveurs, ce que nous abordons dans notre article comparant NordVPN et ExpressVPN.

Lightway

Le dernier mais non le moindre est Lightway, développé à partir de zéro par notre VPN préféré, ExpressVPN. Comme NordLynx, il semble parfaitement sécurisé, mais il est en quelque sorte encore plus rapide que tout ce qui est mis sur le marché, y compris WireGuard. Bien que nous hésitions à le qualifier de meilleur protocole VPN – OpenVPN a tout simplement un meilleur pedigree et un meilleur palmarès – il vaut vraiment la peine d’être découvert.