Comme beaucoup de sujets technologiques, les stylets peuvent être inutilement confus. Voici ce que vous devez savoir sur les différents types de stylets utilisés pour les tablettes, les ordinateurs portables à écran tactile, les smartphones, etc.

Tous les stylets ne sont pas égaux

Pour être appelé stylet, il suffit d’être un petit bâton ressemblant à un stylo que l’on tient dans la main. À l’origine, les stylus étaient d’anciens instruments d’écriture qui n’étaient que de petits bâtons pointus utilisés pour graver des lettres sur des tablettes de cire.

Les choses ont un peu évolué depuis. Aujourd’hui, vous trouverez toujours des stylos qui ne sont guère plus que des bâtonnets, mais il existe également des stylos dotés de connexions actives et très avancées avec les appareils sur lesquels vous les utilisez, ce qui explique certainement les différences de prix.

Examinons les trois grandes catégories de stylets, y compris les nombreux types de modèles actifs disponibles sur le marché, afin de mieux comprendre la technologie et de choisir celui qui convient le mieux à vos besoins.

Stylos passifs : Bon marché et faciles

Il n’y a pas plus simple que les stylets passifs. La caractéristique fondamentale d’un stylet passif est qu’il ne fait rien que votre doigt ne puisse faire – si vos doigts étaient pointus comme des crayons, bien sûr.

Il n’y a pas de composants actifs dans un stylet passif, ce qui explique son prix. Si vous payez cher pour un stylet passif, c’est que vous payez cher pour les matériaux, la marque, ou les deux.

Stylets résistifs

Les premiers stylets électroniques, tels que ceux que l’on trouvait sur les PDA des années 1990 comme le Palm Pilot, étaient une forme de stylet passif qui reposait sur des écrans résistifs. Nous n’en parlerons que brièvement ici pour des raisons de rigueur et parce qu’ils sont encore utilisés aujourd’hui dans des applications limitées.

Un stylet résistif est simplement un bâton dur avec une extrémité arrondie. Pour fonctionner, il doit être utilisé avec un écran résistif, un type d’écran tactile électronique qui réagit à la pression.

Le petit écran et le petit stylet en plastique dur que l’on trouve dans la famille des consoles de jeu portables Nintendo DS et sur les innombrables terminaux de point de vente des magasins du monde entier sont des exemples courants d’écrans tactiles résistifs associés à un stylet tactile résistif.

Toutefois, au-delà des appareils plus anciens et des applications spécialisées actuelles, il est peu probable que vous rencontriez un écran résistif, et vous ne pouvez pas utiliser un stylet résistif avec un ordinateur ou un smartphone à écran tactile moderne.

Si vous rencontrez l’expression « stylet résistif » lorsque vous achetez un stylet pour votre téléphone ou votre ordinateur, ce sera probablement dans le contexte d’un stylet combiné composé d’une pointe de stylet résistif en plastique ferme d’un côté et d’un stylet capacitif plus souple de l’autre.

Les stylets capacitifs

Les stylets capacitifs sont, comme les stylets résistifs, une forme de stylet passif. Sauf qu’au lieu d’interagir avec l’écran par la pression d’une pointe dure, les stylets capacitifs interagissent avec l’écran par l’intermédiaire d’un morceau de caoutchouc ou de mousse conductrice qui émule l’électroconductivité du bout de votre doigt.

Les stylets capacitifs présentent des avantages indéniables pour une utilisation générale, mais des inconvénients importants pour les applications spécialisées.

Avantages des stylets capacitifs :

  • Fonctionne avec tous les appareils à écran tactile modernes : iPad 1 ? Galaxy Note 20 ? Peu importe ; s’il a un écran capacitif, un stylet capacitif fonctionnera.
  • Pas d’appairage : Il s’agit d’un bâton sans composants électroniques. Votre appareil pense simplement qu’il s’agit d’un doigt très fin, ce qui signifie qu’il n’y a pas d’appairage ou de manipulation.
  • Pas de chargement : Un bâton en plastique ou en métal avec un embout en mousse conductrice ne nécessite pas de piles.
  • Bon marché : le design étant très élémentaire, les modèles de base coûtent quelques dollars, et même les modèles plus sophistiqués avec embouts interchangeables coûtent moins de 15 dollars.

