VoLTE : Free passe à la 4G

VoLTE : Free passe à la 4G

Mieux vaut tard que jamais. Alors que ses concurrents ont déjà adopté cette technologie depuis plusieurs années, c’est maintenant au tour de Free d’annoncer l’activation prochaine de la voix sur 4G, aussi connue sous le nom de VoLTE. « On prévoit un lancement fin octobre », a ainsi fait savoir le directeur général de l’opérateur Thomas Reynaud, à l’occasion de la convention annuelle tenue autour de l’opérateur de Xavier Niel ce week-end.

Ce n’est pas la première fois que l’opérateur annonce l’adoption prochaine de cette fonctionnalité bien utile, déjà adoptée en 2015 par Bouygues Telecom, en 2016 par Orange et en 2017 par SFR. En 2018 déjà, l’état-major de l’opérateur avait annoncé par la voix de son patron Xavier Niel l’arrivée de la VoLTE… sans que cette annonce ne se traduise dans les faits, du moins jusqu’à maintenant.

Normalisée en 2014 par la GSMA, qui regroupe des équipementiers et de constructeurs de terminaux de télécommunication, cette technique de type VoIP (pour Voice over IP) optimisée pour la téléphonie mobile permet, sur les réseaux LTE (ou 4G) compatibles, de garder active la connexion au réseau 4G et les flux de données associés durant un appel sur IP. Rappelons en effet que sur les réseaux LTE non compatibles, les appels vocaux sur IP doivent basculer sur les réseaux de type 2G ou 3G, ce qui implique une coupure temporaire de la connexion 4G pendant toute la durée de l’appel (il est alors impossible de naviguer sur internet via la 4G pendant une communication téléphonique).

 

La VoLTE : c’est quoi ?

La VoLTE a fait son arrivée en même temps que la 4G. Au départ ce nouveau réseau était uniquement dédié à transporter des données et aller sur Internet. En ce qui concerne les appels vocaux, il fallait toujours utiliser les réseaux 3G et 2G. Face à ce manque e cohérence, les opérateurs français ont commencé à proposer la norme VoLTE à partir de 2014. Elle offre une qualité supérieure pour les appels vocaux grâce notamment à l’utilisation du codec large AMR-WB, aussi appelé HD Voice. Avec ce codec, utilisé dans les meilleures conditions, la bande passante vocale est comprise entre 50 Hz et 7 kHz.

Cette technologie, déjà bien installée dans la plupart des téléphones, va donc faire son arrivée dans les prochaines semaines chez Free, après des années d’attente pour les millions de clients de l’opérateur français. Connu pour ses idées novatrices, Free s’est pour le coup fait doubler par la concurrence. Le plus jeune des quatre opérateurs a été battu à l’expérience dans cette course à la technologie.

 

Arrivée de la VoLTE pour fin octobre

Autre surprise annoncée : l’arrivée de la VoLTE pour Free Mobile pour fin octobre ! Pour rappel, la VoLTE permet de basculer les communications voix de la 2G et 3G à la 4G. Enfin et surtout, la VoLTE permet à l’utilisateur d’appeler et d’utiliser des services data en même temps.

Toujours concernant le réseau mobile, une amélioration des débits va être opérée avec la mise en place de fréquences spécifiques sur le réseau Free Mobile.

 

Les appels en 4G débarquent enfin chez Free

Il était temps. Pour rappel, la VoLTE permet de faire transiter ses appels sur le réseau 4G afin d’augmenter leur qualité sonore, mais aussi de réaliser d’autres actions en simultané sur son smartphone. Fini donc de devoir raccrocher pour télécharger ou envoyer une photo, ou bien tout simplement naviguer sur le web à la recherche d’une information.

Si cela peut sembler acquis pour de nombreux utilisateurs français, ce n’est donc pas encore le cas pour les abonnés Free. Une fois le déploiement effectué, ces derniers profiteront également d’un temps de connexion divisé par trois, en même temps que les probabilités d’échec seront réduites. L’opérateur n’a pas encore communiqué de date précise, mais l’automne approchant à grands pas, cela ne saurait tarder.

Qu’est-ce que la VoWIFI ?

Cette technologie permet de faire transiter l’ensemble de vos communications (appels et SMS/MMS) via le réseau WiFi sur lequel vous êtes connecté. Il n’est pas nécessaire d’être connecté sur sa propre box, tous les réseaux WiFi sont compatibles et ils peuvent ainsi servir de connexion de remplacement dans un immeuble où la 4G ne passe pas bien par exemple. L’intérêt réside également dans une meilleure qualité d’appel lorsque les conditions de réception sont difficiles.

Si les opérateurs proposent aujourd’hui la VoWiFi, c’est aussi pour eux un moyen de remplacer la solution femtocell, à moindre coût (Free l’a intégré à ses Freebox Révolution et Mini 4K), surtout pour les clients qui ne disposent pas de couverture mobile dans leur résidence avec l’opérateur.

 

Une fonctionnalité désormais largement disponible

La technique VoLTE a pour sa part recours à une architecture IP Multimedia Subsystem (IMS) et un protocole SIP pour conserver les appels directement sur le réseau LTE. En associant 4G et data, le LTE peut servir à transporter la voix à travers une évolution des infrastructures. Les avantages de la voix par LTE ne sont pas anodins, notamment pour la rapidité d’établissement des appels téléphoniques : on passe de 8 à 9 secondes pour initier un appel aujourd’hui à 2 secondes. De plus, la qualité de la communication s’en ressent grandement grâce au passage à la haute définition.

Pourquoi ? Parce qu’il n’est plus nécessaire de basculer en 3G pour la voix, tout transitant par la 4G. Enfin et surtout, la VoLTE permet à l’utilisateur d’appeler et d’utiliser des services data (surf sur internet, téléchargement, partage, etc.) en même temps, ce qui était encore impossible auparavant.

Matthieu CHARRIER