Les urnes ont parlé... et les gens n'ont visiblement pas aimé être traités pour les vaches à laid souhaitées, ni la propagande, ni le lobbing et les tickets FNAC offert aux députés.

Une sentence qui vient du bas... mais qui doit faire mal justice !