Tous les programmes (surtout ceux de Windows) ne sont pas compatibles avec l’environnement Linux. C’est là que Wine entre en jeu. Wine pour Linux est une couche de compatibilité qui permet d’exécuter plus facilement les applications que vous souhaitez.
Wine n’est pas un émulateur

Tout d’abord, Wine est un acronyme, qui signifie « Wine Is Not an Emulator ». Et bien qu’il puisse sembler, à première vue, que WINE soit exactement cela, ce n’est pas le cas. WINE n’émule pas Windows. Ce que fait WINE est un peu plus compliqué que cela.

À lire également : 5 SYSTÈMES D’EXPLOITATION LINUX POUR SMARTPHONES À INSTALLER SUR VOTRE APPAREIL

Comment WINE fonctionne-t-il ?

Windows et Linux ont tous deux leurs propres API, mais comme ces deux systèmes d’exploitation sont très différents, leurs API sont incapables de communiquer entre elles. Cela signifie qu’il n’y a aucun moyen pour les applications Windows de fonctionner sur Linux, du moins pas sans une couche de compatibilité. Et c’est exactement ce qu’est WINE… une couche de compatibilité.

Avec WINE en place, un appel d’API d’application Windows est converti, à la volée, en appel d’API Linux correspondant.

Bien sûr, il ne s’agit pas seulement d’API. Pour fonctionner correctement, les applications Windows s’appuient aussi fortement sur les fichiers DLL (Dynamic-Link Library). Heureusement, WINE fournit ses propres versions de divers fichiers DLL Windows. Si une DLL est fournie par WINE, il est capable de charger les fichiers DLL Windows.

La seule chose que WINE ne peut pas faire est de communiquer directement avec le noyau de Windows. Lorsqu’une telle communication est nécessaire, WINE transmet ces appels au noyau Linux. Si le programme doit faire quelque chose que le noyau Linux ne peut pas faire, WINE traduit l’appel en quelque chose avec lequel Linux peut travailler.

Il s’agit d’un système incroyablement compliqué qui effectue un travail très complexe.

La chose la plus importante à comprendre à propos de WINE est qu’il vous permet d’exécuter des applications Windows sur Linux. Toutes les applications ne sont pas prises en charge, mais la liste s’allonge d’année en année. Pour savoir quelles applications sont prises en charge, consultez la base de données des applications WINE.

Pour utiliser WINE, vous devez d’abord l’installer sur votre ordinateur Linux. Une fois installé, vous pouvez alors installer des applications Windows à l’aide de la commande wine. Si l’application en question est prise en charge par WINE, vous ne devriez pas avoir de problème pour la faire fonctionner.

Outils GUI ?

Si vous ne voulez pas vous occuper de la ligne de commande, l’outil graphique playonlinux peut être installé pour faciliter un peu l’utilisation de WINE. Avec cette application graphique, vous pouvez installer des applications Windows en sélectionnant la catégorie, en choisissant l’application que vous voulez, puis en l’installant.

Bien sûr, certaines applications nécessitent une licence achetée et d’autres auront même besoin du CD d’installation ou d’un fichier téléchargé. Quoi qu’il en soit, playonlinux rend l’installation d’applications avec WINE incroyablement facile.

PlayOnLinux est une bonne solution pour beaucoup de choses, mais si vous cherchez à jouer à des jeux avec WINE, il y a une application plus récente qui est mieux adaptée pour faire du jeu sous Linux un jeu d’enfant.

Lancez GOG Galaxy depuis Lutris

Lutris est un gestionnaire de bibliothèque de jeux Linux qui vous permet d’installer facilement et automatiquement des jeux Windows sur Linux à l’aide des dernières versions de WINE, y compris des versions spéciales adaptées à certains jeux et situations. Avec Lutris, vous serez en mesure d’installer des jeux Windows sur Linux presque aussi facilement que vous le feriez sur Windows, sans avoir besoin de configurer quoi que ce soit. Lutris gardera vos configurations de jeux séparées, ce qui vous permettra d’installer autant de jeux que votre disque dur peut en contenir sans craindre qu’ils entrent en conflit les uns avec les autres. Pour jouer avec WINE, Lutris est facilement le meilleur moyen.