Les allers et retours du fameux site de téléchargement illégal semblent devoir reprendre de plus belle.

Au début des années 2010, le site Zone-Téléchargement s’était offert un joli succès. Rassemblant quantité d’œuvres protégées qu’il était possible de télécharger le plus illégalement du monde, il avait même atteint la 11e place des sites les plus visités de France.

Zone-Téléchargement, la figure emblématique du piratage sur Internet

Zone-Téléchargement était, avant 2016, l’une des principales plateformes de téléchargement direct de contenus piratés en France avec des millions d’utilisateurs. Une situation qui s’est terminée le 28 novembre 2016 avec la mise à terre de la plateforme par les autorités.

Rapidement après son arrêt, de nombreux clones ont émergés jusqu’à ce qu’une plateforme qui se revendique héritière légitime du site d’origine ne reprenne le flambeau et se lance à nouveau dans le jeu du chat et de la souris avec les autorités et ayant-droits. Zone-Telechargement est donc devenu Annuaire Téléchargement, puis Zone-Annuaire, puis ZT-ZA (un mix des deux).

Finalement, on assiste à un énième changement de nom et de nom de domaine puisque la plateforme indique à ses utilisateurs qu’il convient désormais de basculer vers Zone-Telechargement.cam.

La plateforme reprend ainsi le nom d’origine du site, histoire de contrer les blocages de plus en plus nombreux des FAI qui freinent la fréquentation du site ainsi que ses revenus publicitaires.

Nom de domaine en .cam

Sous le coup d’une enquête depuis 2014, il avait une première fois fermé ses portes en novembre 2016 et ses principaux administrateurs avaient été interpellés. Depuis, divers « retours », copies plus ou moins fidèles du site, sont apparus, certains très populaires comme Tirexo.

Les habitués du site originel avaient toutefois rapidement remarqué que ces copies ne proposaient en réalité qu’un catalogue amoindri. Entre les autorités et le « véritable » Zone-Téléchargement s’est alors mis en place une espèce de jeu du chat et de la souris.

Zone-Téléchargement a plusieurs fois changé de nom devenant tour à tour Annuaire Téléchargement ou Zone-Annuaire et même ZT-ZA avec, à la clé, de multiples changements de nom de domaine pour répondre aux mesures d’interdiction prises à son encontre.

Aujourd’hui, Zone-Téléchargement semble bel et bien de retour avec son nom de domaine en .cam… Reste évidemment à voir pour combien de temps.

Zone de téléchargement, illégalité ?

Au fil des années et des fermetures des différents noms de domaine qu’il a pris, le site de téléchargement illégal a changé de nom, passant de Zone-Telechargement à Annuaire Telechargement, puis à Zone-Annuaire et enfin, ZT-ZA. Aujourd’hui, son successeur continue à jouer au jeu du chat et de la souris avec les autorités et les différents ayants droit dont les œuvres sont mises à disposition illégalement sur le site, avec un nouveau nom de domaine en .cam.

De cette manière, la plateforme évite les blocages toujours plus nombreux des fournisseurs d’accès à Internet. Face à la pression des ayants droit, les fournisseurs d’accès font en effet en sorte de limiter l’accès au site de téléchargement illégal, ce qui n’arrange pas les administrateurs puisque cela fait baisser la fréquentation du site, mais aussi les revenus publicitaires.

Bien que cela soit évident, on notera que télécharger des œuvres protégées par le droit d’auteur sans l’accord de ce dernier ou des ayants droit est illégal en Belgique comme en France. Les alternatives légales sont nombreuses et les plates-formes de streaming légales ont tendance aujourd’hui à conquérir de plus en plus de jeunes, le public le plus enclin à céder aux sirènes du téléchargement illégal.