Rufus est un utilitaire de formatage USB populaire qui peut également être utilisé pour créer des supports d’installation pour Windows, les distributions Linux et d’autres systèmes d’exploitation. Il peut désormais vous aider à installer Windows 11 sur des PC non pris en charge.

Rufus 3.19 Beta a été publié la semaine dernière, ce qui ajoute quelques nouvelles options lors de la création d’un disque d’installation USB bootable Windows 11. Il peut modifier le programme d’installation pour sauter toutes les questions de collecte en sélectionnant automatiquement « Ne pas autoriser » ou « Refuser », et supprime l’obligation d’avoir un compte Microsoft dans Windows 11 22H2 (si vous déconnectez également tous les périphériques réseau pendant l’installation). Enfin, Rufus peut désactiver les contrôles Secure Boot et TPM, ce qui permet d’installer Windows 11 sur la plupart des PC 64 bits.

La configuration d’un lecteur d’installation de Windows 11 pour un PC qui ne répond pas aux exigences officielles de Microsoft implique généralement de modifier les valeurs du registre, et Rufus est donc un moyen plus facile de le faire. Sans modifications, Windows 11 ne peut être installé que sur des ordinateurs dotés au minimum de processeurs Intel de 8e génération ou de processeurs AMD Ryzen de deuxième génération, associés à un module de sécurité TPM opérationnel et à l’activation de Secure Boot. De nombreux PC ne disposent pas d’un processeur suffisamment récent ou d’un support TPM, notamment les ordinateurs sortis avant 2018.

Rufus 3.19 est encore une version bêta, donc il pourrait avoir des bugs ou d’autres problèmes inattendus. Il devrait y avoir une version stable disponible bientôt avec les nouvelles fonctionnalités de Windows 11, cependant.