Inconvénients des stylets capacitifs :

  • Aucune sensibilité à la pression : Le stylet ne fait que remplacer votre doigt et constitue une entrée binaire : soit vous touchez l’écran, soit vous ne le touchez pas.
  • Aucune routine de rejet de la paume : Si vous touchez l’écran avec vos autres doigts ou la paume de votre main tout en utilisant le stylet, l’écran interprétera le contact de votre paume comme une pression du doigt, ce qui aura pour effet de changer le point de contact ou d’activer les fonctions multi-touch.
  • Aucune fonctionnalité supplémentaire : Comme le stylet n’est qu’un substitut du doigt, il n’y a pas de fonctionnalités bonus fantaisistes comme les gommes, le changement de brosse par un clic sur un bouton, ou quoi que ce soit de ce genre.

Bien qu’ils ne soient pas particulièrement adaptés à un travail créatif sérieux, même avec des pointes plus fines, les stylets capacitifs sont parfaits dans toutes les situations où vous souhaitez un contrôle plus fin et plus précis de la saisie à l’écran que ne le permet votre doigt. Et si vous voulez juste jouer, c’est bien mieux que d’acheter un tout nouvel appareil et un stylet actif coûteux.

Si vous avez un budget limité ou si vous souhaitez utiliser un stylet capacitif avec une tablette qui ne prend pas en charge les stylets actifs que nous allons examiner, envisagez de vous procurer des gants de dessin conçus pour les tablettes. Ces gants couvrent la paume, l’annulaire et l’auriculaire, de sorte que le bord de votre main ne déclenche pas le toucher capacitif de l’écran.

Styles actifs : Plus chers mais riches en fonctionnalités

Acheter un stylet actif et l’utiliser avec succès avec le produit particulier que vous avez est beaucoup plus compliqué que d’acheter un stylet passif. Examinons certains des grands concepts avant de nous pencher sur les différentes technologies.

L’écran et le stylet sont tous deux importants

Si les stylets passifs sont comme les écouteurs analogiques du monde du stylet, les stylets actifs sont comme les écouteurs sans fil, où la norme sans fil (et sa génération) est importante.

Avec un stylet passif, si vous le tapez sur l’écran et qu’il se passe quelque chose, boum, c’est bon. Le stylet fonctionne. Avec les stylets actifs, en revanche, des technologies complexes entrent en jeu, qui reposent non seulement sur la conception du stylet, mais aussi sur celle de l’écran.

L’écran tactile de votre ordinateur et de votre téléphone comporte une couche spéciale appelée « numériseur ». Sur un appareil ordinaire, non compatible avec un stylet sophistiqué, le numériseur se limite à transformer les actions analogiques de votre doigt en signaux numériques à traiter par l’appareil.

Sur les appareils plus sophistiqués compatibles avec un stylet actif, le numériseur possède une fonctionnalité supplémentaire qui lui permet de détecter et de réagir à la présence d’un stylet actif à proximité ou sur la surface de l’écran.

Vous pouvez voir comment cela peut rapidement devenir compliqué. Mélangez quelques générations différentes de technologie de stylet, quelques générations différentes de technologie de numériseur, saupoudrez le tout de logiciels, et soudain vous ne pouvez plus acheter n’importe quel vieux stylet sur l’étagère et espérer qu’il fonctionne sur tous les appareils que vous avez.

Nous allons passer en revue les différentes technologies de stylet actif, mais avant cela, nous souhaitons insister sur le moyen le plus simple d’éviter les problèmes d’achat.

Commencez par l’appareil que vous possédez, par exemple un iPad Pro, une Microsoft Surface 7, un Samsung Galaxy Note 20 ou un ASUS Transformer Book, et remontez dans le temps pour sélectionner un stylet compatible avec votre appareil.

Et assurez-vous de lire les petits caractères, car une fois que vous avez dépassé les produits phares comme la dernière Surface ou l’iPad Pro, le nombre de variantes de tablettes et d’ordinateurs portables à écran tactile 2-en-1 devient vertigineux. Vérifiez trois fois les spécifications techniques du modèle exact que vous envisagez.

Nous finirons peut-être par atteindre un point de normalisation où les achats seront aussi simples que « Je possède un produit Apple » ou « Je possède un appareil Windows ou Android », mais nous n’en sommes pas encore là.

Caractéristiques communes des stylets actifs

Bien que, comme nous l’avons noté plus haut, il existe de nombreuses combinaisons de types et de technologies de style actif, ce qui conduit à des ensembles de fonctionnalités différents. Cependant, de manière générale, voici les avantages (et les inconvénients) de l’utilisation d’un stylet actif.

