Google résilie son contrat avec Appen et provoque la suppression d’emploi

By Thomas GROLLEAU

La récente décision de Google de résilier son contrat avec Appen entraîne d’importantes répercussions économiques et sociales. Cette rupture impacte non seulement les revenus d’Appen mais aussi la stabilité de l’emploi de nombreux évaluateurs de qualité. L’avenir de ces travailleurs, essentiels à la formation des outils d’IA de Google, est désormais incertain, soulevant des questions sur l’automatisation et l’éthique dans le secteur technologique.

La Résiliation d’un Contrat Majeur

Google a récemment annoncé la fin de son contrat avec Appen, une entreprise australienne spécialisée dans la collecte de données. Cette décision, effective au 19 mars 2024, met un terme à une collaboration essentielle pour la formation des outils d’intelligence artificielle de Google. Appen, reconnue pour son expertise dans le domaine des données pour le développement de l’IA, jouait un rôle crucial dans l’évaluation de la qualité des données pour Google, une tâche confiée à des « Quality Raters ».

Impact sur les Emplois et les Services de Qualité

La rupture de ce partenariat a des répercussions significatives sur l’emploi. Appen, qui dépendait en grande partie de Google pour ses revenus, se retrouve confrontée à une perte majeure de 82,8 millions de dollars, mettant en péril les postes de nombreux évaluateurs de qualité. Ces travailleurs, souvent sous-payés, étaient essentiels dans le processus de formation à l’IA. Ils évaluaient les contenus sur la base des Google Search Quality Rater Guidelines, un rôle souvent considéré comme ingrat malgré son importance.

Le Rôle et le Traitement des Évaluateurs de Qualité

Les évaluateurs de qualité de Google, dont certains étaient employés par Appen, n’influencent pas directement les résultats de recherche mais évaluent la qualité des résultats. Ils sont considérés comme la « main-d’œuvre fantôme » de Google, souvent mécontents de leurs conditions de travail. Une pétition avait même été remise au siège d’Alphabet, exigeant des avantages sociaux et un salaire minimum équivalents à ceux des autres contractants de Google. Cette main-d’œuvre, pourtant cruciale, subissait des conditions de travail médiocres avec un salaire inférieur à 15 dollars par heure et sans avantages sociaux.

Vers une Ère d’Intelligence Artificielle ?

Google envisage de remplacer ces évaluateurs humains par de l’intelligence artificielle, une tendance déjà observée dans d’autres secteurs de l’entreprise. Cette évolution soulève des questions sur l’avenir du travail humain dans le domaine de l’évaluation de la qualité des données et des résultats de recherche, surtout dans un contexte où les technologies d’IA sont en constante évolution.

Témoignage d’un Évaluateur de Qualité

Un évaluateur de qualité chez Appen, préférant rester anonyme, partage son expérience :

« Nous avons été essentiels pour améliorer la pertinence des résultats de recherche de Google, mais notre travail est souvent invisible. La nouvelle de la résiliation du contrat est tombée comme un choc. Nous nous interrogeons sur notre avenir et sur la place de l’humain dans ce domaine en pleine mutation. »

Répercussions et Perspectives

Un Avenir Incertain pour les Employés

La décision de Google de mettre fin à son contrat avec Appen soulève des inquiétudes quant à l’avenir professionnel des évaluateurs de qualité. La perte de ce contrat majeur et les perspectives incertaines de remplacement par l’IA questionnent la stabilité de l’emploi dans ce secteur. La transition vers une automatisation accrue et la dépendance à l’intelligence artificielle pourraient redéfinir les rôles et les opportunités d’emploi dans l’industrie technologique.

Considérations Éthiques et Sociales

Cette situation met en lumière les défis éthiques et sociaux associés à l’automatisation et à l’utilisation de l’intelligence artificielle. Alors que les entreprises cherchent à optimiser l’efficacité et à réduire les coûts, les implications pour les travailleurs humains doivent être prises en compte. Les entreprises technologiques sont confrontées à la nécessité de trouver un équilibre entre progrès technologique et responsabilité sociale.

Laisser un commentaire