Qu’est-ce qu’un iPhone ?

Qu’est-ce qu’un iPhone ?

L’iPhone est un smartphone conçu par Apple, qui ne possède aucune touche, mais uniquement un écran tactile sur toute sa longueur. L’appareil est un téléphone portable, et représente bien plus que cela pour ses utilisateurs. Il est capable d’accéder à l’internet, de prendre des photos de qualité, d’envoyer des mails, des messages texte et images, d’écouter de la musique, de regarder des vidéos, télécharger des applications, et fonctionne comme un lecteur de livres. C’est un véritable symbole de la transition numérique.

Le premier détail que l’on remarque en voyant un iPhone est l’absence de boutons. Avec son écran tactile, il marche sans qu’il soit nécessaire de n’appuyer sur aucune touche. Seul un bouton « menu » existe, le reste se fait tactilement à l’aide du doigt. Il est même possible d’utiliser plusieurs doigts grâce à la technologie appelée « multitouch », qui permet notamment de zoomer ou dézoomer sur l’écran.

 

Le système d’exploitation de l’iPhone iOS

L’iPhone présent un système d’exploitation différent de celui de ses concurrents : iOS. Créé par Apple, et en raison de son fort succès, le système est maintenant exporté vers d’autres appareils de la société, tels que l’iPad ou l’iPod. Chaque année, l’iOS est mis à jour et devient meilleur et plus sûr. Il rend la navigation simple et intuitive.

 

App Store

L’App Store est la boutique officielle d’applications prévues pour l’iPhone. Apple y a ajouté plus de 10 milliards de téléchargements de fichiers depuis son lancement. Les applications proposées regroupent des activités variées : jeux, réseaux sociaux, navigation GPS, éditeurs d’images, messageries instantanées, actualités… etc.

Certaines sont payantes, d’autres gratuites, mais leur point commun est qu’elles restent très faciles d’accès depuis l’App Store. L’intégration avec iTunes, le service de musique, de films et de livres d’Apple, fait également partie de ses points forts. L’iPhone concentre ainsi de nombreuses fonctionnalités au sein d’un même outil « tout en un ».

 

L’iPhone américain

L’iPhone est une gamme de smartphone commercialisée par l’entreprise multinationale américaine Apple depuis le 29 juin 2007.

Les modèles de la gamme, dont l’interface s’appuie sur écran tactile capacitif multipoint, disposent d’un appareil photo qui fonctionne également comme une caméra, d’un système de géolocalisation intégré permettant une localisation en quelques secondes grâce aux systèmes A-GPS et GLONASS ainsi que d’un logiciel de cartographie numérique inclus, d’un iPod intégré qui permet d’écouter et de télécharger de la musique via la plateforme de téléchargement iTunes Store et le service de streaming Apple Music, de clients Internet (Safari pour naviguer sur le Web, ou Mail pour envoyer/consulter son courrier électronique), d’applications bureautiques et de fonctions élémentaires telles que les SMS et les MMS ; ils disposent aussi de la messagerie vocale visuelle comme mode d’accès à la messagerie vocale et de l’App Store, la plateforme de téléchargement d’Apple qui permet de télécharger des applications, allant des jeux aux utilitaires en passant par la télévision et la presse électronique. Si l’iPhone n’est pas historiquement le premier smartphone, il reste l’appareil qui a transformé le marché des téléphones intelligents en en faisant des produits de consommation de masse.

Au 13 novembre 2020, vingt-neuf modèles différents d’iPhone auront été commercialisés depuis 2007 : un par an jusqu’en 2012, deux en 2013, 2014, 2015, trois en 2016, 2017, 2018, 2019 et cinq en 2020. Ils sont à chaque fois accompagnés d’une nouvelle mouture du système d’exploitation iOS qui en est à sa version 14.1. Au mois de septembre 2018, on compte plus de 2 milliards d’appareils mobiles fonctionnant sous iOS.

 

L’iPhone français

La France faisant obligation de la portabilité des numéros après 6 mois, Apple autorise le déverrouillage de la carte SIM moyennant un abonnement obligatoire à sa boutique en ligne Itunes, et permet un déverrouillage anticipé moyennant un coût supplémentaire de 100 €26. En février 2009, à la suite de recours en justice contre l’exclusivité dont bénéficiait Orange, mesure jugée anticoncurrentielle, les autres opérateurs mobiles français obtiennent en appel le droit de commercialiser l’appareil28.

SFR et Bouygues Telecom décident de rendre disponible l’iPhone à leurs clients avant la fin décembre 200829,30. Toutefois les délais de commercialisation s’avéreront trop justes et l’appareil ne fut disponible, chez SFR et chez Bouygues Telecom, que début 200931.

En 2012, les iPhone sont disponibles chez les quatre grands opérateurs français, Orange, SFR, Bouygues Telecom, et Free Mobile (lancé en janvier de cette même année) de même que chez Apple pour tout opérateur.

 

Distribution de l’iPhone

L’iPhone est annoncé le 9 janvier 2007, et commercialisé le 29 juin 2007 aux États-Unis, le 9 novembre 2007 en Allemagne et au Royaume-Uni, et le 28 novembre 2007 en France. Puis durant l’année 2008 en Asie, dans le reste de l’Europe et au Canada.

