WiMax et Free : nouveau tour d’horizon
mail Envoyer un ami

Un an et demi après l’acquisition d’Altitude Telecom par Iliad, force est de constater que l’offre WiMax promise aux Freenautes début 2006 « dans les semaines qui viennent » semble encore virtuelle. Pire encore, le ministre délégué à l’Aménagement du Territoire dit à propos de la mise en service du réseau WiMax du Loiret, qu’elle est une première au niveau européen. Pourtant un certain nombre de personnes utilisent tous les jours une connexion Internet via le réseau WiMax de Free. Explications sur les jeux de mots des opérateurs…

Retour sur les conditions de l’acquisition d’Altitude Telecom

Nous sommes déjà très largement revenu sur le réseau WiMax de Free dans notre dossier : Décryptage et explications : « le réseau WiMax de Free (Internet sans-fil) » mais voici un bref retour sur l’acquisitiond’Altitude Telecom.

Comme la FTTH promet d’être la « technologie filaire » du futur pour le très haut débit, le WiMax pourrait bien être la technologie sans-fil du futur. Le 5 septembre 2005,Iliad surprend en annonçant l’acquisition de l’entreprise Altitude Telecom. Après l’échec de la BLR , alors que bon nombre d’opérateurs se désintéressaient des technologies de boucle locale filaire sur la bande de fréquence de 3.5Ghz (il faut savoir que la licence WiMax nationale qu’Altitude Telecom détenait était celle rendue à l’ART par Neuf Télécom le 9 décembre 2003), il découla alors de cette acquisition un intérêt général pour la technologie WiMax en France. Il s’en suit des attributions de licences régionales ayant eu un succès important (cf. Résultats de la procédure d’attribution des licences WiMax par l’ARCEP).

Lors de son acquisition, Altitude Telecom est la filiale du Groupe Altitude (Altitude Développement) qui détient la licence WiMax attribuée par l’ART (alors encore Autorité de Régulation deTélécoms, devenue ARCEP). Cette filiale est vendue au Groupe Iliad par le groupe Altitude sous certaines conditions, la première : « La transaction prévoit que le Groupe Iliad conserve les activités WiMAX et grand public. Monsieur Jean-Paul Rivière, au travers de la société Altitude Développement dont il est l’actionnaire majoritaire, s’est porté acquéreur des activités entreprises et collectivités précédemment opérées par AltitudeTelecom« ; la deuxième condition est la conservation par le groupe Altitude (Altitude Développement) du nom commercial Altitude Telecom. Ainsi Altitude Développement, qui n’appartient pas au Groupe Iliad (cf. « Ainsi, au jour d’aujourd’hui, le Groupe Iliad n’est pas actionnaire du Groupe Altitude » sur le site d’Altitude Telecom), utilise toujours le nom Altitude Telecom et propose toujours des offres WiMax via le réseau WiMax d’IFW.

Christian ESTROSI : « la mise en service du réseau WiMax du Loiret […] est une première au niveau européen »

On a récemment pu lire qu’HDRR (filiale du groupe neuf Cegetel et de SFR) lançait le réseau WiMax du Loiret en grande pompe avec le ministre délégué à l’Aménagement du Territoire, Christian ESTROSI. Ce ministre affirma dans son discours prononcé lors de l’inauguration du réseau WIMAX du Loiret (cf. site Internet du Ministère de l’Intérieur) : « C’est pour moi un réel plaisir et une intense satisfaction d’être parmi vous aujourd’hui pour célébrer la mise en service du réseau WIMAX du Loiret . En effet, non seulement il s’agit d’une première au niveau européen, comme cela a été rappelé, mais il s’agit également de la traduction concrète sur le terrain de la prise en compte de la dimension d’aménagement du territoire que le Gouvernement a décidé pour l’attribution des licences WIMAX, en juillet 2006, il y a moins de 6 mois.« .

