Compteur Linky : attention à l’arnaque à la mise à jour

Compteur Linky : attention à l’arnaque à la mise à jour

Des escrocs se font passer pour des agents d’Enedis et tentent d’abuser de la confiance des gens pour s’introduire chez eux

C’est à Saint-Brieuc, dans les Côtes d’Armor, que l’arnaque a été identifiée pour la première fois. Sur la page Facebook de la ville, il est recommandé aux habitants de se méfier de faux démarcheurs qui prétendent venir remettre à jour les compteurs Linky.

L’idée des escrocs est simple : se faire passer pour des agents Enedis pour pouvoir s’introduire chez les gens et dérober des objets à leur insu. D’autres en profitent pour leur faire signer des abonnements à de nouveaux fournisseurs d’énergie.

 

Quel est le procédé ?

De faux démarcheurs se rendent chez vous, prétextant qu’ils viennent mettre à jour votre compteur Linky. Abusant de votre confiance, ils accèdent alors à votre domicile. Et, une fois le dos tourné, ils en profitent pour vous dérober ou pour vous abonner à d’autres fournisseurs d’énergie, contre de votre gré.

Badge, voiture floquée et intervention programmée

Une arnaque également repérée par Enedis, le gestionnaire de réseau qui propose le compteur Linky. L’entreprise donne plusieurs éléments permettant de discerner un véritable agent Enedis d’un faux démarcheur. En premier lieu, sachez qu’en cas d’intervention, vous êtes normalement prévenus un mois minimum avant. Si un agent se présente à votre domicile, vérifiez qu’il porte bien un badge et que le logo Enedis est inscrit sur son véhicule.

Le gestionnaire de réseau ajoute qu’aucun paiement ne peut vous être exigé. Si tel est le cas, il s’agit certainement d’une arnaque. Vous pouvez également demander un document professionnel afin de vous assurer de la fiabilité du démarcheur.

Notez tout de même que, de manière générale, toutes les mises à jour des compteurs Linky ainsi que les relevés de consommation sont réalisés à distance, il n’y a donc pas de raison pour qu’une intervention soit nécessaire pour ces motifs.

 

Quels gestes adopter ?

Avec près de 30 millions de compteurs Linky dans tout le pays, cette arnaque risque de se multiplier… On vous explique comment s’en prémunir.

D’une part, les escrocs ne présentent aucun justificatif permettant d’affirmer qu’ils travaillent bel et bien pour Enedis, en charge de ces compteurs. Alors ne les laissez pas rentrer et insistez pour qu’ils vous montrent un document. D’autre part, comme le précisent nos confrères de Capital, l’entreprise n’effectue aucun démarchage, ni téléphonique ni physique.

Demandez un document professionnel

Pour se prémunir contre de telles pratiques, les autorités recommandent de ne surtout pas laisser entrer chez vous une personne n’ayant pas de document professionnel à vous présenter. Il ne faut pas vous laisser impressionner et ne jamais laisser seul le visiteur inconnu dans la pièce. Par ailleurs, vous devez prendre le temps de la réflexion avant de signer le moindre papier.

Enedis rappelle pour sa part que l’entreprise ne réalise aucun démarchage commercial et que tous les services se font uniquement à votre demande ou celle de votre fournisseur d’électricité. Si un technicien d’Enedis ou une entreprise prestataire mandatée devait intervenir à votre domicile, Enedis vous informerait forcément au préalable. « Cette information est faite par courrier postal dans lequel sont indiqués le nom du technicien releveur ou celui de l’entreprise en charge de cette prestation, la date de son passage, le créneau horaire… »

Avec un compteur Linky, les mises à jour sont toujours réalisées à distance, tout comme les relevés de consommation.

Selon Enedis, si vous avez un doute, demandez à votre interlocuteur la référence du Point De Livraison (PDL), c’est-à-dire la référence indiquée sur votre facture ou votre contrat d’électricité.

 

Enedis ne réalise pas de démarchage commercial

Pendant les opérations, ces escrocs en profitent pour voler des objets présents dans la maison, ou encore pour abonner contre leur gré les consommateurs à d’autres fournisseurs d’énergie. Ouest-France rapporte les recommandations de la ville, qui s’appliquent partout ailleurs en France : il faut faire preuve de la plus grande vigilance, ne pas se laisser impressionner, et exiger une carte professionnelle.

La mairie recommande aussi de ne pas laisser la personne seule dans une pièce. Avant de signer quoi que ce soit, prenez également le temps de réfléchir et de lire le contrat. On s’évitera ainsi bien des embêtements. De son côté, Enedis donne également des conseils sur cette page, en rappelant que l’entreprise n’effectue des opérations de maintenance qu’à la demande du client ou de celle du fournisseur d’électricité.

Enedis ne réalise aucun démarchage commercial : si la personne qui propose un contrat d’abonnement se prévaut de l’entreprise, c’est un faux démarcheur qui tente de vous arnaquer. Et si ce dernier paraît suspect, il faut lui demander la la référence du Point De Livraison (PDL), c’est-à-dire la référence indiquée sur votre facture ou votre contrat d’électricité. Cette information n’est connue que d’Enedis ou du fournisseur d’électricité.

nicolas75