Si vous êtes à la recherche d’un nouveau microphone, vous avez peut-être remarqué que le terme “supercardioïde” est utilisé pour décrire certains microphones. Qu’est-ce que cela signifie, et en quoi ces microphones sont-ils différents des autres types de microphones ?

Explication des diagrammes polaires des microphones

Les microphones supercardioïdes doivent leur nom à leur “diagramme polaire” unique (également appelé “diagramme de captation”). La directivité d’un microphone détermine la quantité de son qu’il peut capter dans n’importe quelle direction. Il existe de nombreuses variantes de ces diagrammes polaires, mais les plus courants sont omnidirectionnels, en forme de 8, cardioïdes, supercardioïdes et hypercardioïdes.

Comme son nom l’indique, un microphone omnidirectionnel capte théoriquement le son dans toutes les directions. Le corps du microphone peut interférer avec les sons provenant de l’arrière du microphone, mais ces microphones captent essentiellement le son de manière égale dans chaque direction. Un microphone en forme de 8 capte le son devant et derrière lui, mais pas de chaque côté.

Les microphones cardioïdes captent le son à l’avant du microphone et rejettent activement les sons provenant des côtés. Imaginez que vous parlez dans un microphone et que vous vous écartez d’un côté ou de l’autre. Avec un micro cardioïde, le volume de votre voix diminuera assez rapidement lorsque vous vous déplacerez sur le côté.

En raison de leur conception, les microphones cardioïdes sont les microphones les plus sensibles. Ils sont donc populaires pour les voix et autres sources relativement silencieuses. Cependant, les microphones supercardioïdes et hypercardioïdes vont encore plus loin.

Microphones cardioïdes et supercardioïdes

Les microphones supercardioïdes ont une configuration de captage plus étroite qu’un modèle cardioïde standard, ce qui signifie qu’ils captent encore moins de sons provenant des côtés. Cette conception est encore plus axée sur ce qui se trouve directement devant le microphone qu’une conception cardioïde.

L’angle sous lequel un microphone capte le plus de son est appelé “angle d’acceptation”. L’angle d’acceptation d’un microphone cardioïde est généralement d’environ 180 degrés, tandis que les microphones supercardioïdes ont un angle plus étroit d’environ 150 degrés. Une autre variété de cardioïde, les microphones hypercardioïdes, ont un angle d’acceptation encore plus étroit.

Pour revenir à l’exemple précédent, si vous parlez dans un microphone supercardioïde et que vous faites un pas sur le côté, le son de votre voix diminuera encore plus rapidement. Cela dit, cette directivité accrue n’est pas la seule différence entre les microphones cardioïdes et supercardioïdes.

Les microphones supercardioïdes présentent des différences de tonalité par rapport aux microphones cardioïdes. Ce n’est pas toujours le cas, mais les microphones supercardioïdes ont souvent un son légèrement plus brillant qu’un microphone cardioïde standard, avec plus d’aigus.

Si vous avez déjà parlé dans un microphone, vous avez peut-être remarqué que votre voix était plus chargée en basses lorsque vous vous rapprochiez du microphone. Cette augmentation des basses au fur et à mesure que vous vous rapprochez est connue sous le nom d’effet de proximité, et c’est un problème pour les microphones cardioïdes ainsi que pour leurs variantes supercardioïdes et hypercardioïdes.

En raison de la directivité accrue, l’effet de proximité est encore plus perceptible dans les microphones supercardioïdes. Ce n’est pas nécessairement un problème, mais cela mérite d’être souligné.

On trouve des microphones supercardioïdes dans la variété standard XLR, et parfois comme microphones USB.

Quand utiliser un micro supercardioïde ?

Il existe de nombreux cas où vous pouvez préférer un micro supercardioïde à un micro cardioïde. Plus précisément, les microphones supercardioïdes sont utiles partout où la directivité est importante.

Si vous êtes chanteur ou si vous assurez la sonorisation d’un groupe en direct, les microphones supercardioïdes sont parfaits pour s’assurer que seule la voix du chanteur est captée. Cela permet de garder les autres instruments de la scène hors du microphone vocal. Cela dit, cette directivité est également utile si vous faites du streaming sur Twitch et que vous ne voulez pas capter les conversations de vos colocataires.

De nombreux microphones utilisés en production vidéo sont supercardioïdes pour la même raison. Ces types de microphones excellent à capter la voix d’une seule personne tout en réduisant au minimum le bruit de fond.

Quand faut-il éviter les microphones supercardioïdes ?

L’une des principales raisons d’éviter les microphones supercardioïdes est l’effet de proximité mentionné ci-dessus. Non seulement cet effet peut rendre votre voix trop lourde dans les graves, mais la sensibilité aux plosives vocales (pensez aux sons qui claquent comme les mots qui se terminent par la lettre “p”) peut être un problème avec les micros supercardioïdes.

Deuxièmement, la directionnalité signifie que vous ne voulez pas utiliser un microphone supercardioïde dans toute situation où le micro est stationnaire, mais le sujet ne l’est pas. Un micro supercardioïde ne capte que ce qui se trouve directement devant lui, et toute variation dans ce domaine entraîne une différence audible.

Enfin, les microphones supercardioïdes excellent dans de nombreuses utilisations, mais la captation de l’ambiance d’une pièce ne fait pas partie de ces cas. Pour toute situation où vous essayez de capter la réverbération naturelle d’une pièce, il vaut mieux utiliser un micro omnidirectionnel comme le Electro-Voice 635A ou même une paire de microphones cardioïdes assortis comme le Lewitt LCT 040.