La gestion manuelle de la vitesse des ventilateurs de votre Mac est un moyen d’augmenter le débit d’air et de garder votre ordinateur plus frais. Mais est-ce une bonne idée de bricoler ces paramètres, ou devriez-vous laisser macOS s’occuper de tout pour vous ?

Pourquoi modifier manuellement les paramètres du ventilateur de votre Mac ?

Votre Mac génère de la chaleur lorsqu’il est utilisé, et cette chaleur augmente considérablement lorsque l’ordinateur est sous charge. Ce phénomène est probablement plus difficile à remarquer si vous avez un modèle de bureau comme le Mac Studio. Si vous utilisez un ordinateur portable comme un MacBook Pro, vous sentirez la chaleur à travers le clavier et sur vos genoux.

Si vous avez l’impression que votre machine chauffe trop, l’augmentation de la vitesse des ventilateurs permettra de disperser la chaleur plus rapidement et de garder votre Mac plus frais. Cela peut le rendre plus confortable à taper ou à tenir et peut également avoir des effets sur les performances et la longévité.

Lorsque votre Mac devient trop chaud, les ventilateurs ne peuvent pas faire grand-chose et les performances sont réduites pour limiter la production de chaleur. C’est ce qu’on appelle “l’étranglement thermique” et ce phénomène n’est pas limité aux ordinateurs Apple. Une courbe de ventilation plus agressive, qui fait tourner les ventilateurs avant d’atteindre le seuil prédéfini par Apple, peut aider à éviter l’étranglement thermique.

macOS peut être un peu conservateur avec la vitesse des ventilateurs car Apple essaie de trouver un équilibre entre fonctionnalité et convivialité. Cela peut se traduire par un comportement moins agressif des ventilateurs dès la sortie de la boîte, ce qui permet de réduire le bruit.

D’un autre côté, vous pouvez trouver que votre Mac est trop bruyant et vouloir réduire la vitesse du ventilateur pour une expérience plus silencieuse. Cela n’est pas recommandé car vous risquez de nuire à la longévité du matériel, et vous provoquerez également un étranglement thermique de votre machine, ce qui limitera ses performances.

PEUT-ON EXCLURE DES DOSSIERS DE LA SYNCHRONISATION ICLOUD SUR MAC ?

Pourquoi votre Mac devient-il chaud ?

Tous les ordinateurs génèrent de la chaleur en tant que sous-produit d’une utilisation normale. Cela s’applique à presque tous les composants, y compris le processeur, le processeur graphique, la mémoire et même les disques internes. Même les Apple Silicon Macs les plus récents et les plus efficaces sont dotés de puissants systèmes de gestion thermique, bien qu’Apple ait décidé de ne pas installer de ventilateur dans le MacBook Air M1.

La mise en charge de votre machine est la principale raison pour laquelle vous pouvez remarquer qu’elle chauffe. Les jeux en 3D, le rendu de vidéos haute résolution, la production de musique avec un grand nombre de pistes différentes, l’exécution de machines virtuelles et d’autres utilisations similaires génèrent beaucoup de chaleur.

L’accumulation de chaleur peut être aggravée par d’autres facteurs, dont la poussière. Au fil du temps, l’intérieur de votre Mac accumule de la poussière, et cette poussière entrave la dispersion de la chaleur. Votre machine devient donc plus chaude en vieillissant, ce qui peut également se traduire par un bruit de ventilateur plus audible. Vous pouvez lutter contre ce phénomène en ouvrant votre Mac et en le nettoyant soigneusement.

La température ambiante peut également avoir un impact important sur la capacité de votre Mac à se refroidir. Si vous utilisez votre Mac dans un environnement chaud, il sera naturellement plus chaud. L’air plus chaud ne peut pas disperser autant de chaleur que l’air plus frais, et le problème est encore pire si l’humidité est élevée. Si vous aimez utiliser votre MacBook sur vos genoux ou sur une surface qui peut masquer le flux d’air (comme un lit), vous aurez un impact considérable sur la capacité de l’appareil à se refroidir.

Charger et utiliser votre Mac en même temps peut également provoquer une accumulation de chaleur à un rythme beaucoup plus rapide, car la batterie produit de la chaleur lorsqu’elle est chargée. C’est un bon argument contre le fait de laisser votre Mac branché en permanence, mais gardez à l’esprit qu’en taxant le matériel, il consommera également plus d’énergie.

Enfin, si vous exécutez une version non prise en charge de macOS qui n’a jamais été conçue pour votre MacBook, vous pouvez constater qu’elle est particulièrement exigeante pour votre matériel. Apple n’ayant jamais eu l’intention de l’exécuter sur votre Mac, vous pouvez prendre les choses en main et protéger votre matériel en adoptant un comportement plus agressif du ventilateur.

Comment surveiller la température de votre Mac

Vous pouvez utiliser des applications tierces comme iStat Menus (9,99 $) ou Hot (gratuit) pour obtenir des informations sur les composants internes de votre Mac. Vous pouvez utiliser ces applications pour surveiller les capteurs internes des modèles de Mac Intel et Apple Silicon, afin d’avoir une idée de la température de chaque composant.

