Écoutez cet article

La perspective en photographie fait référence à la dimension des objets et à la relation spatiale entre eux. Elle est également liée à la position de l’œil humain par rapport aux objets d’une image.

Plus un objet est éloigné de l’œil humain, plus il paraît petit. Il peut sembler encore plus petit si un objet au premier plan paraît plus grand, en raison de la relation entre ces deux objets.

La perspective peut également affecter l’apparence des lignes droites. Plus elles sont éloignées de l’œil du spectateur ou plus elles se rapprochent de l’horizon, plus les lignes d’une image semblent converger.

Le niveau de l’œil détermine également ce que l’observateur est capable de voir sur une photographie. La première photo ci-dessous a été prise en position debout, et la seconde, en position assise. Remarquez comment les lignes semblent converger (ou non), et comment les objets semblent plus petits ou plus grands en fonction de leur relation avec le reste de la scène.

En fait, la perspective photographique peut modifier l’aspect d’un objet en fonction de sa taille et de la distance qui le sépare de l’appareil photo. En effet, la perspective est déterminée non pas par la distance focale, mais par la distance relative entre les objets.

Comment travailler avec la perspective

Bien que nous parlions souvent de corriger la perspective, ce n’est pas toujours une mauvaise chose en photographie. En fait, les photographes utilisent la perspective à chaque prise de vue pour ajouter à l’esthétique d’une image et la rendre plus attrayante. L’utilisation adroite de la perspective est la marque d’un grand photographe.

Contrôle de la perspective avec les objectifs

Les gens pensent souvent qu’un objectif grand angle exagère la perspective, alors qu’un téléobjectif la comprime. Ce n’est pas le cas.

Un objectif grand angle crée simplement l’illusion d’une perspective exagérée. En effet, la distance entre les objets est plus grande sur une photo grand angle, et l’objet le plus proche de l’appareil photo paraît toujours plus grand.

Avec un téléobjectif, la distance entre les objets se réduit, ce qui fait que la différence de taille entre les objets diminue.

Les photographes peuvent utiliser ces différences à leur avantage. Par exemple, une photo de paysage devient beaucoup plus intéressante lorsqu’elle est prise avec un objet au premier plan. Bien que cet objet paraisse plus grand avec un objectif grand angle, il ajoute de la profondeur et de l’échelle à l’image et permet au spectateur d’avoir une réelle sensation d’espace dans le paysage.

Avec un téléobjectif, le photographe peut rendre le spectateur perplexe en faisant en sorte que deux objets connus pour être de tailles différentes paraissent plus proches de la même taille. Par exemple, en se tenant à bonne distance d’un immeuble de deux étages et en plaçant une personne dans la bonne position entre l’appareil photo et l’immeuble, le photographe peut donner l’illusion que la personne est aussi haute que l’immeuble.

Déformation de la perspective

Il est possible de déformer la perspective sans avoir recours à des objectifs spécialisés pour produire une scène qui défie la réalité, tout simplement en changeant sa propre position. Le visiteur typique de la Tour de Pise en Italie prend une photo comme celle-ci :

En rapprochant l’appareil photo d’un objet au premier plan, cet objet semble beaucoup plus grand que le sujet à l’arrière-plan – dans ce cas, la Tour. Voici un autre exemple :

La jeune fille est beaucoup plus proche du spectateur que la fontaine, elle paraît donc plus grande. Comme dans l’exemple précédent, le photographe a utilisé cet aspect à son avantage.

La perspective sous un angle différent

Une autre façon pour les photographes d’utiliser la perspective est de donner aux spectateurs un regard différent sur un objet qui leur est familier.

En photographiant sous un angle plus bas ou plus haut, vous pouvez donner à l’observateur une nouvelle perspective qui ne correspond pas à sa vue habituelle. Ces différents angles modifient automatiquement la relation entre les sujets de la scène et ajoutent plus d’intérêt à la photographie.

Par exemple, vous pouvez photographier une tasse à café comme si vous étiez assis à la table – une belle image. Mais en photographiant la même tasse à café sous un angle plus bas, disons à égalité avec la table elle-même, la relation entre la tasse et la table change, pour un aspect entièrement nouveau. La table vous conduit maintenant à la tasse, ce qui la fait paraître plus grande et plus impressionnante. Normalement, nous ne voyons pas cette scène de cette façon, et cela ajoute à son attrait.

Corriger la perspective

Même s’il est amusant de jouer avec, vous devez parfois corriger la perspective d’une photo, par exemple lorsque vous devez capturer un sujet aussi précisément que possible sans distorsion ni illusion.

La perspective peut poser des problèmes particuliers aux photographes lorsqu’ils photographient des bâtiments, car ceux-ci semblent rétrécir jusqu’à un point à leur sommet. Pour lutter contre ce problème, les photographes utilisent des objectifs spéciaux à bascule, qui comprennent un soufflet flexible permettant d’incliner progressivement l’objectif pour corriger les effets de la perspective.

Lorsque l’objectif est incliné parallèlement au bâtiment, les lignes s’éloignent les unes des autres, et les dimensions du bâtiment ont des proportions plus réalistes. Lorsque nous ne regardons pas à travers l’appareil photo, nos yeux voient toujours les lignes convergentes, mais pas l’appareil photo.