Écoutez cet article

Si vous avez passé un peu de temps à rechercher des écouteurs grand public modernes, vous avez probablement rencontré le concept d’annulation du bruit. La plupart des consommateurs comprennent que ces types de casques offrent plus de silence de votre environnement que si vous ne portez pas de casque, mais comment cela fonctionne-t-il ? Dans ce guide, nous aborderons les différentes façons dont les casques atténuent le son, comment la technologie fonctionne et comment elle s’intègre à votre écoute musicale.

Comment fonctionne le son

Avant d’aborder le fonctionnement interne des casques antibruit, il est essentiel de comprendre comment le son fonctionne. En substance, tout son que vous entendez est la vibration de particules d’air qui déclenchent votre audition.

Ces vibrations sont souvent mesurées sur un graphique sous la forme d’une onde, la fréquence indiquant la hauteur du son et l’amplitude indiquant l’intensité du son. La forme d’onde ci-dessus est une version stylisée d’un son, mais elle vous aidera à comprendre le fonctionnement du système anti-bruit dans une section ultérieure.

Quels sont les deux différents types de casques antibruit ?

L’une des distinctions les plus importantes lors du choix de votre paire d’écouteurs est de déterminer si ces derniers offrent ce que l’on appelle une annulation active du bruit ou une isolation passive du bruit. La version passive signifie que le casque fournit un joint solide autour ou dans vos oreilles, et bloque donc physiquement un certain degré de son extérieur. Cela peut être un moyen efficace de créer une scène sonore agréable pour votre musique, mais ce n’est pas une méthode très efficace pour réduire le bruit, en particulier dans les environnements bruyants comme les avions et les gares,

D’autre part, l’annulation active du bruit utilise une énergie réelle (généralement sous la forme d’une batterie embarquée) et des microphones dédiés pour lire le son de votre environnement et « annuler » ce son. Le casque utilise l’intelligence technique pour fournir une quantité adaptative d’annulation du bruit et le niveau optimal de silence, en fonction de votre environnement.

Comment fonctionne l’annulation active du bruit ?

L’annulation active du bruit utilise les lois naturelles de la physique et du son pour réduire le bruit. Vous vous souvenez de la forme d’onde ci-dessus ? Si votre casque utilisait ses microphones pour lire cette forme d’onde comme un bruit, le casque antibruit produirait une petite quantité de bruit avec exactement la même amplitude et la même fréquence que la forme d’onde. Ils la joueraient « déphasée » (un terme fantaisiste pour deux sons identiques mais légèrement plus tôt ou plus tard l’un que l’autre). Ces formes d’onde s’additionnent et s’annulent, comme un nombre positif et un nombre négatif. Ce processus vous laisse avec un silence semblable à celui du vide.

Le système anti-bruit bloque-t-il toutes les voix ?

De nombreux fabricants sont devenus très performants en matière de suppression du bruit, notamment les casques phares d’Apple, Sony et Bose. Si ces casques annulent efficacement les bruits ambiants durables (comme le ronronnement d’un système de chauffage, de ventilation et de climatisation ou le grondement d’un avion), il est pratiquement impossible de supprimer les sons irréguliers comme la voix humaine ou les bruits sourds et soudains.

Étant donné que les casques ANC utilisent des microphones pour lire et ajuster les niveaux de bruit, vous entendrez une diminution notable de tous les sons dans votre pièce (les voix semblant étouffées et distantes). Cependant, en l’état actuel de la technologie, aucun casque n’offre un silence total.

Peut-on écouter de la musique avec un casque antibruit ?

Si vous utilisez un casque antibruit actif, vous vous demandez peut-être si le léger bruit « déphasé » affectera votre musique. La réponse courte est « oui », mais il faut tenir compte de certains aspects pratiques. La plupart des audiophiles vous diront que l’utilisation d’un casque à suppression active du bruit sera préjudiciable à la pureté de votre son.

C’est techniquement exact, mais la plupart des consommateurs ne le remarqueront pas, et de nombreux casques ANC haut de gamme tiennent compte de ce phénomène grâce à un traitement et un logiciel astucieux sur le casque. En résumé, votre musique sonnera bien, à moins que vous ne soyez très pointilleux sur vos écouteurs, et dans la plupart des cas, elle sonnera mieux car elle n’est pas en concurrence avec des interruptions extérieures.

La suppression du bruit est-elle mauvaise pour vos oreilles ?

Le dernier point à considérer est la question de savoir si la fonction ANC est « bonne » pour vos oreilles. Vous pouvez remarquer une sensation désagréable avec un casque ANC, comme lorsque vos oreilles sont bouchées (dans un avion ou sous l’eau).

Cette sensation est due au fait que vos oreilles sont habituées à entendre une petite quantité de bruit ambiant, et lorsqu’il n’y en a pas, votre cerveau suppose que la pression de l’air a changé et va probablement essayer de compenser en régulant le tympan. C’est pourquoi vous avez parfois l’impression que les casques antibruit modifient la pression de vos oreilles.

Certaines personnes trouvent cela inconfortable, et il est vrai que ce n’est pas idéal pour ceux qui ont des oreilles internes sensibles. Mais la plupart du temps, cette gêne n’est que mentale, et l’utilisation d’un casque ANC est parfaitement sûre.