Vous obtiendrez également un aperçu de la température, mais il est difficile de savoir à quel point la température est trop élevée. D’une manière générale, la température du cœur du processeur de votre Mac ne devrait pas dépasser 80 °C, certains considérant que 90 °C est un plafond acceptable. Idéalement, ces températures ne devraient être atteintes qu’en cas de charge, par exemple lors du rendu d’une vidéo.

Si vous possédez un Mac équipé d’une puce Intel, vous pouvez utiliser l’application gratuite Hot pour savoir si votre machine subit un étranglement thermique (lorsque macOS limite la vitesse du CPU à 60 % ou moins). Si vous voyez l’icône de la barre de menu de l’application devenir orange, cela signifie que vous êtes en train de subir un étranglement thermique. Si cela se produit souvent, vous devriez peut-être être plus agressif avec la vitesse de vos ventilateurs.

Le toucher est une mesure beaucoup moins précise mais néanmoins acceptable. Si votre Mac est trop chaud pour être utilisé confortablement, vous devriez penser à gérer manuellement la vitesse des ventilateurs pour le rendre plus confortable.

Éléments à prendre en compte avant de modifier la vitesse de votre ventilateur

Vous envisagez de réduire la vitesse de vos ventilateurs ? Ne le faites pas. Si votre principale préoccupation est le bruit, la première chose à faire est de donner à votre Mac un bon nettoyage pour le débarrasser de la poussière. Vous pouvez également acheter un coussin refroidisseur pour ordinateur portable qui vous aidera à ventiler votre ordinateur.

Si vous souhaitez augmenter la vitesse des ventilateurs, vous devez d’abord penser à certaines choses. Le nettoyage de votre Mac pour éliminer la poussière et les autres débris doit également être votre première étape. Changer la façon dont vous utilisez votre Mac peut également vous aider, comme l’utilisation d’un coussin refroidisseur ou d’un support pour ordinateur portable et d’accessoires externes afin que votre Mac soit mieux ventilé.

L’augmentation de la vitesse du ventilateur entraîne une usure supplémentaire de vos ventilateurs, ce qui peut réduire leur durée de vie. Il s’agit d’une arme à double tranchant, car l’augmentation du flux d’air peut mieux protéger le matériel à l’origine de la surchauffe de votre ordinateur portable. Les ventilateurs devraient être relativement faciles (et assez bon marché) à remplacer en cas de panne, mais les cartes logiques et les lecteurs NVMe coûtent beaucoup plus cher.

L’augmentation de la vitesse des ventilateurs entraîne également une augmentation de la consommation d’énergie. Vous pourrez peut-être définir des règles différentes selon que vous êtes sur batterie ou sur secteur, mais dans tous les cas, il faut y penser, surtout s’il s’agit d’un MacBook que vous utilisez principalement comme station de travail portable.

Enfin, une vitesse de ventilation plus élevée signifie plus de bruit. C’est un petit prix à payer pour être plus confortable et mieux protéger votre matériel, mais c’est quelque chose que vous devriez considérer.

Comment régler manuellement la vitesse du ventilateur de votre Mac ?

Vous pouvez régler manuellement la vitesse de votre ventilateur à l’aide de la version gratuite de Macs Fan Control ou de l’application premium iStat Menus (9,99 $) mentionnée précédemment.

Si vous optez pour Macs Fan Control, vous pouvez accéder gratuitement à la fonctionnalité de base. Elle vous permet de définir deux préréglages (Automatique et Pleine puissance) et de définir des valeurs manuelles pour chaque module de ventilation de votre Mac. L’achat de la version Pro (14,99 $) vous permet d’enregistrer des préréglages personnalisés en fonction d’activités telles que les jeux ou la lecture de vidéos.

Fan Control pour macOS

Si vous utilisez votre Mac (Intel) pour démarrer dans Windows, vous pouvez acheter la licence combinée macOS et Windows (24,99 $) pour contrôler la vitesse des ventilateurs de votre Mac dans Windows également. C’est une bonne idée si vous utilisez votre Mac pour jouer et que vous trouvez que les applications standard de contrôle des ventilateurs de Windows ne fonctionnent pas avec le matériel Apple.

La plupart des gens devraient laisser macOS gérer les ventilateurs

Si vous avez un Apple Silicon Mac moderne avec un processeur M1 ou M2, vous n’avez probablement pas besoin de vous inquiéter de cela. Non seulement votre machine n’a que quelques années, mais ces puces sont également beaucoup plus efficaces en termes de production de chaleur que les puces Intel qui les ont précédées. De nombreux utilisateurs de MacBook Air n’ont même pas de ventilateur.

Mais si vous avez une machine plus ancienne et que vous êtes soucieux de prolonger sa durée de vie, augmenter la vitesse des ventilateurs pour mieux disperser la chaleur est une bonne idée. Vous voulez appliquer la même logique à votre batterie ? Découvrez comment faire durer la batterie de votre MacBook plus longtemps.