Google Chrome 88 a introduit l’API Manifest V3 pour les extensions, qui modifie le fonctionnement des extensions dans le navigateur. Mozilla a maintenant exposé ses plans pour intégrer ces changements dans Firefox.

Manifest V3 est une mise à jour majeure de l’API des extensions dans Google Chrome, qui est en train de remplacer la technologie antérieure Manifest V2 – Google prévoit de bloquer les anciennes extensions en janvier 2023. La plupart des changements ne sont importants que pour les développeurs d’extensions, mais il y a quelques différences clés. Google a remplacé l’API webRequest utilisée par les bloqueurs de contenu (comme uBlock Orgin) par une API déclarativeNetRequest plus sûre, qui limite la quantité de règles. Cela empêche les bloqueurs de publicité et autres outils de protection de la vie privée de disposer de listes étendues de domaines à bloquer ou à filtrer, ce qui a suscité les critiques de l’Electronic Frontier Foundation (EFF), le développeur de uBlock Origin, et de bien d’autres.

Mozilla Firefox possède une implémentation personnalisée de l’API d’extension de Chrome, appelée WebExtensions, ce qui explique le grand nombre d’extensions disponibles pour les deux navigateurs. Mozilla vient de décrire comment elle prévoit de gérer la prise en charge de Manifest V3, qui sera nécessaire pour que les extensions puissent continuer à prendre en charge Chrome et Firefox avec le même code. « Pour Mozilla, il s’agit d’un pari à long terme sur un avenir axé sur les normes pour les WebExtensions », a déclaré l’entreprise dans un billet de blog.

Firefox prendra bientôt en charge toutes les nouvelles fonctionnalités et API introduites dans Manifest V3, afin de maintenir la parité avec Chrome, mais Mozilla conserve certaines des fonctionnalités que Google a mises au rancart. Les extensions Firefox pourront toujours utiliser l’ancienne API webRequest, de sorte que vous n’aurez pas à vous inquiéter de la défaillance des outils de blocage de contenu. Toutefois, les extensions Manifest V3 sur Firefox auront toujours le même modèle de permissions que les nouvelles extensions Chrome, de sorte que vous pourrez toujours facilement autoriser et refuser l’accès à certains sites.

Mozilla souhaite que la prise en charge de Manifest V3 soit terminée d’ici à la fin de l’année 2022, ce qui devrait permettre à l’écosystème d’extensions de Firefox de rester en vie et de se porter bien.