Comment protéger sa boîte mail professionnelle du hameçonnage ?

By Thomas GROLLEAU

Une attaque par hameçonnage ou phishing coûte cher aux entreprises. Pour une PME, le coût moyen s’élèverait à 100 000 euros. Il semble donc pertinent de mettre en place une solution anti-phishing pour sécuriser les boîtes mails de des entreprises, et réduire ainsi le risque de cybercriminalité. Cela permet de protéger l’identité numérique de l’entreprise, les données diverses, tout en préservant sa réputation.

1. Comprendre le hameçonnage et ses dangers

Qu’est-ce que le hameçonnage ? Si l’on sait en général qu’il ne s’agit pas vraiment d’une technique de pêche (ou du moins dans le sens concret), la définition de ce terme reste parfois floue pour bon nombre de personnes. Précisément, le hameçonnage (phishing en anglais) est une technique frauduleuse visant à tromper les internautes pour obtenir des informations personnelles ou professionnelles (comptes, mots de passe, données bancaires…). Pour ce faire, le fraudeur se fait passer pour un tiers de confiance, par exemple : banque, service des impôts, CAF, etc. La plupart du temps, vous recevez un mail ou un coup de téléphone, vous incitant à « mettre à jour » vos coordonnées bancaires.

Pourquoi le hameçonnage est-il dangereux pour les boîtes mail professionnelles

Les conséquences du hameçonnage pour la trésorerie ou la réputation d’une entreprise peuvent se révéler désastreuses. Si les cybercriminels parviennent à récupérer des données bancaires ils ont la capacité de vider les comptes de l’entreprise, mais aussi de voler les données des clients, des documents confidentiels, des contrats, des brevets, etc. En effet, le phishing ouvre la porte à d’autres cyberattaques.

A lire également :   Comment changer votre mot de passe Yahoo Mail

Usurpation d’identité

Les cybercriminels sont tout à faire en mesure d’usurper les identités, afin de recueillir des informations supplémentaires sur l’entreprise par exemple. Cela peut aller jusqu’à l’émission de faux ordres de virements (FOV).

Intrusion dans le SI

Après avoir dérobé identifiants et mots de passe, les fraudeurs parviennent parfois à infiltrer le système d’information de l’entreprise. Les conséquences sont terribles : les cybercriminels peuvent alors observer le fonctionnement de l’entreprise pour en découvrir les failles.

Installation de virus informatiques

Enfin, la technique de hameçonnage facilite l’introduction de virus informatiques, par exemple, le ransomware. Les fichiers sont alors pris en otage, contre rançon. Sans sauvegarde récente, l’activité peut se retrouver fortement impactée, sans parler du coût financier…

2. Les meilleures pratiques pour protéger sa boîte mail professionnelle

La première chose est de savoir détecter une tentative de hameçonnage par email. Voici des exemples d’emails de phishing :

  • le message est de nature alarmante ;
  • l’email est non sollicité ;
  • l’email comporte un lien vers un faux site web ;
  • l’adresse email  de l’auteur est suspecte.

Il faut évidemment prendre des mesures de base pour protéger sa boîte mail professionnelle, utiliser des mots de passe forts, et vérifier la sécurité de sa boîte mail. Mais il est également possible de recourir à des outils de sécurité supplémentaires, comme des logiciels anti phishing pour renforcer la protection de la boîte mail. Une formation en sécurité peut aussi s’avérer utile. Par ailleurs, il est désormais possible de signaler des sites de phishing, via une démarche en ligne.

3. Les erreurs courantes à éviter

Pour ne pas tomber dans le piège des emails frauduleux de phishing, il est facile de suivre quelques conseils de bon sens. Par exemple, il ne faut pas ouvrir des pièces jointes contenues dans un mail suspect. Il ne faut pas non plus cliquer sur des liens étranges, ni répondre à des emails douteux. Bien sûr, on se gardera d’utiliser le même mot de passe pour tous les comptes, ou de laisser des informations sensibles dans les emails.

A lire également :   Top 6 des logiciels statistiques les plus ergonomiques

En conclusion, la protection de sa boîte mail professionnelle contre le hameçonnage est cruciale pour éviter les risques de piratage, de perte de données et de vol d’informations sensibles. En suivant les bonnes pratiques de sécurité et en restant vigilant face aux tentatives de phishing, il est possible de renforcer la sécurité de sa boîte mail professionnelle et de préserver la confidentialité de ses échanges professionnels.

1 réflexion au sujet de « Comment protéger sa boîte mail professionnelle du hameçonnage ? »

Laisser un commentaire