Qu’est-ce qu’un moteur de jeu ?

By Matthieu CHARRIER

Avez-vous déjà joué à des jeux vidéo en vous demandant comment ils sont fabriqués ou même comment ils fonctionnent ? Le secret réside dans le moteur de jeu, cet ensemble complexe d’outils logiciels qui se trouve au cœur de tous les jeux vidéo modernes.

Qu’est-ce qu’un moteur de jeu et comment fonctionne-t-il ?

Imaginez que vous êtes un artiste qui s’apprête à créer son chef-d’œuvre. Pour ce faire, vous aurez besoin d’outils. Il peut s’agir de pinceaux, de peintures et d’une toile pour donner vie à votre vision.

De même, les développeurs de jeux ont besoin d’un moteur de jeu pour concevoir, développer et donner vie à leurs mondes virtuels. Un moteur de jeu est un cadre logiciel qui rationalise, accélère et simplifie le processus de développement des jeux.

Essentiellement, un moteur de jeu s’occupe des tâches lourdes de la création d’un jeu. Du moins en ce qui concerne les aspects techniques du travail. Il gère les graphismes, la physique, le son, l’intelligence artificielle, les données de l’utilisateur, etc.

Dans les premiers temps du développement de jeux, un jeu était écrit en code machine ou quelque chose d’approchant (comme le langage assembleur) après avoir été conçu sur papier. Cependant, à mesure que les jeux devenaient plus complexes, les développeurs de jeux se sont rendu compte qu’ils devaient créer des outils de développement de jeux avant de créer leurs jeux proprement dits. Ces outils et les composants de base des jeux sont devenus ce que nous appelons aujourd’hui les moteurs de jeu.

Un moteur de jeu n’est pas un élément monolithique unique. Il se compose de plusieurs éléments qui fonctionnent ensemble pour créer l’expérience de jeu finale. Bien que cette liste ne soit pas exhaustive, voici quelques éléments clés :

  • Moteur graphique : il assure le rendu des éléments visuels du jeu, tels que les graphiques 2D ou 3D, les textures et les animations. Tout ce que vous voyez dans le jeu est le résultat du moteur de rendu.
  • Moteur physique : il simule le monde physique du jeu. Il gère les collisions, la gravité et d’autres aspects physiques du monde réel. Ou des physiques irréalistes, mais dans tous les cas, vous avez besoin de quelque chose qui fasse les calculs de physique dans le jeu.
  • Moteur audio : cette partie gère la conception sonore du jeu, y compris la musique, les effets sonores et les voix off. Des jeux tels que Returnal sont dotés de moteurs audio 3D complexes qui portent l’immersion à un niveau supérieur.
  • Intelligence artificielle : Le système d’IA contrôle les personnages non joueurs (PNJ) et d’autres éléments du monde du jeu. Il anime ces personnages en dictant leur comportement, leur prise de décision et leurs interactions avec le joueur. Il s’agit peut-être du domaine le plus passionnant pour le développement de jeux dans les années à venir, car la technologie de l’IA explose en complexité.
  • Gestion des entrées : Ce composant supervise les entrées de l’utilisateur, telles que les actions du clavier, de la souris et de la manette. Il traduit ces entrées en actions dans le jeu. Cela peut sembler ennuyeux, mais la gestion des entrées est cruciale. Un jeu mal contrôlé n’est pas amusant à jouer, quelles que soient ses qualités esthétiques et sonores.
A lire également :   Le Snapdragon 8 Gen 2 alimentera les meilleurs téléphones Android de 2023

Chaque moteur de jeu a une approche différente de ces différentes zones sous le capot. Les développeurs de moteurs s’efforcent d’obtenir les meilleurs résultats dans chaque domaine, de la manière la plus efficace possible.

Le rôle d’un moteur de jeu dans le développement d’un jeu

Les moteurs de jeu jouent un rôle essentiel dans la rationalisation du processus de développement des jeux. Ils permettent aux développeurs de se concentrer sur la création d’un contenu et de mécanismes de jeu uniques au lieu de construire toute la technologie sous-jacente à partir de zéro. En fournissant un cadre préconstruit, les moteurs de jeu économisent du temps et des ressources, ce qui permet aux développeurs d’itérer et d’affiner leurs jeux plus efficacement.

En outre, les moteurs de jeu sont souvent dotés d’outils et d’éditeurs intégrés pour la conception de niveaux, l’animation, l’écriture de scripts, etc. Ces outils permettent aux développeurs de visualiser plus facilement leurs idées et de donner vie à leurs univers de jeu.

