Écoutez cet article

Bash, le shell par défaut sur la plupart des distributions Linux, est non seulement un outil pour exécuter des commandes, mais aussi un langage de script puissant. Comme dans tout langage de programmation, les variables jouent un rôle essentiel dans Bash. Dans cet article, nous explorerons comment déclarer, assigner, accéder et utiliser des variables dans Bash.

Table des matières

Déclaration et affectation de variables

Dans Bash, une variable est déclarée et assignée en utilisant le signe = sans espaces autour. Par exemple :

nom="John Doe"

Il est crucial de ne pas mettre d’espace entre le nom de la variable, le signe = et la valeur. Si vous le faites, Bash interprétera le premier mot comme une commande et renverra une erreur.

Accéder à la valeur d’une variable

Pour accéder à la valeur d’une variable, vous utilisez le symbole $ suivi du nom de la variable. Par exemple :

echo $nom

Ceci affichera « John Doe ».

Variables d’environnement

Il existe des variables spéciales appelées variables d’environnement. Ces variables ont une portée globale et sont généralement en majuscules. Par exemple, $HOME renvoie le chemin du répertoire personnel de l’utilisateur actuel, et $PATH renvoie les répertoires où Bash recherche des commandes.

Modifier une variable

Vous pouvez facilement modifier la valeur d’une variable existante en l’affectant à nouveau :

nom="Jane Doe" echo $nom

Variables à lecture seule

Vous pouvez définir une variable comme étant en lecture seule, ce qui signifie qu’elle ne peut plus être modifiée :

declare -r constante="Je suis immuable"

Toute tentative de modification de cette variable entraînera une erreur.

Supprimer une variable

Vous pouvez supprimer une variable à l’aide de la commande unset :

unset nom

Après cette opération, la variable « nom » n’existera plus.

Variables spéciales

Bash fournit un ensemble de variables spéciales qui ont des significations particulières, par exemple :

  • $? : renvoie le code de sortie de la dernière commande exécutée.
  • $# : renvoie le nombre d’arguments passés au script ou à la fonction.
  • $* : renvoie tous les arguments passés au script ou à la fonction.
  • $$ : renvoie le PID (ID de processus) du script actuellement en cours d’exécution.

Manipulation de chaînes avec des variables

Bash offre une variété d’opérations pour manipuler des chaînes à l’aide de variables. Par exemple, pour obtenir la longueur d’une chaîne :

texte="Bonjour le monde" echo ${#texte}

Cela affichera « 16 », qui est la longueur de la chaîne.

Comment déclarer une variable en shell ?

our déclarer une variable en shell, vous utilisez la syntaxe suivante :

nom_de_la_variable=valeur

Par exemple, pour déclarer une variable nommée nom avec la valeur John Doe, vous utiliseriez la commande suivante :

nom=John Doe

Une fois qu’une variable a été déclarée, vous pouvez y accéder en utilisant son nom. Par exemple, pour afficher la valeur de la variable nom, vous utiliseriez la commande suivante :

echo $nom

Cette commande affichera la valeur John Doe.

Vous pouvez également utiliser les variables dans des expressions. Par exemple, la commande suivante affichera la valeur de la variable nom suivie de la valeur de la variable prenom :

echo $nom $prenom

Si aucune valeur n’est spécifiée pour une variable, elle sera initialisée à la valeur vide. Par exemple, la commande suivante déclare une variable nommée age sans lui assigner de valeur :

age

Si vous essayez d’afficher la valeur de la variable age à l’aide de la commande echo $age, la commande affichera la valeur vide.

Comment utiliser le Bash ?

Bash est un interpréteur de commandes utilisé dans les systèmes d’exploitation Unix et Linux. Il est utilisé pour interagir avec le système d’exploitation et exécuter des programmes.

Pour utiliser Bash, vous devez ouvrir un terminal. Un terminal est une fenêtre de commande qui vous permet d’entrer des commandes et d’interagir avec le système d’exploitation.

Une fois que vous avez ouvert un terminal, vous pouvez commencer à entrer des commandes. Les commandes Bash sont des instructions qui indiquent au système d’exploitation quoi faire. Par exemple, la commande suivante affiche la liste des fichiers et dossiers dans le répertoire courant :

ls

Vous pouvez également utiliser Bash pour exécuter des programmes. Par exemple, la commande suivante lance le programme Firefox :

firefox

Bash est un outil puissant qui peut être utilisé pour effectuer de nombreuses tâches dans un système d’exploitation Unix ou Linux. En apprenant à utiliser Bash, vous pourrez interagir plus efficacement avec le système d’exploitation et exécuter des programmes.

Voici quelques commandes Bash courantes :

  • ls – Affiche la liste des fichiers et dossiers dans le répertoire courant.
  • cd – Change le répertoire courant.
  • pwd – Affiche le chemin du répertoire courant.
  • mkdir – Crée un nouveau répertoire.
  • rmdir – Supprime un répertoire vide.
  • touch – Crée un nouveau fichier.
  • rm – Supprime un fichier.
  • cp – Copie un fichier ou un dossier.
  • mv – Déplace ou renomme un fichier ou un dossier.
  • man – Affiche l’aide d’une commande.

Pour en savoir plus sur Bash, vous pouvez consulter le manuel Bash ou suivre un cours en ligne.

Quels sont les deux types de variables shell ?

Il existe deux types de variables shell : les variables locales et les variables globales.

  • Les variables locales sont définies dans un script shell et ne sont accessibles que dans ce script. Elles sont créées en utilisant la syntaxe suivante :

nom_de_la_variable=valeur

  • Les variables globales sont définies dans l’environnement du shell et sont accessibles à partir de tous les scripts shell exécutés dans cet environnement. Elles sont créées en utilisant la syntaxe suivante :

export nom_de_la_variable=valeur

Les variables globales peuvent être utilisées dans tous les scripts shell, même si elles ne sont pas définies dans ces scripts.

Conclusion

Les variables sont essentielles pour le scripting en Bash, permettant aux utilisateurs de stocker, récupérer et manipuler des données facilement. En maîtrisant les bases des variables en Bash, vous aurez une base solide pour écrire des scripts plus complexes et fonctionnels.