Votre clavier est-il confortable à utiliser tout au long de la journée ? La frappe se fait-elle sans effort et le temps passé sur l’ordinateur est-il agréable ? Voici les circonstances dans lesquelles vous devriez envisager de remplacer votre ancien clavier.
Touches lourdes

Si vous tapez beaucoup dans une journée, surtout si c’est pour le travail, il est essentiel d’avoir des touches légères pour taper. Lorsque vos touches sont rigides ou difficiles à enfoncer, taper devient une corvée.

Ceux qui possèdent des claviers mécaniques savent à quel point il est facile de taper sur un tel clavier. Avec une pression quasi nulle, vous avez l’impression de pouvoir taper à la vitesse de l’éclair sans que vos doigts ne soient sollicités. Ces types de claviers sont parfaits pour les dactylographes rapides ou pour tous ceux qui apprécient une expérience de frappe agréable.

Donc, si vous avez l’impression que votre clavier vous donne du mal à taper après un certain temps, ou s’il est tout simplement inconfortable à utiliser, pensez à le mettre à niveau. Vos mains vous en seront heureusement reconnaissantes et vous vous sentirez mieux pour rédiger des documents, surfer sur le Web ou jouer à vos jeux préférés.

Une expérience de frappe inconfortable

Les claviers existent dans de nombreuses tailles différentes et avec des dispositions différentes. Du plus grand au plus petit, il existe des claviers de taille normale, 1800 compacts, 96 %, sans clavier (80 %), 75 %, 65 %, 60 %, 50 % et 40 %. Plus le clavier est petit, moins il comporte de touches. Par exemple, un clavier de taille normale compte 104 touches, tandis qu’un clavier de 60 % en compte 61.

La taille et la disposition de votre clavier auront un impact sur votre expérience de frappe. Cependant, cela dépend beaucoup de la personne. Certaines personnes peuvent trouver qu’un clavier plus petit est plus confortable à utiliser pendant de longues heures. Une autre personne peut le trouver moins confortable et vouloir plus d’espace.

Certains préfèrent avoir toutes les touches attachées, y compris le pavé numérique, les touches fléchées et les touches de fonction. D’autres ne veulent que les touches principales. En fonction de ce qui vous convient le mieux, vous pouvez trouver un autre clavier beaucoup plus confortable en termes de taille et de disposition. Vous aurez tout à gagner à opter pour un clavier qui vous convient parfaitement. Ou mieux encore, personnalisez-en un à votre goût.

Clés cassées

L’un de nos plus grands cauchemars est d’avoir affaire à un clavier dont certaines touches ne fonctionnent plus correctement. Vous avez essayé de le rebrancher sur votre ordinateur, sans succès. Que vous ayez renversé du café sur les touches ou que vous les ayez écrasées en jouant avec rage, un clavier dont les touches sont cassées n’est pas agréable à utiliser.

Nous ne parlons pas de touches usées où la lettre gravée est à peine visible. Nous parlons de touches qui n’entrent pas dans votre ordinateur, qui restent coincées lorsqu’on les enfonce ou qui se détachent pendant la frappe.

Oui, il existe des moyens de contourner les touches et interrupteurs cassés, et il se peut que vous deviez simplement mettre à jour vos pilotes. En fait, vous devriez essayer avant de décider de remplacer l’ensemble de votre clavier, surtout si le clavier que vous avez a coûté cher. Toutefois, si la réparation de la carte, l’utilisation d’un logiciel pour remapper les touches ou l’échange des capuchons de touches ne vous intéresse pas, l’achat d’un nouveau clavier est peut-être la meilleure solution. Mais n’oubliez pas de vérifier si vous êtes toujours sous garantie pour obtenir un remplacement gratuit !

Trop bruyant

Si certaines personnes apprécient le bruit des clics lors de la frappe, d’autres le trouvent irritant. C’est particulièrement vrai si vous tapez dans un environnement calme, par exemple pendant la nuit. Si votre clavier devient trop bruyant pour votre confort ou celui des autres, essayez d’atténuer le bruit des touches ou envisagez de le remplacer.

Il existe de nombreux types de claviers dont le niveau de bruit varie. Par exemple, les claviers mécaniques sont connus pour être assez bruyants. Cependant, il existe désormais des commutateurs mécaniques plus silencieux qui ont été conçus pour une expérience de frappe plus discrète. Par ailleurs, certains claviers à membrane ou à dôme en caoutchouc sont conçus pour être aussi silencieux que possible.

Il existe de nombreuses options pour ceux qui souhaitent ou préfèrent une expérience de frappe silencieuse. N’oubliez pas de vous assurer que le clavier est toujours confortable à utiliser, plutôt que d’être simplement silencieux.