Le succès de l’éditeur de logiciels est dû à son activité de cloud computing.

Microsoft a annoncé un bénéfice de 18,8 milliards de dollars pour les trois derniers mois de 2021, dépassant les attentes des analystes, mais le cours de son action a d’abord chuté de plus de 5 % après une nouvelle journée difficile à Wall Street.

Le géant du logiciel basé à Seattle a annoncé un chiffre d’affaires de 51,7 milliards de dollars, soit une augmentation de 20 % par rapport à la même période de l’année précédente et une progression supérieure aux attentes. Mais la nouvelle n’a pas suffi à impressionner les investisseurs qui semblent s’être désintéressés du secteur des technologies après une envolée historique du cours des actions pendant la pandémie.

Microsoft est la première des plus grandes entreprises technologiques américaines à publier ses résultats trimestriels, suivie d’Apple, Amazon, Meta et Alphabet. Ces rapports sont suivis de près après l’effondrement du cours de l’action Netflix suite à la publication de chiffres d’abonnés décevants.

Depuis la chute de Netflix, les marchés boursiers ont connu de fortes fluctuations. Les investisseurs sont préoccupés par le projet de la Réserve fédérale de relever les taux d’intérêt et par l’escalade des tensions entre la Russie et l’Ukraine.

L’activité d’informatique en nuage de Microsoft a bénéficié du passage à l’informatique en ligne pendant la pandémie, Covid-19 ayant fermé ses bureaux dans le monde entier. Satya Nadella, président et directeur général de Microsoft, a déclaré qu’il s’attendait à ce que la tendance se poursuive.

« La technologie numérique est la ressource la plus malléable à la disposition du monde pour surmonter les contraintes et réimaginer le travail et la vie de tous les jours », a déclaré Nadella. « Alors que la part de la technologie dans le PIB mondial continue d’augmenter, nous innovons et investissons sur des marchés divers et en pleine croissance, avec une pile technologique sous-jacente commune et un modèle d’exploitation qui renforce une stratégie, une culture et un sens de l’objectif communs. »