Emulation Nintendo Switch : Ce qu’il faut savoir

By Flavien ROUX

De la même manière que toutes les consoles Nintendo précédentes, la Switch s’émule sur les plateformes modernes telles que Windows, macOS Linux et les plateformes mobiles. Qu’est-ce que cela implique ? Cela en vaut-il la peine ?

Qu’est-ce que l’émulation de la Switch et comment fonctionne-t-elle ?

Les émulateurs de la Switch nécessitent le même émulateur que les autres consoles. Les émulateurs simulent le matériel d’origine afin d’offrir davantage d’options pour jouer à des jeux natifs. Ces options incluent la possibilité de modifier les graphiques et les méthodes de rendu du jeu, ainsi que la sauvegarde de la progression par des méthodes autres que celles utilisées par le logiciel d’origine.

Outre un émulateur, il est également nécessaire de disposer d’un micrologiciel, d’une clé système et de fichiers de jeu. TegraExplorer et Lockpick_RCM peuvent être utilisés pour extraire le micrologiciel, les clés système et les fichiers de jeu d’une console Switch. Une fois qu’ils sont dans des formats de fichiers, ceux-ci devraient être compatibles avec n’importe quel émulateur. Cependant, il est illégal de les partager ou de les télécharger car il s’agit de fichiers protégés par des droits d’auteur.

Le micrologiciel de la Switch est un logiciel qui exécute le matériel natif de Nintendo, permettant à la console de fonctionner. Les clés système, qui sont généralement demandées par les émulateurs en tant que « prod.keys », permettent à la console de fonctionner.

Nintendo publie des clés système pour accompagner chaque nouveau fichier de micrologiciel. Certains jeux ne fonctionneront pas sans une version spécifique du firmware. Maintenir votre Nintendo Switch émulée peut demander quelques efforts, et il est nécessaire de vider vos jeux à l’aide d’une application personnalisée comme NXDumpTool.

L’émulation Nintendo Switch est-elle légale ?

La Switch a reçu ses premiers émulateurs assez tôt dans le cycle de vie de la console. Yuzu, l’émulateur de la Switch, est apparu pour la première fois en 2018, un peu plus d’un mois après sa sortie en 2017. Quelques mois plus tard, Ryujinx – un deuxième émulateur Nintendo Switch – a fait son apparition.

En général, l’émulation logicielle peut être considérée comme légale tant qu’elle n’utilise pas de matériel protégé par le droit d’auteur. Sur le plan juridique, l’exécution de jeux sur du matériel non original est une zone grise. Il est techniquement possible de jouer à des jeux sur un émulateur en téléchargeant des fichiers à partir d’une console. Cette pratique est controversée car elle facilite le partage de jeux, de logiciels et d’autres fichiers importants sur l’internet.

Il en va de même pour le téléchargement de micrologiciels ou de clés système. Notre expert juridique de l’Université de l’Arizona nous a fait part de son point de vue sur les aspects légaux du dumping de ROM.

A lire également :   Comment désactiver les alertes de sécurité des articles AirTag

Nintendo, en particulier, s’y oppose fermement. Skyline Android Switch, un émulateur de Switch pour Android, a annoncé au public au début de 2023 qu’il cesserait de se développer pour les raisons suivantes : « les risques juridiques sont trop importants pour être ignorés. Nous ne pouvons pas continuer en sachant que nous pourrions être en infraction avec la législation sur le droit d’auteur. »

Nintendo a supprimé Lockpick_RPM ainsi que Lockpick_RPM dans le même balayage. Ces outils sont nécessaires pour déverrouiller une console Switch qui a été piratée. L’objectif de Nintendo est de freiner le piratage. Cela passe par la poursuite des projets que l’entreprise considère comme des menaces.

Quels sont les émulateurs Nintendo Switch disponibles ?

La Switch a reçu ses premiers émulateurs assez tôt dans le cycle de vie de la console. Yuzu, l’émulateur Switch, est apparu pour la première fois en 2018, un peu plus d’un mois après sa sortie en 2017. Quelques mois plus tard, Ryujinx – un deuxième émulateur Nintendo Switch – a fait son apparition.