La version suivante de l’iPhone, l’iPhone 3G, est annoncée le 9 juin 2008 lors de la Worldwide Developers Conference d’Apple. Il reprend presque la même architecture que la première mouture avec en plus le support de la 3G et un GPS fonctionnant avec Google Maps. Il est sorti dans de nombreux pays le 11 juillet 2008 et en France le 17 juillet 2008. Il remplace totalement la première version dès sa sortie.

En Chine, il est distribué par China Unicom depuis 2009 avec toutefois des limitations au niveau des fonctionnalités, entre autres les iPhone distribués en Chine ne sont pas équipés de la technologie Wi-Fi.

iPhone, un produit très attendu

Après une importante campagne publicitaire aux États-Unis, près de 200 000 exemplaires de l’iPhone furent vendus durant les trois premières semaines de vente. Le développement de l’iPhone a selon Steve Jobs pris deux ans et demi, et le PDG d’Apple a présenté l’appareil le 9 janvier 2007 au discours d’ouverture du salon professionnel Macworld, à San Francisco. La rumeur selon laquelle l’entreprise travaillait sur un téléphone mobile intégrant des fonctionnalités similaires à celle de l’iPod courait depuis déjà près d’un an. En septembre 2005, Apple, Motorola et Cingular avaient présenté le ROKR, un téléphone mobile compatible avec le logiciel iTunes d’Apple. L’appareil n’avait toutefois connu qu’un succès très mitigé, entaché de problèmes techniques de synchronisation avec iTunes (Motorola lança par la suite une nouvelle version de son RAZR, lui aussi compatible avec iTunes, mais sans grande publicité)…

Steve Jobs voit le lancement de l’iPhone comme une « révolution » comparable à celle des innovations technologiques que représentèrent respectivement en 1984 et 2001 deux autres produits d’Apple, le Macintosh et l’iPod. Lors de son discours d’ouverture à Macworld, le dirigeant d’Apple a déclaré viser 1 % de parts de marché pour 2008, soit environ 10 millions d’appareils au niveau mondial. Le prix sur contrat de deux ans est de 399 €.

Il est vendu exclusivement par AT&T aux États-Unis, T-Mobile en Allemagne et O2 au Royaume-Uni. Environ 10 000 exemplaires du mobile se sont vendus la première journée dans chacun de ces deux derniers pays.

La France a été le quatrième pays à recevoir l’iPhone, Orange France en était le distributeur exclusif depuis le 28 novembre 2007. Le constructeur de l’appareil, Apple, a accordé par contrat et avec des contreparties financières à Orange France l’exclusivité pour la distribution de l’iPhone sur le territoire français jusqu’en juillet 2009. Mais, sur saisine de son concurrent Bouygues Telecom, le Conseil de la concurrence (devenu l’Autorité de la concurrence) a, le 17 décembre 2008, notamment enjoint, à titre conservatoire, la suspension des stipulations de la convention qui accordaient à Orange France cette exclusivité. L’opérateur mobile a alors interjeté appel, le 28 décembre 2008, de cette décision devant la cour d’appel de Paris. Cependant, l’appel n’étant pas suspensif, les deux autres opérateurs mobiles français que sont SFR et Bouygues Telecom ont décidé de rendre disponible l’iPhone avant la fin décembre 2008. Toutefois les délais de commercialisation de l’iPhone annoncés courant décembre 2008 se sont avérés trop justes et l’appareil n’était commercialisé ni chez SFR ni chez Bouygues Telecom au lendemain des fêtes de fin d’année. La cour d’appel de Paris a, dans son arrêt du 4 février 2009, rejeté le recours notamment d’Orange France qui visait à annuler la décision du Conseil de la concurrence ou à aménager les mesures conservatoires qui avait été décidées. Par suite, la distribution de l’iPhone a pu continuer chez d’autres opérateurs. Orange France s’est pourvu en cassation contre l’arrêt rendu par la cour d’appel. Finalement, Apple et Orange France ont proposé les 29 et 30 octobre 2009 à l’Autorité de la concurrence des engagements, pour une durée de trois ans, visant à maintenir les mesures conservatoires. À l’issue de cette période, l’Autorité de la concurrence rendra éventuellement obligatoire ces engagements, s’ils répondent aux préoccupations de concurrence, et clôturera l’affaire. Dans son arrêt du 16 février 2010[réf. insuffisante], la Cour de cassation a cassé l’arrêt précité de la cour d’appel de Paris aux motifs notamment que la cour aurait dû rechercher si l’existence de terminaux concurrents de l’iPhone fabriqué par Apple, nouvel entrant sur le marché des terminaux, n’était pas de nature à permettre à des opérateurs de téléphonie mobile concurrents d’Orange, de proposer aux consommateurs des offres de services de téléphonie et internet haut débit mobiles associées à des terminaux, concurrentes de celles proposées par Orange avec l’iPhone. Malgré cet arrêt, l’accord conclu avec l’Autorité de la concurrence ne serait pas remis en cause, selon les déclarations d’Orange.

En France, des iPhone déverrouillés (sans dispositif d’attachement à un opérateur) ont été commercialisés par un centre Leclerc, pour le prix de 999 euros, le 12 octobre 2007. Ils furent rapidement retirés, vraisemblablement pour des raisons légales.

 

Sébastien