Les studios de jeux qui disposent de moteurs internes ont tout intérêt à utiliser le même moteur pour plusieurs titres. Par exemple, le jeu Horizon : Forbidden West utilise le même moteur Decima que son précurseur Horizon : Zero Dawn. Cependant, comme le studio connaît bien le moteur, le deuxième jeu est beaucoup plus grand et plus complexe que le premier.

Certaines entreprises développent des moteurs de jeu spécifiquement pour les céder sous licence à d’autres studios. Le développement et la maintenance d’un moteur de jeu étant incroyablement difficiles et coûteux, seuls les plus grands studios s’en préoccupent aujourd’hui. Pour les petits et moyens développeurs, il est plus facile d’acquérir une licence pour un moteur existant et de consacrer leurs ressources à la création de leur jeu à l’aide de ces outils.

Moteurs de jeu populaires

Il existe plusieurs moteurs de jeu, chacun ayant ses propres forces et faiblesses. Parmi les moteurs de jeu les plus connus, on peut citer

  • Unity : Unity est un moteur de jeu polyvalent et largement utilisé qui prend en charge le développement de jeux en 2D et en 3D. Son interface conviviale et son vaste magasin d’actifs le rendent populaire auprès des développeurs indépendants. Bien qu’Unity ait la réputation de produire des jeux mal optimisés, de nombreux studios ont montré qu’entre de bonnes mains, ce moteur peut produire des résultats étonnants.
  • Unreal Engine : Créé par Epic Games, Unreal Engine est réputé pour ses graphismes de pointe et son ensemble d’outils robustes. Il est fréquemment utilisé dans les jeux AAA et a gagné en popularité auprès des développeurs à la recherche de visuels et de performances de premier ordre. La dernière version, Unreal Engine 5, devrait encore renforcer la domination de ce moteur, car de nombreux grands studios abandonnent leurs moteurs internes au profit d’Unreal.
  • Godot : Godot est un moteur de jeu open-source qui a attiré l’attention pour sa facilité d’utilisation, sa flexibilité et son support multiplateforme.
A lire également :   Comment jouer au Sudoku samouraï ?

Il ne s’agit là que d’un petit échantillon des moteurs existants, parmi lesquels on peut citer ID Tech, Cryengine et redENGINE. Mais honnêtement, la liste est énorme.

Les jeux emblématiques et leurs moteurs

De nombreux jeux emblématiques ont été créés à l’aide de ces moteurs de jeu populaires. Jetons un coup d’œil à quelques exemples notables :

  • Unity : Hollow Knight, un jeu d’action-aventure indépendant avec de superbes dessins à la main et un gameplay captivant, est l’un des jeux les plus célèbres utilisant Unity. Parmi les autres jeux Unity remarquables, citons Ori and the Blind Forest et Cuphead.
  • Unreal Engine : Fortnite, le jeu d’Epic Games, illustre les capacités de l’Unreal Engine à offrir des expériences multijoueurs à grande échelle. Parmi les autres jeux emblématiques utilisant Unreal Engine, citons BioShock Infinite et Gears of War.
  • Godot : Bien que relativement récent, Godot a déjà été utilisé pour développer des jeux impressionnants tels que The Garden Path, un jeu de jardinage libre, magnifique et fantaisiste.
  • CryEngine : la série Crysis, célèbre pour ses graphismes révolutionnaires et ses exigences système élevées, illustre le potentiel de CryEngine. Les prouesses du moteur dans la création de jeux visuellement époustouflants sont également évidentes dans Ryse : Son of Rome.
  • RPG Maker : To the Moon, un jeu de rôle indépendant avec une histoire sincère et un gameplay unique, est un exemple de ce qui peut être réalisé avec RPG Maker. La facilité d’utilisation du moteur et sa communauté dévouée ont donné naissance à de nombreux autres titres mémorables.
  • ID Tech : Développé par id Software, le moteur ID Tech a contribué à façonner le genre des jeux de tir à la première personne. Des jeux pionniers comme Doom et Quake ne sont que quelques exemples de titres emblématiques qui ont été réalisés avec ce moteur. Sa technologie avancée et son souci de la performance en ont fait l’un des moteurs préférés des développeurs de jeux de tir à la première personne depuis des décennies.

