Pixel 6 et 6 Pro : Google espère des ventes records

Pixel 6 et 6 Pro : Google espère des ventes records

Les smartphones Pixel 6 et Pixel 6 Pro arriveront cet automne et la fenêtre de tir commence à se préciser. Le mois d’octobre, habituel pour les lancements des smartphones de Google, se confirme et le leaker Jon Prosser fournit des dates précises.

Ecartant l’idée d’une présentation en septembre, il affirme de son côté que la série sera proposée en précommande à partir du 19 octobre, avec une commercialisation en toute fin de mois, le 28 octobre.

Cela suggère une présentation vers la mi-octobre ou directement le 19, même si le leaker ne peut confirmer la tenue d’un événement spécial à cette occasion ou une annonce par simple voie de communiqué de presse.

On se retrouverait bien là sur le timing habituel de Google, avec en parallèle un lancement d’Android 12 sur les derniers mois de l’année, avec les premiers smartphones rapidement mis à jour chez les fabricants les plus précoces en attendant l’arrivée des modèles embarquant nativement le nouvel OS mobile, à commencer donc par les Pixel.

 

Le Pixel 6 et le Pixel 6 Pro seront les iPhone de Google

Contrairement à Apple, qui reste très discret avant l’officialisation de ses produits, Google a déjà dévoilé quelques informations. Nous savons qu’il y aura deux modèles : le Pixel 6 et le Pixel 6 Pro.

Nous savons aussi que ces deux smartphones, au lieu d’utiliser une puce Qualcomm Snapdragon, utiliseront une puce Tensor conçue par Google, et qui sera optimisée pour les fonctionnalités utilisant l’intelligence artificielle. D’autre part, le Pixel 6 Pro aura un positionnement plus premium qui impactera certainement sur les prix. Et on s’attend à d’importantes améliorations sur le plan matériel.

En tout cas, avec sa nouvelle stratégie pour les smartphones Pixel, Google se rapproche du modèle d’Apple, qui conçoit le logiciel, le matériel, ainsi que les puces utilisées par l’iPhone.

D’ailleurs, il est à noter que Google pourrait aussi s’inspirer d’Apple sur le marché des ordinateurs. En effet, d’après le même article de Nikkei, la firme de Mountain View serait en train de développer des puces Arm pour les PC utilisant son système d’exploitation Chrome OS, ainsi que pour les tablettes.

Cette puce Arm, si elle arrive sur le marché, ferait partie des concurrents des puces Apple Silicon des Mac, qui permettent à Apple de proposer des ordinateurs plus performants et consommant moins d’énergie par rapport aux anciens Mac utilisant des processeurs Intel.

 

Le Pixel 6 va doubler les iPhone 12 sur la recharge sans fil rapide

Reste que le système de recharge sans fil des iPhone 12 était déjà loin d’être le plus rapide du marché. Le OnePlus 8 Pro propose déjà depuis quelques temps une recharge sans fil 30W deux fois plus rapide. Et le OnePlus 9 Pro est passé cette année à la recharge rapide 50W. Dans les autres marques de smartphones on peut citer le Mate 40 Pro et sa recharge 50W. Ou encore les Xiaomi Mi 11 et Mi 10 Ultra qui proposent tous deux eux aussi une recharge sans fil 50 W.

Pour se donner une idée de la différence entre la recharge MagSafe 15W des iPhone et la recharge 50W des OnePlus 9 Pro, ce dernier smartphone peut se recharger sans fil de 0 à 100% en seulement 43 minutes. Soit moins de temps qu’il ne faut pour charger la batterie de l’iPhone 12 à 50%. Apple est longtemps resté à l’écart de la recharge sans fil. La fonctionnalité n’a été introduite timidement qu’avec les iPhone 8 et X.

A terme, on sait qu’Apple a pour projet de lancer un smartphone sans aucun port ni boutons physiques. Ce qui semble la principale raison d’être de l’intérêt d’Apple pour la recharge sans fil. Reste que la marque a encore des progrès à faire avant de pouvoir délivrer un tel produit.

Google reste un petit constructeur de smartphones

Si cette hausse de la production est significative pour Google, il faut dire que le constructeur ne fait pas partie des plus gros vendeurs du secteur, loin de là. De son côté, Samsung produit 266 millions de smartphones par an quand Apple en vend 206 millions, Huawei 189 millions et Xiaomi 147 millions d’après les chiffres de l’institut IDC pour 2020.

Avec ses Pixel 6, Google chercherait donc à proposer un produit qui séduise davantage le grand public et non pas seulement les consommateurs avertis. Pour pousser les ventes de ses nouveaux smartphones, la firme devrait notamment mettre l’accent sur le marketing et la communication bien davantage qu’elle ne l’a fait jusqu’à présent.

Rappelons également que Google a mis les bouchées doubles pour la production de ses futurs smartphones. Il s’agira des premiers appareils de la marque à profiter d’un processeur développé en interne par Google, la puce Google Tensor. Les deux smartphones profiteront également de meilleurs capteurs après que Google a passé des années à recycler le même capteur photo pour ses différentes générations de smartphones Pixel. La firme espère donc bien rentabiliser tous ces investissements.

 

Google s’attend à vendre 10 millions de Pixel 6 dans le monde

Si les informations de Nikkei se confirment, Google espère vendre 10 millions de Pixel 6 dans les mois à venir. Ce chiffe inclut à la fois les ventes de Pixel 6, les ventes de Pixel 5a (dont le lancement est limité à une poignée de pays), et les ventes d’un hypothétique Pixel 6a milieu de gamme dans le courant de l’année prochaine.

D’après Nikkei, Google estime avoir un avantage par rapport aux autres fabricants de smartphones Android sur le sol américain. En effet, Google est la seule marque américaine qui propose des téléphones sous Android (avec Microsoft dans une moindre mesure). La firme y verrait “un potentiel de croissance massive”. En misant sur le sentiment de nationalisme américain, Google espère séduire les acheteurs.

Pour rappel, Google devrait annoncer les Pixel 6 dans les semaines à venir. Si certains leakers tablent sur une annonce dès le lundi 13 septembre, d’autres s’attendent plutôt à ce que la présentation n’ait pas lieu avant début octobre. On vous en dit plus dès que possible sur les nouveaux Pixel. En attendant plus d’informations, n’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires ci-dessous.

 

Matthieu CHARRIER

Quitter la version mobile