Comment réussir son mood board en 5 étapes simples avec l’aide de la technologie ?

By Thomas GROLLEAU

Le mood board est un outil visuel destiné à la création  et au développement de projets créatifs. Il aide les professionnels et les particuliers à regrouper des inspirations, des idées, des images sur un support afin de donner à leur projet une direction artistique. Vous souhaitez créer un mood board mais vous ne savez pas par où commencer ? Voici 5 étapes à suivre pour réussir son mood board à l’aide de la technologie.

Qu’est-ce qu’un mood board ?

Aussi appelé tableau d’inspiration, le mood board permet de définir l‘ambiance et l’univers dans lequel doit s’inscrire le projet créatif. Vous pouvez créer facilement un mood board pour synthétiser l’atmosphère de travail en rassemblant les textures, les images, les mots clefs et les différents éléments visuels évocateurs. Plus concrètement, le mood board sert à définir l’esprit, le ton et les codes esthétiques du projet (typographie, couleurs, matières, ambiances, etc.).

Il vous permet de communiquer et de se mettre d’accord sur la direction artistique avec les autres membres d’une équipe. Il sert aussi de support pour des présentations aux clients ou à d’autres collaborateurs. Qu’il s’agisse de la réalisation d’une campagne de publicité ou d’un site internet, le mood board est essentiel pour le processus de création.

5 étapes pour créer un mood board

La création d’un tableau d’inspiration suit un processus bien défini.

Définir son idée

L’objectif principal d’un mood board est de communiquer vos idées créatives de manière efficace. Voilà pourquoi vous devez définir vos idées. Si votre entreprise se spécialise dans la maintenance des lignes téléphoniques des petites entreprises, il faut établir une liste de mots-clés cibles en lien avec votre marque et votre niche. Ils peuvent inclure des termes tels que :

  • petites entreprises, lignes téléphoniques
  • systèmes téléphoniques professionnelles
  • téléphones abordables
  • communications de vente à distance
A lire également :   Qu'est-ce que le cloud computing ?

Une fois cette liste établie, vous pouvez entreprendre des recherches en fonction de ces mots-clés pour trouver des sources d’inspiration pertinentes, telles que des illustrations, des typographies, des palettes de couleurs, que vous intégrerez ensuite à votre mood board.

Se concentrer sur une image clé

Lors de la création d’un mood board, il est recommandé de mettre l’accent sur une image clé et d’organiser les autres éléments autour d’elle de manière structurée. Votre image clé doit être plus grande que les autres éléments pour captiver immédiatement l’attention du public. Si vous vendez des décorations de Noël, votre image clé devrait représenter des décors de Noël et occuper une place centrale, entourée d’autres images et mots liés à cette thématique. Vous pouvez aussi vous inspirer de Pinterest pour le choix des images.

Il est courant de se laisser séduire par la grande image d’un collage et de commencer à connecter les éléments environnants à cette image principale. C’est une raison supplémentaire pour laquelle la narration visuelle est efficace dans le domaine de la vente, car une image peut transmettre plus de sens et d’émotion qu’un simple texte.

Utiliser des photos réelles

Bien que les images d’archives puissent être attrayantes, les photos authentiques apportent de l’authenticité supplémentaire à votre mood board. Il n’est pas nécessaire de posséder des gadgets sophistiqués pour capturer ces photos. Votre téléphone portable peut parfaitement prendre des clichés de qualité. Que ce soit des graffitis intéressants dans la rue ou des fleurs dans votre jardin, tout peut servir d’inspiration pour votre projet. Vous avez aussi la possibilité d’essayer des images IA générée sur des plateformes spécialisées.

A lire également :   Vous pouvez vous permettre de lésiner sur ces 10 produits technologiques.

La couleur d’une rose dans votre jardin peut correspondre exactement à la teinte que vous souhaitez pour l’emballage de votre produit. L’objectif n’est pas de capturer une image parfaite, mais plutôt de créer un lien significatif avec votre produit. Les photos et les éléments de la vie réelle ont le pouvoir de susciter des réactions émotionnelles, ce qui peut être particulièrement efficace lors de la présentation de votre projet à un client.

Lancer la création du mood board

Un mood board ne se résume pas à un simple album visuel de vos idées créatives. Son objectif n’est pas de devenir un fourre-tout d’images et de textes disparates. Au contraire, il s’agit d’un outil destiné à communiquer clairement vos concepts et vos inspirations.

Votre mood board représente ce que votre client percevra pour saisir le concept de votre marque. Il doit donc raconter une histoire cohérente et captivante.

Lors de sa création, prenez le temps d’organiser votre mood board de manière logique et harmonieuse, de sorte que chaque élément soit en relation avec les autres de manière organique. Évitez qu’il ressemble à une compilation aléatoire de mots et d’images sans lien entre eux.

Si vous êtes un agent immobilier et que vous préparez une journée portes ouvertes virtuelle, votre mood board devrait inclure des éléments tels qu’une visite vidéo de la maison, une mise en avant de ses caractéristiques principales, ainsi qu’une analyse détaillée du plan d’étage. En revanche, vous ne devriez pas y inclure des photos d’autres biens que vous avez vendus, car cela ne serait pas pertinent pour cette présentation.

A lire également :   Attention, Chrome : Certains jeux PC exigent désormais 32 Go de RAM

Chaque élément que vous sélectionnez pour votre mood board doit être soigneusement choisi afin qu’il contribue de manière significative à l’ensemble de l’image projetée. Ainsi, votre mood board transmettra efficacement votre vision et vos idées à votre public cible.

Faire un mood board clair et précis

Créer un mood board clair et précis est essentiel. D’un côté, sa simplicité réside dans le fait qu’il contient uniquement des informations pertinentes, présentées de manière claire, précise et concise. Un mood board doit être un outil simple. S’il s’étend sur plusieurs pages, il perd de son utilité. De même, s’il est réalisé rapidement en quelques minutes sur un coin de table, il ne remplit pas son rôle. L’objectif est de présenter et de vulgariser les informations de manière à ce que tout le monde puisse les comprendre.

Il faut aussi éviter les contradictions. Par exemple, si une ambiance feutrée est demandée, mais que le mood board est rempli de couleurs néon, ou si un décor minimaliste est souhaité, mais que la planche d’inspiration est très chargée, il est nécessaire de clarifier certains éléments de style avant de commencer.

Laisser un commentaire