En général, l’émulation logicielle peut être considérée comme légale tant qu’elle n’utilise pas de matériel protégé par le droit d’auteur. Légalement, faire tourner des jeux sur du matériel non original est une zone grise. Il est techniquement possible de jouer à des jeux sur un émulateur en téléchargeant des fichiers à partir d’une console. Cette pratique est controversée car elle facilite le partage de jeux, de logiciels et d’autres fichiers importants sur l’internet.

Il en va de même pour le téléchargement de micrologiciels ou de clés système. Notre expert juridique de l’Université de l’Arizona nous a fait part de son point de vue sur les aspects légaux du dumping de ROM.

Nintendo, en particulier, s’y oppose fermement. Skyline Android Switch, un émulateur de Switch pour Android, a annoncé au public au début de 2023 qu’il cesserait de se développer pour les raisons suivantes : « les risques juridiques sont trop importants pour être ignorés. Nous ne pouvons pas continuer en sachant que nous pourrions être en infraction avec la législation sur le droit d’auteur. »

Nintendo a supprimé Lockpick_RPM ainsi que Lockpick_RPM dans le même balayage. Ces outils sont nécessaires pour déverrouiller une console Switch qui a été piratée. L’objectif de Nintendo est de freiner le piratage. Cela passe par la poursuite des projets que l’entreprise considère comme des menaces.

Comment connecter les AirPods à la Nintendo Switch

Quels sont les émulateurs Nintendo Switch disponibles ?

Il existe trois émulateurs Nintendo Switch principaux qui ont les meilleures chances de réussite. Ces émulateurs fonctionnent avec un large éventail de plateformes. Plus une console est puissante, alors mieux c’est.

Yuzu

Yuzu est l’émulateur Switch original depuis janvier 2018. La version open-source de Yuzu est disponible à la fois pour Windows et Linux. Sur la liste de compatibilité des jeux, plus de la moitié des jeux Switch ont été notés « super » (excellent) ou « parfait ». Yuzu fonctionne sous Linux et peut donc être installé sur le Steam Deck de Valve.

A lire également :   Comment savoir si la Switch est v1 ou v2 ?

Yuzu a été écrit en C++. Il a été créé par une équipe qui a également réalisé l’émulateur Citra pour la Nintendo 3DS. Le projet est accompagné d’un guide de démarrage rapide détaillé. Il vous guide pas à pas dans le processus de piratage de votre Switch et de démarrage en mode de récupération. Vous pouvez également télécharger les fichiers firmware et les clés système.

Ryujinx

Ryujinx existe depuis avril 2018, et c’est un excellent émulateur. La liste des jeux de Ryujinx indique qu’environ 80% de tous les titres testés ont été considérés comme « jouables ». Les émulateurs sont disponibles pour Windows Linux macOS. Une version native Apple Silicon est également disponible pour les systèmes Apple actuels.

Le guide d’installation et de configuration de Ryujinx part du principe que vous avez déjà une Switch piratée et que votre clé système et votre firmware ont été transférés sur disque. Après cela, il suffit de placer « prod.keys » dans le bon dossier et d’installer le firmware désiré.

Skyline

Skyline a cessé de se développer en tant qu’émulateur Android pour la Nintendo Switch en raison d’une potentielle action en justice de la part de Nintendo. Skyline était un projet Open-Source. Le code source est disponible pour toute personne intéressée à télécharger ou à utiliser sur le GitHub de Skyline.

Skyline vous demandera soit de télécharger un APK précompilé, soit de compiler le code source vous-même. Ensuite, chargez l’application sur votre téléphone Android.

Performances de l’émulation Switch – Multijoueur, et plus encore

Vous pouvez vous attendre à ce qu’un jeu émulé Switch fonctionne différemment selon le type de matériel que vous utilisez. De nombreuses vidéos existent sur internet, ou des titres classiques comme The Legend of Zelda : Breath of the Wild tournent en 4K au double du framerate d’origine. Cela prouve que des plateformes puissantes peuvent surmonter les nombreuses limitations matérielles de la Switch.

