Un développeur rusé a réussi à faire fonctionner Windows 11 Arm sur Android 13 dans une machine virtuelle sur un smartphone Pixel 6. C’est loin d’être une expérience parfaite, mais cela semble fonctionner assez bien.

La Developer Preview d’Android 13 améliore la confidentialité de vos photos

Si la plupart des nouvelles fonctionnalités d’Android 13 semblent discrètes à première vue, la possibilité d’exécuter d’autres systèmes d’exploitation dans une machine virtuelle est assez intrigante. Le développeur Danny Lin, connu sous le nom de kdrag0n sur Twitter, a effectué quelques tests et découvert que Windows 11 Arm fonctionnerait sur le smartphone de Google à condition qu’Android 13 soit installé.

Selon Lin, Windows 11 est « vraiment utilisable » sur le smartphone, ce qui est relativement surprenant. Cependant, il n’y a pas de support pour l’accélération matérielle du GPU, ce qui le ferait fonctionner encore mieux. Évidemment, le fonctionnement ne sera pas aussi fluide que si le système d’exploitation était installé en mode natif, mais il semble fonctionner suffisamment bien.

Comme il se doit chaque fois que vous testez un appareil, Lin a essayé d’exécuter Doom sur le Pixel 6, et cela a fonctionné. Il a également réussi à faire fonctionner diverses distributions Linux sur le Pixel 6 via une VM.

Tout cela fonctionne parce qu’Android 13 sur le Pixel 6 prend en charge un nouveau cadre de virtualisation, qui est expliqué en détail par XDA-Developers. Il sera intéressant de voir ce qui se passe lorsque davantage de personnes mettront la main sur Android 13, car le nouveau cadre de virtualisation pourrait conduire à des développements vraiment intéressants en aval.