Il est toutefois essentiel de vérifier si une combinaison particulière d’appareil et de stylet prend en charge les fonctionnalités que vous souhaitez ou dont vous avez besoin.

Avantages des stylets actifs :

  • Sensibilité à la pression : Contrairement à la pression ou à l’absence de pression binaire que vous obtenez avec les stylets passifs, les stylets actifs peuvent détecter des milliers de niveaux de pression.
  • Détection de l’inclinaison et de la rotation : L’inclinaison vous permet d’imiter la façon dont vous utiliseriez un véritable stylo lorsque vous dessinez, et la rotation vous permet de retourner le stylo pour utiliser l’autre extrémité comme une gomme ou un pinceau différent (si le stylet a deux faces).
  • Fonctions de survol : Les stylets passifs ne peuvent fonctionner que si vous les appuyez sur l’écran. Les stylets actifs peuvent détecter si le stylet est proche de l’écran et déclencher des fonctions lorsque vous survolez des éléments de l’écran.
  • Réglage des boutons : De nombreux stylets actifs comportent des boutons, des bascules et d’autres éléments interactifs qui vous permettent de changer de pinceau et de régler l’appareil à la volée.

Inconvénients des stylets actifs :

  • Le matériel spécialisé est coûteux : Entre le coût supplémentaire d’un téléphone, d’un ordinateur portable ou d’une tablette qui prend en charge la technologie du stylet et le stylet lui-même, vous ne vous lancerez pas dans le jeu du stylet actif pour cinq dollars comme vous le feriez avec un stylet passif.
  • Les stylets actifs ne sont pas universels : Parfois, le stylet d’un appareil fonctionne sur un autre, mais le plus souvent, ce n’est pas le cas et vous devez acheter un produit spécifique pour votre appareil.
  • Il nécessite un support logiciel : Contrairement à l’action simple de tapoter ou de ne pas tapoter du stylet passif, vous avez besoin d’un support logiciel pour profiter de toutes les données supplémentaires (pression, clics de bouton, etc.) que le stylet actif fournit, ce qui signifie que vous avez besoin d’un système d’exploitation et d’applications qui prennent en charge les fonctions.
  • Chargement : À l’exception des stylos à résonance électromagnétique, vous devrez charger votre stylet (ou changer les piles).

Dans l’ensemble, si vous souhaitez utiliser un stylet autrement que pour la nouveauté, il vaut la peine d’investir dans un stylet actif. Qu’il s’agisse d’une meilleure prise de notes ou de résultats nettement supérieurs lors de travaux créatifs, le jeu en vaut la chandelle. Jetons un coup d’œil aux technologies de stylet actif disponibles sur le marché.

Résonance électromagnétique de Wacom (EMR)

La société de tablettes à dessin Wacom est légendaire dans le domaine des stylets, et ce pour une très bonne raison. C’est sa technologie de numérisation par résonance électromagnétique (EMR) qui a fait connaître les tablettes à dessin numériques.

Le système EMR comporte un numériseur secondaire composé d’une grille de fils positionnés derrière les autres couches de l’écran (y compris le verre, l’écran LCD et le numériseur de l’écran tactile).

L’extrémité des stylets EMR absorbe l’énergie, comme une installation de recharge sans fil de smartphone, à partir de la grille EMR située derrière l’écran. Ainsi, vous n’avez pas besoin de le charger, de changer de batterie ou de vous inquiéter qu’il soit à court de jus pendant que vous travaillez. Vous n’avez pas non plus besoin d’appairer le stylet.

Malgré l’absence de batterie, le stylet EMR n’est pas un stylet passif car, une fois alimenté par l’écran, il envoie activement un signal en retour – bien que, si l’on veut aller plus loin, on puisse dire que les stylos EMR sont en fait inductifs et non actifs car ils sont incapables d’envoyer un signal par eux-mêmes.

Les stylets EMR peuvent partager les données de pression, d’inclinaison, de rotation et de clic avec l’appareil et sont très réactifs.

L’une des utilisations les plus notables de la technologie EMR dans les appareils mobiles a été la gamme Galaxy Note de Samsung. Le « S-pen » inclus dans tous les modèles depuis le premier Note en 2011 jusqu’au dernier modèle, le Galaxy Note 20, en 2020, utilisait un numériseur et un stylet EMR. Les Galaxy S21 Ultra et S22 Ultra la prennent également en charge.

