Bungie a développé Destiny et Halo. La vente intervient après l’acquisition d’Activision Blizzard par Microsoft pour 69 milliards de dollars.
Sony a accepté d’acheter le fabricant de jeux vidéo Bungie pour un montant de 3,6 milliards de dollars, ce qui constitue la dernière étape d’une série de rachats dans le secteur des jeux vidéo.

Basée dans l’État de Washington, Bungie a développé les jeux vidéo de tir à la première personne Destiny et Halo, une série qui a fourni certains des plus grands succès de tous les temps au système Xbox de son rival Microsoft. Bungie a été rachetée par Microsoft en 2000 et s’est séparée de cette dernière en 2007. Halo est désormais géré par 343 Industries, propriété de Microsoft.

La vente intervient après l’acquisition par Microsoft, pour 69 milliards de dollars, d’Activision Blizzard, créateur de Call of Duty, Diablo et World of Warcraft, et l’achat par Take Two Interactive, pour 12,7 milliards de dollars, du créateur de FarmVille, Zynga.

« Bungie a créé et continue de faire évoluer certaines des franchises de jeux vidéo les plus appréciées au monde et, en alignant ses valeurs sur le désir des gens de partager des expériences de jeu, elle rassemble des millions de personnes à travers le monde », a déclaré Kenichiro Yoshida, président-directeur général de Sony.

Bungie a laissé entendre qu’elle continuerait à développer ses jeux pour toutes les plateformes. « Nous continuerons à publier indépendamment et à développer de manière créative nos jeux », a déclaré le studio dans un communiqué. « Nous continuerons à animer une seule et même communauté Bungie unifiée. Nos jeux continueront d’être là où se trouve notre communauté, où qu’elle choisisse de jouer. »