Les scientifiques ne veulent pas compter les secondes intercalaires, alors elles disparaissent.

By Thomas GROLLEAU

Si votre chien a aboyé à la lune l’autre jour ou si vous avez vu deux chats très semblables passer l’un après l’autre, cela a probablement quelque chose à voir avec la suppression des secondes intercalaires. Ou pas.

Un consortium mondial de scientifiques et de responsables gouvernementaux a voté vendredi pour que l’on cesse de tourner le minuscule bouton proverbial qui suit les secondes intercalaires, ces minutes d’ajustement du temps parfois insérées pour tenir compte de la rotation inégale de notre planète.

Parce que nous ne disposons pas de Superman pour faire tourner la planète à notre guise, la Terre se déplace et vacille parfois comme un type ivre qui fait un test de sobriété devant sa voiture. Cette fluctuation mineure de la symétrie perturbe tout juste la vitesse de rotation de la Terre, de sorte que les jours sont un peu plus longs que ce qui est prévu dans les livres.

En 1972, la seconde intercalaire a vu le jour afin d’équilibrer le temps universel coordonné (UTC) tous les 21 mois environ. Ce n’est pas un changement que tout le monde aurait ressenti nécessairement (sauf peut-être le Dr. Manhattan), mais il a eu pour effet d’irriter les entreprises technologiques, car la coordination incohérente a brouillé le codage qui avait été créé en supposant un chronométrage précis.

Les problèmes se sont accumulés. Reddit s’est brièvement effondré en 2012 à cause d’une seconde intercalaire, Cloudfare a attribué à la mauvaise seconde intercalaire la défaillance de son DNS en 2017, le jour de l’an, et Meta a récemment publié un article demandant que les secondes intercalaires soient supprimées.

A lire également :   Ajoutez une signature des liens Teams, Skype, Zoom et d'autres liens de discussion, d'appel ou de rendez-vous.

Le Bureau international des poids et mesures semble avoir donné son accord lors d’une réunion probablement organisée à Versailles, en France. Les secondes intercalaires ont été notifiées qu’entre 2035 et au moins 2135 (un mercredi, peut-être), l’UTC ne tiendra pas compte des secondes intercalaires, l’idée étant que d’ici là, les scientifiques auront trouvé un meilleur moyen de corriger les divergences.

C’est vrai, une organisation officielle de chronométrage vient de dire en substance : « Nous nous occuperons de ça plus tard ».

Laisser un commentaire