L’aspect et la convivialité de nombreux jeux sont souvent le résultat du moteur utilisé. Les différents jeux Elder Scrolls, par exemple, ont un caractère familier qui se retrouve dans Fallout 3, 4 et New Vegas, puisqu’ils partagent le même moteur de jeu. De même, il est souvent facile de reconnaître les jeux développés à l’aide de l’Unreal Engine, en raison de ses particularités.

Quels sont les moteurs de jeu ?

Il existe de nombreux moteurs de jeu différents, utilisés par les développeurs pour créer des jeux vidéo. Voici une liste de certains des moteurs de jeu les plus populaires :

  1. Unity : Unity est l’un des moteurs de jeu les plus populaires et polyvalents. Il prend en charge le développement de jeux pour de multiples plateformes, y compris les PC, les consoles, les appareils mobiles et les casques de réalité virtuelle.
  2. Unreal Engine : Unreal Engine, développé par Epic Games, est un autre moteur de jeu populaire utilisé pour créer des jeux avec des graphismes de haute qualité. Il est connu pour son rendu réaliste, son éditeur puissant et sa flexibilité.
  3. CryEngine : CryEngine est un moteur de jeu utilisé pour créer des jeux avec des graphismes époustouflants et des environnements détaillés. Il est principalement utilisé dans l’industrie du jeu vidéo.
  4. Godot : Godot est un moteur de jeu open-source qui offre une grande flexibilité et de puissantes fonctionnalités de développement. Il prend en charge le développement multiplateforme et est apprécié pour sa facilité d’utilisation.
  5. GameMaker Studio : GameMaker Studio est un moteur de jeu populaire pour les développeurs indépendants et les débutants. Il offre une interface conviviale et permet de créer des jeux 2D avec facilité.
  6. Lumberyard : Amazon Lumberyard est un moteur de jeu gratuit basé sur le CryEngine. Il est utilisé pour développer des jeux avec des graphismes de haute qualité et prend également en charge les intégrations avec les services d’Amazon Web Services (AWS).
  7. RPG Maker : RPG Maker est un moteur de jeu spécialisé dans la création de jeux de rôle (RPG) en 2D. Il propose des outils et des ressources préfabriqués pour faciliter le développement de jeux de rôle.
A lire également :   Synchronisation d'une manette Switch non officielle : Un guide complet

Il convient de noter que cette liste n’est pas exhaustive et qu’il existe de nombreux autres moteurs de jeu disponibles, chacun ayant ses propres caractéristiques, avantages et inconvénients. Le choix d’un moteur de jeu dépend des besoins du projet, des compétences des développeurs et des ressources disponibles.

Quel moteur pour créer un jeu ? Quel moteur de jeu choisir ?

Le choix d’un moteur de jeu dépend de plusieurs facteurs, notamment de vos compétences en programmation, du type de jeu que vous souhaitez créer, des fonctionnalités requises, des plateformes cibles, etc. Voici quelques moteurs de jeu populaires adaptés à différents types de jeux :

  1. Unity : Unity est un moteur de jeu polyvalent qui convient à la création de jeux 2D et 3D pour une variété de plateformes, y compris les PC, les consoles, les appareils mobiles et les casques de réalité virtuelle. Il est apprécié pour sa grande communauté de développeurs, sa facilité d’utilisation et sa flexibilité.
  2. Unreal Engine : Unreal Engine est un moteur de jeu largement utilisé pour créer des jeux avec des graphismes de haute qualité. Il est adapté aux jeux 3D, en particulier ceux qui nécessitent des environnements détaillés et des effets visuels avancés.
  3. Godot : Godot est un moteur de jeu open-source qui offre une grande flexibilité et est adapté aux jeux 2D et 3D. Il est apprécié pour sa facilité d’utilisation, sa courbe d’apprentissage douce et son absence de redevances.
  4. RPG Maker : Si vous souhaitez créer un jeu de rôle (RPG), RPG Maker est un moteur de jeu spécialement conçu pour cela. Il offre des outils et des ressources préfabriqués pour faciliter la création de jeux de rôle en 2D.
  5. Construct : Construct est un moteur de jeu visuel basé sur des événements, ce qui signifie que vous pouvez créer des jeux sans écrire de code. Il est adapté aux jeux 2D et est apprécié pour sa facilité d’utilisation et son accessibilité pour les débutants.
  6. GameMaker Studio : GameMaker Studio est un moteur de jeu populaire pour les développeurs indépendants et les débutants. Il est adapté aux jeux 2D et offre une interface conviviale.

Laisser un commentaire