Comment bien choisir son ventilateur pour la maison ?

By Thomas GROLLEAU

Un ventilateur, c’est l’option économique pour rafraîchir la température de son intérieur. Contrairement à un système de climatisation, un ventilo n’envoie pas d’air froid dans la pièce, mais il brasse l’air pour générer un courant d’air qui, en passant sur la peau, aide à évaporer la sueur. Ceci étant, ce mécanisme est efficace si le ventilateur est bien choisi et suffisamment puissant. Ici, nous vous donnons quelques indices clés pour bien choisir votre ventilateur.

La taille de la pièce, le facteur clé

Les besoins en ventilation ne sont pas les mêmes entre une chambre où l’on dort et un salon où l’on se déplace. Il existe des ventilateurs d’appoint faits pour des activités statiques. C’est le cas des ventilateurs de bureau, de table et plus généralement des petits ventilos sur socle. Ils sont tout à fait adaptés à un besoin en fraîcheur très localisé. Leur prix est généralement inférieur à 50 euros. Même abordables, leur qualité ne doit pas être négligée.

Pour les pièces spacieuses, le plus approprié sont des ventilateurs de plafond ou sur pied. Bien souvent, le fabricant indique pour chaque modèle l’espace qu’il couvre. 20 m3, 30 ou plus : il suffit de lire les indications !

La puissance en brassage d’air

Ce paramètre à prendre en compte est aussi important que la taille de l’appareil, voire davantage. En effet, un ventilateur peut être de taille importante mais avec un moteur peu puissant. Ainsi, il est important de toujours vérifier quelle est la quantité d’air brassé par la machine. Cette unité s’exprime en mètre cube par minute. 

A lire également :   Comment envoyer un courriel à des destinataires non divulgués dans Gmail

Pour référence, un petit ventilateur de bureau qui brasse 15 m3/mn est suffisant. Pour un salon de 30 m2, vous aurez besoin d’un débit de 150 m3/mn. Il existe des modèles qui peuvent aller jusqu’à brasser 400 m3/mn. C’est une puissance idéale pour les ateliers ou les salons ultra spacieux. Imaginez qu’en plus, ce soit un ventilateur brumisateur qui vous envoie des perles d’eau au visage. Le nirvana !

L’esthétisme compte aussi

Ce n’est pas l’essentiel, mais ce n’est pas un détail non plus. Un ventilateur peut devenir une pièce à part entière de la décoration de votre maison. Il peut s’y fondre pour une discrétion totale ou être une valeur ajoutée qui dénote et réchauffe l’atmosphère. Dans ce cas, vous pourriez vous tourner vers des pales multicolores et très élancées. Autre option tendance : les pales en bois fuselées ou ressemblant aux hélices d’un avion.

Au contraire, si vous souhaitez un ventilateur presque invisible, choisissez plutôt une colonne, aussi nommée tour. Elle fonctionne avec de petites pales verticales qui permettent d’occuper moins d’espace. Dans ces modèles, vous avez celui de la colonne simple et classique et celui de la tour design, moderne, presque futuriste.

Et quelques options

Si votre budget vous le permet, vous pourrez choisir un ventilateur avec des fonctionnalités variées. Certains sont conçus avec un programme spécial permettant de sélectionner des plages horaires ou un départ différé. Vous pourrez choisir une machine avec télécommande pour ne plus avoir à vous déplacer à tout moment. De même, vous pourrez le choisir avec une fonction “oscillation” pour qu’il balaie un espace très large.

A lire également :   Pourquoi utiliser Slack au lieu d'envoyer des SMS ?

Pour prolonger la durée de vie de votre ventilateur, veillez à le nettoyer de temps à autre à l’aide d’un chiffon humidifié (non trempé) d’un peu d’eau savonneuse. Si les pales sont vraiment sales, vous pouvez les retirer avec précaution et les réinstaller après nettoyage. Faites attention à ne pas utiliser de nettoyant à base d’alcool ou de produit abrasif. Ils pourraient endommager l’appareil.

Laisser un commentaire