Si vous regardez des écouteurs, des systèmes de cinéma à domicile ou n’importe quel autre appareil électronique audio, vous verrez que le terme « traitement numérique du signal » (DSP) est souvent utilisé. Voyons ce que ce terme signifie réellement et ce qu’il apporte à votre système audio.

Les bases du traitement numérique du signal expliquées

Pour un terme utilisé avec tant de désinvolture dans le marketing, le traitement numérique du signal est un sujet très complexe. À un niveau élémentaire, le traitement numérique du signal consiste à prendre un signal – dans notre cas, un signal audio – et à le manipuler numériquement pour obtenir le résultat souhaité.

Cela semble simple, mais le traitement réel et les algorithmes utilisés peuvent être incroyablement complexes. Une tâche simple, comme augmenter le volume d’un certain montant, peut être relativement simple, mais quelque chose comme la suppression adaptative du bruit est une tâche beaucoup plus difficile à gérer.

Vous verrez parfois un produit comme un casque décrit comme ayant « un DSP ». Dans ce cas, l’acronyme signifie « processeur de signal numérique ». Cela signifie que le produit possède une puce dédiée au traitement des signaux audio de certaines manières.

La présence d’une puce DSP est plus fréquente dans les appareils dont on ne s’attendrait pas nécessairement à ce qu’ils intègrent un traitement, comme les casques. Le traitement des signaux numériques est utilisé dans de nombreux autres endroits, comme votre téléphone ou votre ordinateur, mais comme ces appareils sont déjà dotés de puissants processeurs intégrés, il n’est souvent pas nécessaire de disposer d’une puce distincte dédiée au traitement des signaux numériques.

Même dans les systèmes équipés de CPU traditionnels, vous verrez parfois des puces spécifiques au traitement numérique du signal. Cela s’explique par le fait que le traitement des signaux audio doit se faire en temps réel, et que des circuits optimisés peuvent améliorer ce type de performances.

Utilisations courantes du traitement numérique du signal

Le traitement numérique du signal est capable de faire des choses extraordinaires, mais il a aussi des utilisations simples. Lorsque vous écoutez une liste de lecture musicale, par exemple, de nombreux lecteurs utilisent le traitement numérique du signal pour s’assurer qu’il n’y a pas de sauts de volume massifs entre les chansons.

La conversion analogique-numérique et la conversion numérique-analogique sont un autre cas d’utilisation courant du DSP. Souvent, la conversion s’effectue dans une puce DSP spécialisée, conçue spécialement à cet effet, connue sous le nom de DAC ou de convertisseur AD/DA, selon qu’il s’agit d’une conversion à sens unique ou non. Transformer les signaux audio du monde réel en signaux numériques est un art en soi, c’est pourquoi vous trouverez sur le marché des convertisseurs coûteux.

La suppression du bruit est l’une des utilisations du DSP que vous rencontrez et à laquelle vous prêtez attention plus régulièrement. La combinaison de microphones externes sur vos écouteurs et du traitement numérique du signal permet d’annuler les sons qui vous entourent.

Le revers de cette même médaille qui utilise également le DSP est le mode Transparence, comme l’appelle Apple. Ce mode utilise les mêmes microphones qui permettent d’annuler le bruit, mais au lieu de l’annuler, il amplifie le son, vous permettant ainsi d’entendre plus facilement votre environnement.

L’égalisation numérique est une autre utilisation courante du traitement numérique du signal. Si vous avez déjà utilisé une application musicale sur votre téléphone ou votre ordinateur qui vous permet de régler l’égaliseur, il s’agit du traitement numérique du signal en action. Lorsque vous réglez un curseur, le traitement amplifie ou réduit numériquement l’amplitude de certaines fréquences.

Un dernier exemple est la correction de la pièce. De nombreux systèmes de cinéma à domicile intègrent désormais un système qui ajuste automatiquement divers paramètres afin de s’assurer que le son est optimisé pour la taille et la forme de votre pièce. Il règle également la synchronisation de chaque enceinte afin que le son atteigne votre canapé de manière parfaitement synchronisée.

Quand le traitement numérique du signal est-il important pour vous ?

Demander quand le traitement numérique du signal est important peut sembler une question étrange, mais il y a des moments où il est crucial. Pour l’audio, il y a certains aspects des produits pour lesquels vous devez prêter une attention particulière au type de traitement du signal numérique ou au fabricant de la puce DSP.

Comme mentionné précédemment, si vous achetez un amplificateur de casque ou un récepteur A/V, plus les convertisseurs AD/DA sont de qualité, meilleur sera le son. Vous entendrez toujours tout ce que vous voulez avec un convertisseur de qualité inférieure, mais si vous vous considérez comme un passionné d’audio, vous ne voudrez pas choisir les composants les moins chers possibles.

La suppression du bruit est un autre domaine dans lequel la qualité des puces DSP et des algorithmes qu’elles utilisent fait une énorme différence. Toutes les fonctions d’annulation du bruit ne sont pas égales, et vous devez donc faire très attention lorsque vous achetez des écouteurs ou des casques.

Dans le même temps, l’égalisation intégrée des écouteurs ou les différents modes sonores des enceintes Bluetooth et des récepteurs A/V ne sont pas aussi importants. Dans de nombreux cas, il s’agit de fonctions nouvelles, et la qualité du traitement utilisé pour ces fonctions n’a pas besoin d’être un facteur aussi important dans vos décisions d’achat.

Il est essentiel de savoir ce qui compte pour vous, alors ne vous inquiétez pas trop des fonctions DSP si vous savez que vous ne les utiliserez pas très souvent.