Microsoft Outlook dans le BIOS ? HP a essayé

By Matthieu CHARRIER

Microsoft Outlook est disponible sur les PC Windows, les téléphones, les tablettes et les ordinateurs Mac… mais qu’en est-il du BIOS de votre ordinateur portable ? HP a essayé il y a quelques années.

L’utilisateur de Cohost @cathoderaydude a publié cette semaine un long billet de blog qui attire l’attention sur une fonctionnalité développée par HP pour certains de ses ordinateurs portables professionnels à la fin des années 2000, appelée HP QuickLook. Il s’agit d’une application qui s’exécute entièrement dans le BIOS en tant que programme EFI, vous permettant d’accéder à votre calendrier, à votre courrier électronique, à vos contacts et à d’autres données sans attendre le démarrage de Windows. C’est une idée intéressante en théorie, mais l’article mentionne que « l’interface utilisateur se met à jour à une vitesse de 10 images par seconde », et cela n’avait de sens qu’à une époque où les disques durs étaient encore un peu trop chers pour être utilisés dans la plupart des ordinateurs portables.

Comment vérifier la version de votre BIOS et la mettre à jour

On ne sait pas exactement quand cette fonctionnalité a été introduite, mais les premiers documents disponibles ont une date de copyright de 2008. HP avait déjà développé d’autres fonctions logicielles pour démarrer rapidement dans un environnement informatique dépouillé, comme « QuickWeb », mais celles-ci étaient basées sur Linux. QuickLook fonctionne directement dans le BIOS, en interface avec les données fournies par un plugin personnalisé développé pour Microsoft Outlook. Ce plugin copiait vos données Outlook dans un dossier spécifique pendant que l’application de messagerie fonctionnait, et QuickLook pouvait y accéder ultérieurement sans avoir besoin d’un système d’exploitation complet.

A lire également :   Créer des règles de messages dans Hotmail/Outlook.com

QuickLook n’est pas seulement un tableau de bord qui apparaît avant le démarrage de Windows. Il existe une fonction supplémentaire appelée HP Daystarter, disponible en tant que paramètre du BIOS, qui affiche votre agenda à l’écran pendant le démarrage de Windows. Le billet de blog explique : « La théorie […] est que Daystarter est chargé par l’EFI de HP (je suppose avant qu’il ne passe en mode CSM) et qu’il piège une certaine interruption ou un accès E/S. Pendant que Windows démarre, il continue à mettre à jour l’agenda. Lorsque Windows démarre, il continue à mettre à jour le framebuffer VGA pour déplacer la barre de progression. Daystarter piège cet événement, le jette, et écrit à la place son propre contenu dans le framebuffer. Il en profite également pour vérifier si le tampon du clavier ne contient pas une touche F4 ou F3, afin de pouvoir prendre en compte les données de l’utilisateur ».

HP a apparemment continué à développer QuickLook pendant un certain temps. Un document de 2009 sur le site web de HP présente QuickLook 3, qui vous permet de répondre aux courriels, et tous les messages que vous écrivez sont envoyés une fois que Windows et Outlook ont fini de démarrer.

Si vous souhaitez obtenir davantage de détails techniques et de photos, consultez l’article de blog original dans le lien source ci-dessous. Il s’agit d’un retour en arrière amusant (et légèrement inquiétant) à l’époque où les fabricants de PC trouvaient des solutions créatives pour pallier la lenteur des disques durs.

A lire également :   Comment installer et utiliser Avast One ?

Laisser un commentaire