L’une des étapes les plus courantes du dépannage d’un PC consiste à démarrer en mode sans échec. Pendant longtemps, cela a été réalisé en appuyant sur la touche F8, tout cela change avec Windows 10 et son mode de réparation automatique. Mais que faire si l’on veut le mode sans échec ?

Si vous appuyez sur la touche F8 au bon moment (ou si vous avez de la chance en appuyant sur la touche pendant le démarrage), Windows peut vous amener à un écran qui vous permet d’accéder à l’environnement de récupération. De là, vous pouvez démarrer en mode sans échec (nous parlerons de cet environnement un peu plus tard). Le problème est que certains fabricants d’ordinateurs désactivent cette option.

Et même sur les PC qui la prennent encore en charge, le démarrage de Windows (et en particulier le transfert entre le processus de démarrage normal et le démarrage de Windows) est tellement rapide que vous avez à peine le temps d’appuyer sur la touche.

La bonne nouvelle est qu’il est possible d’accéder au mode sans échec. Le processus est simplement plus caché maintenant.

Première étape : accéder aux outils de dépannage avancés dans l’environnement de récupération

La plupart des méthodes d’accès au mode sans échec impliquent d’accéder d’abord à l’environnement de récupération de Windows. L’environnement de récupération comprend un certain nombre d’options de dépannage, dont le mode sans échec Windows. La façon dont vous y accédez dépend de la capacité de votre PC à démarrer Windows normalement ou non.

Si votre PC peut démarrer Windows normalement

Si votre PC peut accéder à l’écran de connexion de Windows lorsque vous le démarrez (ou si vous pouvez effectivement vous connecter à Windows), le moyen le plus simple d’accéder à l’environnement de récupération est de maintenir la touche Maj enfoncée tout en cliquant sur Redémarrer (à droite de l’écran de connexion ou dans le menu Démarrer).

Vous pouvez également accéder à l’environnement de récupération via l’application Paramètres. Appuyez sur Windows+I pour ouvrir Paramètres, puis cliquez sur l’option « Mise à jour et sécurité ».

Dans le volet de gauche, passez à l’onglet « Récupération ». Dans le volet de droite, faites défiler l’écran vers le bas, puis cliquez sur le bouton « Redémarrer maintenant » dans la section « Démarrage avancé ».

En utilisant l’une ou l’autre de ces méthodes (Shift+Restart ou l’application Paramètres), vous accédez à l’environnement de récupération, dont nous parlerons un peu plus tard dans la section consacrée à la deuxième étape de ce processus.

Pour aller plus loin : Comment entrer dans le BIOS sous Windows 10

Si votre PC ne peut pas démarrer Windows normalement

Si votre PC ne démarre pas Windows normalement deux fois de suite, il devrait automatiquement vous présenter une option « Récupération » qui vous permet de voir les options de réparation avancées.

Si votre PC ne vous présente pas cet écran, vous pouvez essayer de démarrer votre PC à partir d’un lecteur de récupération USB. Il est préférable d’en créer un à l’avance, mais en cas de besoin, vous pouvez en créer un à partir d’un autre PC exécutant la même version de Windows.

Il est également possible que vous puissiez appuyer sur la touche F8 pendant le démarrage (mais avant que Windows ne commence à essayer de se charger) pour accéder à ces écrans. Certains fabricants de PC désactivent cette action, et sur certains PC, le démarrage est suffisamment rapide pour qu’il soit difficile d’appuyer sur la touche au bon moment. Mais il n’y a aucun mal à essayer.

Quelle que soit la façon dont vous accédez à l’environnement de récupération, vous aurez accès aux outils de dépannage avancés destinés à vous aider à récupérer un PC qui ne démarre pas normalement. Le mode sans échec est inclus dans ces outils.

Deuxième étape : utilisez les outils de dépannage avancés pour lancer le mode sans échec.

Lorsque vous accédez aux outils de dépannage avancés (que ce soit en utilisant l’astuce Shift+Restart, en appuyant sur la touche F8 ou en utilisant un lecteur de récupération), vous arrivez à un écran qui vous permet d’accéder aux outils de dépannage. Cliquez sur le bouton « Dépannage » pour continuer.

Dans l’écran « Dépannage », cliquez sur le bouton « Options avancées ».

Sur la page « Options avancées », cliquez sur l’option « Paramètres de démarrage ». Sous Windows 8, cette option est intitulée « Paramètres de démarrage de Windows ».

Enfin, maintenant que vous avez compris ce que nous entendions par « caché », cliquez sur le bouton « Redémarrer ».

Vous verrez apparaître une version du menu familier des Options de démarrage avancées. Appuyez sur le numéro correspondant à l’option de démarrage que vous voulez utiliser (par exemple, appuyez sur la touche 4 pour le mode sans échec normal).

Notez que si vous utilisez Windows 8, votre PC redémarrera d’abord, puis vous verrez le même écran « Options de démarrage avancées » auquel vous êtes habitué dans les anciennes versions de Windows. Utilisez les touches fléchées pour sélectionner l’option de mode sans échec appropriée, puis appuyez sur Entrée pour démarrer en mode sans échec.

Oui, c’est une façon alambiquée d’accéder au mode sans échec, et ces options sont beaucoup plus cachées qu’elles ne l’étaient dans le passé. Mais, au moins, elles sont toujours disponibles.

À lire également : Guide des options d’alimentation de Windows 10

Autre option : Forcez Windows à démarrer en mode sans échec jusqu’à ce que vous lui disiez de ne pas le faire.

Parfois, le dépannage d’un problème exige que vous démarriez plusieurs fois en mode sans échec. La procédure que nous venons de décrire devient très pénible si vous devez le faire à chaque fois que vous redémarrez votre PC. Heureusement, il existe une meilleure solution.

L’outil de configuration du système intégré à Windows vous permet d’activer une option de « démarrage sécurisé ». Cette option force Windows à démarrer en mode sans échec chaque fois que vous redémarrez votre PC. Pour redémarrer Windows normalement, vous devez retourner dans l’outil de configuration du système et désactiver l’option.

Vous pouvez même choisir le type de mode sans échec dans lequel vous souhaitez que Windows démarre :

Minimal : mode sans échec normal
Shell alternatif : Mode sans échec utilisant uniquement l'invite de commande
Réparation Active Directory : Utilisé uniquement pour la réparation d'un serveur Active Directory
Réseau : Mode sans échec avec support réseau

Cette méthode alternative constitue un excellent moyen de démarrer en mode sans échec de manière répétée lorsque vous en avez besoin, mais vous pouvez également la trouver plus rapide que de démarrer en mode sans échec à l’aide de l’une des méthodes plus conventionnelles que nous avons abordées, même si vous n’avez besoin d’accéder au mode sans échec qu’une seule fois. Pour plus d’informations, consultez notre guide complet sur la manière de forcer Windows à démarrer en mode sans échec.