Écoutez cet article

C’est excitant de recevoir un message d’un recruteur ou d’un employeur potentiel sur LinkedIn. Mais, une fois l’excitation initiale passée, vous êtes coincé avec la question suivante : Comment répondre ? Bien sûr, vous voulez montrer votre intérêt, mais aussi respecter leur temps et ne pas paraître trop exigeant.

LinkedIn est une excellente plateforme pour établir des relations professionnelles et faire progresser votre carrière. Cependant, il s’agit toujours d’un réseau social, et les règles de bienséance de base s’appliquent lorsque vous interagissez avec quelqu’un sur LinkedIn. Si vous ne voulez pas rater des occasions potentielles ou passer pour un non-professionnel, prenez le temps d’apprendre à répondre aux messages professionnels de manière appropriée.

Comment récupérer des messages Linkedin supprimés

Conseil n° 1 : tenez compte du contexte du message

Recevoir un message d’un employeur potentiel est différent de recevoir un message d’un ami.

À FAIRE : Commencez par une entrée en matière courtoise.

Commencez par une entrée en matière courtoise si vous répondez à un employeur potentiel. Quelque chose comme « Merci de m’avoir contacté » ou « J’apprécie l’opportunité de me connecter » montre que vous êtes reconnaissant pour le message et que vous prenez le temps de répondre de manière réfléchie.

À NE PAS FAIRE : Être trop informel.

Un « Hey » ou un « Quoi de neuf ? » peuvent être amicaux, mais ils sont trop informels pour un cadre professionnel. Même si le message provient d’un recruteur ou d’une personne à qui vous avez déjà parlé, privilégiez toujours le côté formel.

Conseil n° 2 : si vous êtes intéressé, demandez plus d’informations

Si le message que vous avez reçu a suscité votre intérêt, vous pouvez demander plus d’informations.

À FAIRE : soyez précis sur ce qui vous intéresse.

L’autre personne ne travaille pas (encore) pour vous, alors si vous voulez plus d’informations sur l’opportunité, soyez précis dans votre demande. Par exemple : « Pourriez-vous m’en dire plus sur les fonctions du poste ? » ou « J’aimerais en savoir plus sur la culture de l’entreprise. Cela montre que vous prenez le temps de réfléchir à ce que vous voulez et que vous ne vous contentez pas d’une réponse générique.

À NE PAS FAIRE : Soyez trop exigeant.

D’un autre côté, ne soyez pas trop exigeant dans votre réponse. N’oubliez pas que l’autre personne est probablement occupée et a sa propre liste de choses à faire. Demandez-lui donc poliment plus d’informations sans être trop pressant ou exigeant.

Conseil n° 3 : soyez bref et concis

Vous n’avez que quelques phrases pour faire une impression, il est donc important que votre réponse soit courte et agréable.

À FAIRE : faites en sorte qu’elle soit longue de quelques phrases.

Votre objectif doit être de répondre aux questions de votre interlocuteur et d’exprimer votre intérêt sans vous étendre. Dans la plupart des cas, quelques phrases suffiront à faire l’affaire.

À NE PAS FAIRE : Écrire un roman

Vous avez fait du génie chimique et travaillé dans ce domaine pendant dix ans. C’est très bien ! Mais, à moins que cela ne soit pertinent pour la conversation, gardez-le pour une autre fois. L’autre personne n’a pas besoin de l’histoire de votre vie ; elle veut juste savoir si vous êtes un bon candidat pour le poste ou non.

Conseil n° 4 : terminez par un appel à l’action

Prenez en charge l’étape suivante ; cela peut être aussi simple que « Pouvons-nous fixer un moment pour parler ? » ou « Faites-moi savoir si vous avez besoin de plus d’informations ».

À FAIRE : faites en sorte que l’autre personne puisse répondre facilement.

Si vous souhaitez fixer un rendez-vous pour parler, indiquez les jours et heures qui vous conviennent. Ainsi, l’autre personne pourra facilement dire « oui » ou « non » sans avoir à prendre trop de décisions.

NE PAS : Tout laisser à sa charge.

D’un autre côté, vous ne voulez pas tout laisser en suspens à la fin de votre réponse. Proposez quelques options simples qui ne sont pas écrasantes, et laissez l’autre personne choisir ce qui lui convient le mieux.

Enfin, terminez votre réponse par une formule courtoise, comme « Merci pour votre temps » ou « J’espère avoir de vos nouvelles bientôt ».

Si vous n’êtes pas intéressé par le poste ou l’entreprise, soyez poli et honnête dans votre réponse. Vous ne voulez pas les laisser en plan ou leur donner de faux espoirs. Une réponse du type « Merci d’avoir pensé à moi, mais le poste ne m’intéresse pas pour l’instant » ou « J’apprécie votre offre, mais l’entreprise ne m’intéresse pas » est courte, douce et précise.

Conclusion

En gardant à l’esprit le bon ton et le bon contexte, vous pouvez faire la meilleure impression possible et augmenter vos chances de décrocher un entretien. N’oubliez pas d’être courtois, précis et concis dans votre message, et vous êtes sûr de faire bonne impression sur votre interlocuteur.