Certains sites Internet ont repris le discours tel quel (le site Freenews entre autres : « Le Loiret : Premier Réseau Wimax Européen ») et d’autres ont précisé en quoi cette mise en service était une première (par exemple NetEco/Mobinaute : « Pour le reste, ce réseau WiMax utilise les infrastructures réseau de Motorola et exploite la norme 802.16e, appelée aussi WiMax Mobile , plébiscitée entre autre par les constructeurs télécoms et surtout les opérateurs mobiles. Toutefois, ce premier réseau Européen 802.16e , comme le décrit HDRR, pourra évoluer techniquement, cette norme n’étant à ce jour pas encore standardisée« ).

La tentative de coup de publicité en jouant sur les mots n’aura donc pas échappé à certains, HDRR utilise un réseau utilisant la norme WiMax Mobile (norme 802.16e). Il faut néanmoins reconnaitre que la norme WiMax Mobile n’introduit pas seulement les possibilités de mobilité (par rapport à la première norme WiMax 802.16d), elle représente également un gain de performances en terme de débits et de couverture qui ne sont pas négligeable (cf. notre dossier Conférence WiMax du 4 mai 2006 : compte rendu).

Mais on pourrait encore se demander si le réseau d’IFW n’est lui pas aussi compatible avec le WiMax Mobile surtout que le site IFW précise à propos du réseau : « IFW utilise les stations de base les plus modernes de plusieurs équipementiers notamment le groupe Alvarion. La technologie déployée repose sur la norme 802.16.d avec des équipements 802.16.e « ready »« .

« Non ! Car un village peuplé d’irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l’envahisseur »

Comme les Freenautes attentifs l’auront deviné, le premier à avoir lancé du WiMax (cf. 01net : Altitude Telecom passe dans le vert et pousse le WiMAX), c’est bien Altitude Telecom (désormais IFW) via le réseau WiMax et la licence désormais détenue par IFW (filiale du Groupe Iliad). Et certains abonnés à Altitude Telecom utilisent tout les jours leur connexion Internet sans-fil empruntant le réseau WiMax détenu par IFW (filiale du Groupe Iliad).


Photo : Xavier de Mazenod

Par exemple, le premier client WiMax d’Altitude Telecom dans l’Orne (depuis le 31 mars 2005), Xavier de Mazenod (qui participe au blog Zevillage, le village des télétravailleurs) témoigne au Journal du Freenaute au sujet sa connexion WiMax utilisant le réseau d’IFW : Depuis février 2005, je suis connecté à l’Internet par Wimax avec un abonnement de 1 Mbps symétriques et une option VoIP. Beaucoup plus stable que l’ADSL, avec l’avantage de la symétrie de débit. Et juste deux pannes de quelques heures à déplorer depuis deux ans et des problèmes de téléphonie à la mise en service, réglés par un changement de modem.

Je craignais un peu la sensibilité aux intempéries mais, à l’usage, ni le brouillard ni les pluies fortes n’ont d’influence sur le débit.

La procédure d’abonnement chez l’opérateur Altitude telecom est malheureusement un peu lente (un mois) et complexe : courrier d’abonnement, expédition de l’antenne, rendez-vous avec un installateur et paramétrage, puis mise en service. On est loin du plug and play pour M. Toulemonde.. Vivement les puces Wimax !

Xavier de Mazenod nous affirme qu’Altitude Telecom reste toujours son interlocuteur commercial pour sa connexion Internet, malgré le changement de propriétaire du réseau WiMax et de la licence, les interlocuteurs n’ont pas changé (le département de l’Orne étant concerné par l’activité collectivités d’Altitude Telecom).

Voici pour information un ping depuis le serveur du JdF vers la connexion Internet WiMax de Xavier de Mazenod :

~$ ping 84.55.141.x -c 4
PING 84.55.141.x (84.55.141.x) 56(84) bytes of data.
64 bytes from 84.55.141.x: icmp_seq=1 ttl=248 time=51.9 ms
64 bytes from 84.55.141.x: icmp_seq=2 ttl=248 time=52.2 ms
64 bytes from 84.55.141.x: icmp_seq=3 ttl=248 time=56.7 ms
64 bytes from 84.55.141.x: icmp_seq=4 ttl=248 time=49.7 ms

— 84.55.141.x ping statistics —
4 packets transmitted, 4 received, 0% packet loss, time 2998ms
rtt min/avg/max/mdev = 49.730/52.679/56.720/2.533 ms

et voici le traceroute :

