Le numéro de queue, comme son nom l’indique, fait référence au numéro de la queue de l’avion par lequel les avions sont communément identifiés. Un numéro de queue peut représenter le numéro d’immatriculation (aviation civile) d’un avion et les numéros de série des avions militaires des États-Unis et du Royaume-Uni.

Le numéro d’immatriculation de l’avion ou le numéro de queue doit être marqué à l’extérieur de chaque avion civil, conformément à la convention internationale.

Le numéro d’immatriculation de l’aéronef est un numéro qui indique le pays d’immatriculation de l’aéronef. Le numéro d’immatriculation d’un aéronef fonctionne davantage comme la plaque d’immatriculation d’une automobile ou l’enregistrement d’un navire. Il doit également figurer sur le certificat d’immatriculation d’un aéronef, délivré par l’autorité aéronautique nationale (NAA) compétente.

En matière d’immatriculation, il est obligatoire qu’un aéronef n’ait qu’une seule immatriculation, et ce dans une seule juridiction, bien qu’elle soit modifiable au cours de la vie de l’aéronef.

Comment vérifier le numéro de queue d’un avion ?

Tous les avions sont marqués par des numéros d’immatriculation qui leur sont propres. Ces numéros d’immatriculation ou de queue sont généralement imprimés sur ou près de la queue, ce qui permet de les identifier facilement, tout comme nous identifions les voitures, les vélos ou les bus avec leurs plaques d’immatriculation.

Vous pouvez simplement noter les numéros de queue sur votre carnet de vol afin de vous rappeler si vous avez déjà utilisé un avion particulier. En outre, grâce au numéro de queue, vous pouvez également connaître les avions sur lesquels vous avez volé le plus souvent.

Vous voyez généralement le numéro de queue de votre vol. Oui, il se trouve sur la queue de l’avion, juste devant vous ! Cependant, si vous ne pouvez pas le vérifier, vous pourrez découvrir votre numéro d’immatriculation, mais avec un peu de travail.

Ce que les gens font habituellement !

Maintenant, si vous ne pouvez pas voir le numéro de queue directement, vous devez trouver un autre moyen d’identifier l’avion de façon unique. C’est là que vous pouvez vous faire aider par des sites Web tiers, qui existent en ligne. Il existe de nombreux sites Web qui peuvent vous aider à rechercher votre avion à l’aide d’autres fonctions qui vous permettront de connaître tous les détails de votre vol, y compris le numéro d’immatriculation.

Des sites Web comme Planespotters tiennent à jour une base de données sur les flottes des compagnies aériennes. Par conséquent, dès que vous connaissez l’opérateur de votre vol, vous pouvez commencer à réduire le nombre d’avions sur lesquels vous allez voler presque instantanément.

Comment rechercher le numéro de queue d’avion

Consultez FlightRadar24

Flightradar24 est une excellente option si vous souhaitez rechercher le numéro de queue de votre vol. Il dispose souvent de données sur les numéros d’immatriculation des vols qui sont à quelques heures du départ, et aussi pour quelques jours après le départ. Vous pouvez donc simplement essayer de rechercher le numéro de votre compagnie aérienne et de votre vol. Toutefois, vous devez noter que vous devrez utiliser un code de compagnie aérienne au lieu du nom de la compagnie pour effectuer votre recherche. Par exemple, si vous devez chercher « AA1454 » au lieu de « American Airlines 1454 »).

Le site web peut également ne pas fonctionner particulièrement bien si vous avez un iPhone ou un appareil Apple, mais vous obtiendrez une assistance pour les appareils androïdes et autres appareils fonctionnant sous Windows.

Recherchez une plaque de porte

Certains avions, comme les Boeing 737 par exemple, ont une plaque métallique fixée à l’intérieur du cadre de leur porte d’entrée. Cela vous aidera à obtenir des informations sur les produits de l’avion.

Vous pouvez également demander à l’équipage

L’équipage de l’avion est très serviable et fait partie des meilleures personnes à qui vous pouvez demander votre numéro d’immatriculation. Oui, vous pouvez certainement choisir de demander à votre agent de bord pendant l’embarquement s’il peut obtenir le numéro d’immatriculation d’un pilote.

Il se peut que vous ne choisissiez pas cette option, compte tenu du grand nombre de choses que l’équipage doit gérer avant le vol, mais c’est aussi une option pour obtenir le numéro d’immatriculation de votre vol.

Conclusion

Obtenir un numéro d’immatriculation n’est pas aussi difficile que vous l’auriez imaginé. Par conséquent, si vous envisagez d’obtenir votre numéro d’immatriculation avant l’embarquement, vous pouvez simplement suivre le processus mentionné ci-dessus pour passer le processus de vérification aussi facilement que possible. Bon voyage et ne regrettez jamais si, malheureusement, vous ne parvenez pas à obtenir le numéro d’immatriculation de votre vol !