Même si l’émulation est irréprochable, vous pouvez toujours rencontrer des pépins. En raison d’une émulation imparfaite, certains jeux présentent encore des glitchs graphiques étranges. Il est possible que des éléments tels que les ombres et l’eau aient un rendu incorrect. Des artefacts peuvent également apparaître. En général, un titre plus ancien offrira une expérience plus satisfaisante. Les nouveaux émulateurs tendent à améliorer les performances des jeux modernes.

CEMU peut être utilisé pour faire tourner Breath if the Wild sur la Wii U. L’optimisation de CEMU en a fait un émulateur beaucoup plus mature. De nombreux jeux Wii U ont été portés sur la Switch. Il s’agit notamment de titres comme Mario Kart 8 et Super Mario 3D Land, qui sont des versions mises à jour.

Yuzu et Ryujinx peuvent être joués en mode multijoueur. Les jeux Switch sont disponibles sur LAN Play.com. Ces jeux fonctionnent grâce à des modes multijoueurs locaux qui passent par le web, contrairement à la Nintendo Switch Online standard.

A lire également :   La carte SD de votre Nintendo Switch pourrait ralentir

Pourquoi certaines personnes jouent aux jeux Nintendo Switch 

Pourquoi s’embêter avec l’émulation Nintendo Switch ?

Lorsque vous simulez « légalement », la Switch, vous serez en mesure de jouer à des jeux Switch à partir de votre propre matériel. Il est toujours possible d’émuler la Switch sans passer par toutes ces difficultés. Les principales raisons sont liées aux performances et aux graphismes.

La Switch est une petite console qui est aussi un téléviseur. Cela signifie que la Switch a une puissance inférieure à celle de consoles qui sont plus modernes, comme la Xbox Series X ou la PlayStation 5.

L’utilisation d’un PC puissant permet à de nombreux jeux Switch de fonctionner en 4K. Certains titres fonctionneront de manière plus fluide avec des taux de rafraîchissement plus élevés qui peuvent être déverrouillés. L’ancien chipset mobile de la Switch peut lui causer des problèmes.

Paramètres graphiques de Ryujinx sur MacOS

De plus, vous pouvez jouer à des jeux avec n’importe quelle manette, à condition qu’elle soit compatible. Vous pouvez modéliser des titres beaucoup plus facilement avec une Switch piratée. Les conséquences des erreurs sont minimes. Dans certains cas, vous pouvez même jouer en ligne sans avoir à acheter un membre Nintendo Switch Online.

Il est pratique pour vous de conserver vos jeux Switch sur un ordinateur. Vous pouvez partager une console avec un autre membre de la famille et continuer à profiter de vos jeux. Il est possible de streamer vos jeux sans avoir besoin d’une unité de capture dédiée. Vous pouvez même revenir à d’anciennes versions de jeux au cas où vous ne seriez pas satisfait de la nouvelle mise à jour.

Il est possible de plaider en faveur de la préservation des jeux. Un jour, votre Switch peut cesser de fonctionner. L’eShop de Nintendo pourrait être mis hors ligne. Il pourrait alors être difficile de jouer à vos jeux, voire d’en acheter de nouveaux. En travaillant dès maintenant, le développement de l’émulation peut continuer à vivre bien au-delà de la durée de vie de n’importe quel matériel.

10 fonctionnalités que nous voulons dans la Nintendo Switch 2

Vous aimez les jeux Switch ? Switch – Achetez-la si vous aimez les jeux Switch

L’émulation Switch se trouve dans une position fascinante. De nombreux jeux s’émulent avec des graphismes presque parfaits et de meilleures performances que le matériel d’origine. Cela n’est possible qu’avec une Switch. La commodité du format portable de Nintendo ne peut être contestée.

C’est une grande réussite. Il y a des jeux incroyables, et il y a une énorme gamme d’accessoires après-vente. La Switch vaut la peine d’être achetée si vous êtes un tant soit peu tenté par le catalogue. La seule question est de savoir quelle Switch vous choisirez : la Switch standard, la Switch Lite ou la Switch OLED.

1 réflexion au sujet de « Emulation Nintendo Switch : Ce qu’il faut savoir »

Laisser un commentaire