~$ traceroute 84.55.141.x -I -w 2
traceroute to 84.55.141.x (84.55.141.x), 30 hops max, 38 byte packets
1 ge-vl14.swr1.bzn.dedibox.fr (88.191.14.1) 0.462 ms 0.283 ms 0.217 ms
2 10ge-vl401-7-3.rt1.bzn.dedibox.fr (88.191.2.9) 0.283 ms * 0.322 ms
3 bzn-crs16-1-be1500.intf.routers.proxad.net (212.27.50.161) 2.129 ms 1.080 ms 0.934 ms
4 * * cbv-6k-1-po20.intf.routers.proxad.net (212.27.50.190) 0.490 ms
5 altitude.proxad.net (212.27.38.242) 0.937 ms 0.818 ms 0.750 ms
6 84.55.190.17 (84.55.190.17) 1.136 ms 0.989 ms 0.964 ms
7 * * *
8 84.55.190.252 (84.55.190.252) 6.523 ms 7.173 ms 6.664 ms
9 84.55.141.x (84.55.141.x) 48.445 ms 50.070 ms 45.877 ms

Où en est le déploiement du réseau de Free ?

Suite aux plaintes de neuf télécom et de France Télécom auprès de l’ARCEP et du Conseil d’Etat, Iliad a annoncé la reprise du déploiement de son réseau WiMax : « IFW et le Groupe Iliad peuvent donc reprendre la création d’équipements innovants et le déploiement du Wimax en France. » (cf. Le Conseil d’Etat rejette le recours contre la licence Wimax détenue par IFW).

Pour information, voici la carte de couverture du réseau WiMax de Free (cf. légende WiMax Altitude) à la fin septembre 2005 (Carte Ortel).

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Seule certitudes que nous avons sur le déploiement du réseau WiMax de Free, c’est qu’il est lié aux obligations de sa licence délivrée par l’ART. Ainsi au 31 décembre 2008,IFW doit avoir couvert en terme de population (le taux de couverture radioélectrique de la population par les systèmes point à multipoint installés par l’opérateur dans la bande 3,5 GHz atteint au minimum) :

  • 33,4 % de la Basse Normandie (pas de changement par rapport aux obligations du 31 décembre 2005)
  • 33,4 % de la Haute Normandie (pas de changement par rapport aux obligations du 31 décembre 2005)
  • 33,4 % de l’Ile de France (pas de changement par rapport aux obligations du 31 décembre 2005)
  • 7 % de chacune des autres régions (Alsace, Aquitaine, Auvergne, Bourgogne, Bretagne, Centre, Champagne Ardenne, Corse, Franche Comté, Languedoc Roussillon, Limousin, Lorraine, Midi Pyrénées, Nord Pas de Calais, Pays de la Loire, Picardie, Poitou Charente, Provence Alpes Côte d’Azur, Rhône Alpes).

Aucune information sur le déploiement et les dates de disponibilité d’une offre commerciale généralisée ne sont disponibles. Lors du rachat d’Altitude Telecom, Xavier Niel, Directeur Général Délégué en charge de la stratégie a déclaré lors du Conseil d’administration a déclaré le WiMAX est une option pertinente à horizon 3-5 ans pour le développement du Groupe en complément des activités actuelles de Free . Peut être faudra-t-il attendre 2008 voir 2010 pour voir une offre WiMax généralisée.

Merci à Oustédaisse et Marc pour leur aide.

Beta test : Vous pouvez maintenant commenter les articles sans tre inscrit :-)


Dernires news de l'dition
15/4 Visite du datacenter de Free
4/5 Tutorial de FreeAngel
5/3 [tuto] Le routeur de la Freebox : explic...
2/12 [tuto] Le WiFi de la Freebox : explicat...
1/12 Explications et détails des offre...
Edition nationale
7/4 [Reportage] Déploiement de fibre ...
11/2 Le premier Dslam corse activé !
1/2 Lancement de Free-Reseau.fr, l'ét...
14/1 Confirmation : la Freebox révolut...
13/1

Rechercher un article
Action Iliad
Partager ...

  • Bookmark and Share
Sous catgories
Editions
Les tutoriaux
Activation de DSLAM
Flux RSS