La dérive est le fléau des manettes de jeux modernes. Que vous soyez un utilisateur de console Nintendo, Sony ou Microsoft, il y a de fortes chances qu’au moins une de vos manettes développe une dérive au cours de sa vie. Les capteurs à effet Hall peuvent résoudre ce problème de façon permanente.

Qu’est-ce que la dérive exactement ?

Lorsqu’une manette développe une “dérive”, cela signifie que le contrôleur capte des entrées alors que vous n’en fournissez aucune. Il s’agit d’une lecture erronée qui se traduit par un personnage qui continue à bouger ou une caméra qui continue à tourner, même si vos pouces ne sont pas sur les manettes.

Les Joy-Con de Nintendo sont connus pour leur dérive rapide, mais aucun des fabricants de consoles actuels ne propose de manettes à l’abri de la dérive. Il a été rapporté que des manettes de PlayStation 5 ont eu une courte durée de vie avant de développer une dérive, et nous avons eu quelques manettes de Xbox qui ont dérivé peu de temps après leur achat aussi !

Pourquoi les joysticks dérivent-ils ?

Les sticks analogiques de ces manettes populaires utilisent des “potentiomètres” pour fournir des données de position à l’ordinateur du jeu vidéo.

Les potentiomètres des manettes utilisent la loi d’Ohm sur la résistance électrique pour mesurer la position. Chaque potentiomètre contient une résistance, sous la forme d’une piste incurvée. Un bras de contact court sur cette piste. Lorsque le bras de contact monte ou descend le long de la piste, la résistance électrique augmente ou diminue. La quantité exacte de résistance correspond à une position spécifique sur la piste. En utilisant deux potentiomètres pour représenter les deux axes du bâton, vous pouvez déterminer la position exacte du bâton avec un niveau de précision élevé.

Les potentiomètres sont des dispositifs bon marché qui sont efficaces pour une utilisation dans les joysticks, mais ils ont un inconvénient majeur. Le mécanisme s’use au fur et à mesure que le bras de contact monte et descend sur sa piste de manière répétée. Finalement, le niveau de résistance devient peu fiable car la résistance et le bras de contact s’usent l’un sur l’autre, ce qui se manifeste par une entrée non désirée.

Comment l’effet Hall résout-il le problème de la dérive ?

L’effet Hall, du nom d’Edwin Hall, est une variation mesurable de la tension provoquée par un champ magnétique qui interfère avec le flux d’électricité dans un conducteur électrique. Les capteurs à effet Hall des joysticks utilisent des aimants permanents et un conducteur électrique qui ne se touchent jamais physiquement. Lorsque l’aimant se déplace par rapport au conducteur, la variation de tension est mesurée et traduite en données de position.

Comme il n’y a pas de contact physique entre ces deux composants, le capteur ne devrait pas s’user au même rythme que les capteurs à potentiomètre.

L’effet Hall n’est pas parfait

Dire qu’un capteur à effet Hall est immunisé contre la dérive n’est pas tout à fait exact. Cependant, nous parlons de décennies d’utilisation, alors que les capteurs à potentiomètre ne sont utilisés que quelques centaines d’heures.

Outre cette usure immatérielle à long terme, les capteurs à effet Hall sont sensibles aux températures extrêmes, froides ou chaudes, mais rien qu’un être humain ne puisse tolérer ou dans lequel il pourrait jouer à des jeux vidéo.

D’un autre côté, les capteurs à effet Hall ne sont pas sensibles à la poussière, à la saleté, à l’humidité ou à d’autres problèmes similaires qui affectent les capteurs potentiométriques. Les capteurs à effet Hall sont le meilleur choix dans tous les domaines qui comptent dans le contexte des jeux vidéo avec une manette.

Pourquoi toutes les manettes n’utilisent-elles pas des capteurs à effet Hall ?

Il existe déjà des capteurs à effet Hall dans les appareils de jeu que vous pouvez acheter aujourd’hui. Vous pouvez acheter des kits de mise à niveau pour le Steam Deck qui permettent d’échanger les capteurs à effet Hall.

L’Ayaneo Air est également équipé de capteurs à effet Hall, mais il s’agit d’un appareil plutôt haut de gamme !

En réalité, les capteurs à effet Hall ne sont que quelques centimes plus chers que les capteurs des contrôleurs existants. Pourtant, ce n’est que récemment qu’il est devenu pratique de les placer dans le même espace que les capteurs actuels des joysticks. Nous nous attendons à voir de nombreux kits de mise à niveau pour les manettes existantes et à ce que les principaux fabricants de manettes finissent par adopter cette technologie. Alors gardez l’œil ouvert pour une version à effet Hall de votre manette préférée et dites adieu à vos soucis de dérive.