Le Super Audio Compact Disc (SACD) est un format de disque optique destiné à la lecture audio haute performance. Le SACD a été lancé en 1999 par les sociétés Sony et Philips, les mêmes qui ont lancé le disque compact (CD). Le format de disque SACD n’a jamais connu de succès commercial, et avec la croissance des lecteurs MP3 et de la musique numérique, le marché des SACD est resté petit (mais fidèle).

SACD et CD

Un disque compact est enregistré avec une résolution de 16 bits à une fréquence d’échantillonnage de 44,1 kHz. Les lecteurs et les disques SACD sont basés sur le traitement Direct Stream Digital (DSD), un format 1 bit avec une fréquence d’échantillonnage de 2,8224 MHz, soit 64 fois la fréquence d’un disque compact standard. Le taux d’échantillonnage plus élevé se traduit par une réponse en fréquence plus large et une reproduction audio plus détaillée.

La gamme de fréquences d’un CD est comprise entre 20 Hz et 20 kHz, ce qui correspond à peu près à l’audition humaine. (Cela change d’une personne à l’autre, et notre gamme d’audition diminue quelque peu avec l’âge). La gamme de fréquences des SACDs est de 20 Hz à 50 kHz.

La gamme dynamique d’un CD est de 90 décibels (dB). La gamme dynamique d’un SACD est de 105 dB. Pour le contexte, la gamme de l’audition humaine est jusqu’à 120 dB.

Des tests ont été effectués pour savoir si les gens peuvent entendre la différence entre les enregistrements CD et SACD, et les résultats indiquent généralement que la personne moyenne ne peut pas faire la différence entre les deux formats. Toutefois, les résultats ne sont pas considérés comme concluants.

Types de disques SACD

Il existe trois types de disques compacts super audio : hybride, double couche et simple couche.

Les disques hybrides ont deux couches : une couche plus performante qui ne peut être lue que sur les lecteurs équipés de SACD, et une couche CD qui peut être lue sur les lecteurs CD standard. En outre, certains disques SACD hybrides comportent à la fois une piste surround 5.1 et une piste stéréo. La piste multicanal ne peut être lue que sur des lecteurs SACD multicanaux.
Les disques SACD à simple couche ne peuvent être lus que sur les lecteurs SACD et non sur les lecteurs CD standard.
Les disques à double couche stockent deux fois plus de musique qu'un disque à simple couche, mais ne peuvent pas être lus sur les lecteurs CD et ne sont pas aussi courants.

Avantages du SACD

Même un système stéréo modeste peut bénéficier de la clarté et de la fidélité accrues des disques SACD. La fréquence d’échantillonnage plus élevée (2,8224 MHz) contribue à une réponse en fréquence plus étendue, et les disques SACD sont capables de reproduire une gamme dynamique plus étendue et plus détaillée.

Comme de nombreux disques SACD sont de type hybride, ils peuvent être lus sur des lecteurs de SACD et de CD standard, ce qui permet de les apprécier sur un système audio domestique, ainsi que sur des systèmes audio de voiture ou portables. Ils coûtent un peu plus cher que les CD ordinaires, mais beaucoup pensent que leur qualité sonore supérieure vaut ce prix plus élevé.

Lecteurs et connexions SACD

Certains lecteurs SACD nécessitent une connexion analogique (soit 2 canaux, soit 5.1 canaux) à un récepteur pour lire la couche SACD de qualité supérieure, en raison de problèmes de protection contre la copie. La couche CD peut être lue via une connexion numérique coaxiale ou optique. Certains lecteurs SACD permettent une connexion numérique unique (parfois appelée iLink) entre le lecteur et le récepteur, ce qui élimine le besoin de connexions analogiques.