Pendant longtemps, Netflix ne s’est pas soucié du partage de mot de passe, mais aujourd’hui, la société étudie les moyens de décourager cette pratique (ou du moins d’en tirer de l’argent), en testant deux systèmes différents pour faire payer les utilisateurs en Amérique du Sud. Le partage payant des mots de passe sera désormais accessible à tous, plus tôt que prévu.

Le service de streaming a annoncé dans une lettre aux actionnaires qu’il allait monétiser le partage de mot de passe à partir de début 2023. Si vous empruntez actuellement le compte Netflix d’un ami, la société souhaite que vous passiez à un abonnement propre ou que vous payiez pour utiliser l’abonnement de votre ami.

Le partage payant de Netflix : la fin des VPN ?

Lorsque ce système sera mis en place, la personne qui partage son compte pourra, moyennant un supplément, créer un « sous-compte » pour vous, qui fonctionnera avec son propre identifiant. Et si vous souhaitez obtenir votre propre compte complet, vous pourrez bientôt transférer votre profil existant vers un autre compte.

Il s’agit du même système de partage de compte qui est actuellement testé au Chili, au Costa Rica et au Pérou. Netflix a testé un autre système qui incitait les utilisateurs à payer pour des « ménages » supplémentaires en Argentine, au Salvador, au Honduras, au Guatemala et en République dominicaine, mais il semble que Netflix n’ira pas jusqu’au bout.

Cette nouvelle mesure suivra le déploiement du volet moins cher du service, financé par la publicité, donnant aux utilisateurs de Netflix, ou emprunteurs, plus d’options pour profiter de leurs films et émissions préférés pour moins cher tout en soutenant l’activité de la société. Pour ce qui est de la date concrète du déploiement, nous n’en avons pas, car Netflix s’arrête à « début 2023 ».