La guerre, à quoi ça sert ? Eh bien, lorsqu’on parle de wardriving, il s’agit de s’éloigner pour trouver des Wi-Fi non sécurisés, parfois avec des intentions malveillantes. Le wardriving est difficile à détecter, mais en vous y préparant, vous pouvez protéger votre réseau domestique contre les attaques.

Comment fonctionne le wardriving

La partie « conduite » du wardriving est assez littérale. Les pirates se déplacent en voiture (ou parfois dans d’autres véhicules comme des bicyclettes) avec un équipement spécial qui cartographie les réseaux Wi-Fi non sécurisés.

L’arsenal d’un wardriver comprend de nombreux outils logiciels différents. Il s’agit notamment de renifleurs de paquets, de progiciels d’analyse du trafic réseau et de logiciels spéciaux conçus pour casser la sécurité Wi-Fi.

Les wardrivers utilisent également des antennes spéciales de grande puissance montées sur leurs véhicules, qui peuvent détecter les réseaux Wi-Fi sur de longues distances. Les wardrivers utilisent différents types d’antennes en fonction de leurs besoins. Ils utilisent également des ordinateurs portables ou des appareils tels que le Raspberry Pi. Ils ont également besoin d’un appareil GPS pour cartographier l’emplacement des réseaux vulnérables qu’ils découvrent.

COMMENT CONNECTER VOTRE TÉLÉVISEUR AVEC LE WIFI

Que se passe-t-il lors d’une attaque par wardriving ?

Se déplacer en voiture et recueillir des informations sur les réseaux sans fil n’est ni illégal ni une menace en soi. Les attaques par wardriving se produisent lorsque ces connaissances sont utilisées pour infiltrer ces réseaux. Si un attaquant distant peut se connecter à votre réseau Wi-Fi, cela signifie qu’il aura accès aux appareils connectés à ce réseau. Cela inclut les ordinateurs, les périphériques de stockage, les caméras et tout ce qui est connecté au réseau.

Comme vous pouvez l’imaginer, le fait que des inconnus aient accès à votre réseau privé pourrait être catastrophique et entraîner de graves pertes de données et des dommages financiers. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez vérifier la sécurité de votre réseau Wi-Fi afin de rendre l’intrusion des wardrivers aussi difficile que possible.

Comment se protéger du wardriving ?

Assurez-vous que votre routeur n’est pas en attente d’une mise à jour du micrologiciel et que le mot de passe administrateur et le mot de passe Wi-Fi de votre routeur sont tous deux des mots de passe forts et personnalisés. Les menus de chaque routeur sont légèrement différents, consultez donc le manuel pour connaître les étapes exactes à suivre.

Surtout, sur votre réseau Wi-Fi, choisissez le plus haut niveau de sécurité Wi-Fi disponible, tel que WPA3. Si votre routeur ne prend pas en charge les derniers protocoles, il est temps de le remplacer. Cependant, n’oubliez pas que certains de vos anciens appareils connectés en Wi-Fi ne prennent peut-être pas en charge ce niveau de cryptage plus élevé. Vous devrez décider si vous voulez réduire votre sécurité pour prendre en charge ces appareils ou les remplacer. Bien entendu, vous devez d’abord vérifier si ces appareils disposent de mises à jour qui pourraient les rendre compatibles.

Une dernière chose si vous craignez que les gens ne fouillent dans votre activité Wi-Fi : Lorsque vous utilisez un réseau Wi-Fi public, pensez à utiliser un VPN pour empêcher les personnes à proximité de surveiller votre trafic réseau.