De nombreuses enceintes stéréo ou équipements audio domestiques sont dotés d’une ou plusieurs technologies sans fil, ainsi que de connexions analogiques et numériques traditionnelles. Vous pouvez être tenté de passer à un système de haut-parleurs complet, comme Sonos, mais le récepteur que vous possédez actuellement est peut-être déjà capable d’une écoute multi-pièces ou multi-zones. Il vous suffit de prendre le temps de tout câbler correctement.

Configuration de l’audio multi-pièces

La plupart des récepteurs home cinéma modernes ont des fonctions multi-pièces et multi-sources intégrées. Au minimum, ils doivent pouvoir connecter un deuxième ensemble d’enceintes à l’aide du commutateur Speaker B. Selon la marque et le modèle de l’ampli-tuner, il peut être capable de gérer des jeux supplémentaires sans avoir besoin d’un sélecteur d’enceintes.

La connexion de plusieurs enceintes à un seul ampli-tuner signifie qu’une source audio unique peut être diffusée simultanément dans différentes pièces ou zones. Certains récepteurs permettent également à plusieurs sources audio d’être diffusées dans plusieurs zones.

Souvent, un récepteur est compatible avec le son surround 5.1 ou 7.1. Certains d’entre eux permettent de réaffecter les canaux surround afin d’alimenter des enceintes dans d’autres zones. Par exemple, un récepteur 7.1 vous permettra de relier les deux canaux « surround back » à des enceintes stéréo placées dans une autre pièce, avec sélection indépendante des sources. La salle de cinéma principale pourrait toujours conserver le son 5.1 pour le divertissement tout en laissant le deuxième ensemble d’enceintes pour la musique.

Autres avantages des récepteurs traditionnels

Avec les récepteurs traditionnels, vous pouvez sélectionner plusieurs sources, telles que des platines, des lecteurs de DVD/Blu-ray, des lecteurs multimédia numériques, des décodeurs câble, des smartphones et des tablettes, des radios AM/FM, etc. En appuyant sur un ou deux boutons, vous pouvez ordonner à toutes les enceintes connectées de lire un film Blu-ray. Vous pouvez également choisir de répartir les sources et les enceintes dans des zones spécifiques, par exemple, la radio FM dans la cuisine, la télévision par câble dans le salon, la musique sur CD dans le garage, Spotify dans l’arrière-cour, etc.

Tous les systèmes d’enceintes sans fil ne prennent pas en charge cette fonctionnalité de manière innée. Pour plus de commodité, les sources connectées au récepteur peuvent être contrôlées à partir de chaque zone via une télécommande filaire ou une extension de télécommande.

Certains amplificateurs sont équipés d’amplificateurs intégrés pour la musique stéréo, ce qui permet d’assurer une sortie correcte vers les différentes zones. Dans d’autres modèles, l’audio est uniquement diffusé par un niveau de ligne (un signal non amplifié). Dans ce dernier cas, vous pouvez envisager un amplificateur (ou un récepteur) supplémentaire ainsi qu’un câble de niveau ligne stéréo pour tous les jeux d’enceintes des autres pièces.

Mise à niveau du matériel existant

Ce n’est pas parce qu’un récepteur n’a pas de connectivité sans fil intégrée qu’il ne peut pas être mis à niveau. Il existe de nombreux adaptateurs Bluetooth et Wi-Fi qui se branchent sur les récepteurs domestiques via des câbles de 3,5 mm, RCA ou optiques. Certains peuvent également offrir un streaming sans fil via une connexion HDMI au récepteur.

Dans tous les cas, un seul adaptateur permet de diffuser de la musique sans fil d’un appareil mobile vers n’importe quelle enceinte, sans avoir besoin d’une application distincte. La configuration peut demander un peu plus de travail, mais cela vaut la peine d’utiliser tout le potentiel du matériel que vous possédez déjà.