Vous pouvez trouver des stylos basés sur la technologie EMR sur certains modèles de diverses gammes d’ordinateurs portables de Dell, LG, ASUS et autres. Il convient toutefois de noter qu’au fil du temps, les dispositifs EMR deviennent de moins en moins courants face à d’autres technologies de stylet actif (et moins coûteuses) comme l’AES (Active Electrostatic) de Wacom.

L’utilisation la plus haut de gamme de l’EMR est la propre gamme de tablettes graphiques de Wacom, comme la Wacom Mobile Studio Pro 16.

Il convient de noter que si vous lisez les critiques des anciens appareils dotés d’écrans EMR, vous trouverez souvent des plaintes concernant l’écart entre la pointe du stylet et l’écran et des problèmes de précision près des bords de l’écran. Si les premiers écrans tactiles EMR posaient ces problèmes, les appareils plus récents présentent une conception d’écran actualisée qui résout ces problèmes en collant le numériseur EMR dans le verre.

Électrostatique actif de Wacom (AES)

La technologie AES (Active Electrostatic) est une autre technologie Wacom. Elle utilise une grille électrostatique avec un motif croisé. Le stylo et la grille interagissent pour détecter la position, la pression, rejeter les entrées de la paume de la main et imiter un véritable stylo ou crayon.

Il s’agit d’un dérivé de leur technologie EMR, conçu non pas pour être adapté à un écran, mais pour faire partie intégrante de la conception dès le départ. La technologie AES de Wacom est présente dans un large éventail de produits sur le marché.

À partir de l’automne 2022, elle se déclinera en deux versions : AES 1.0 et AES 2.0. Si vous achetez un produit aujourd’hui, vous voudrez l’AES 2.0 car il présente des fonctionnalités améliorées, notamment la prise en charge de l’inclinaison, et une augmentation significative de la sensibilité à la pression.

Toutes les tablettes et tous les ordinateurs portables dotés de la technologie AES ne prennent pas de libertés en matière de design, mais lorsqu’ils le font, comme le ConceptD 3 Ezel d’Acer que l’on peut voir ci-dessus, les résultats sont très intéressants.

Protocole Microsoft Pen (MPP)

Nous allons tout de suite parler du Microsoft Pen Protocol, car même s’il ne s’agit pas de la technologie AES de Wacom, les deux se retrouvent souvent sur le même appareil.

La technologie du Microsoft Pen Protocol est similaire à celle du Wacom AES et a été conçue par une société appelée N-trig (qui a été rachetée par Microsoft).

Plutôt que de s’affronter pour la suprématie du stylet actif, Wacom et Microsoft ont simplement choisi, de plus en plus, d’inclure les deux technologies, AES et MPP, de manière complémentaire sur les mêmes appareils.

Dans l’ensemble, c’est une grande victoire pour les consommateurs, car cela signifie qu’il y a de bonnes chances que leur appareil équipé d’un stylet actif comprenne non pas une, mais deux technologies de stylet actif robustes.

En outre, cela se traduit par des stylets plus économiques. Des options telles que le stylet intelligent Bamboo Ink de Wacom prennent en charge les technologies AES et MPP, ce qui signifie que vous pouvez emporter votre stylet d’un appareil à l’autre ou lors d’une mise à niveau beaucoup plus facilement que par le passé (et dépenser moins d’argent au passage).

De plus, comme l’AES, il existe plusieurs versions de MPP, notamment MPP 1.0, 1.51 et 2.0, bien qu’au moment de la rédaction de cet article, à l’automne 2022, la version la plus récente soit MPP 2.6 – chacune apportant des améliorations en termes de réactivité et d’autres fonctionnalités.

Les améliorations entre les premières générations et la 2.0 sont significatives, nous vous conseillons donc de ne regarder que les appareils 2.0 et plus. Les versions les plus récentes, comme le MPP 2.6, ne sont vraiment utiles que si vous disposez des appareils Surface les plus récents et si vous souhaitez bénéficier des fonctions supplémentaires spécifiques que la mise à niveau apporte, comme le retour haptique lors de l’écriture et du dessin.

Les stylets Microsoft Pen Protocol sont compatibles en amont et en aval, bien que vous perdiez naturellement les fonctionnalités avancées lorsque vous utilisez un stylet plus récent sur un appareil compatible plus ancien.

Capacitif actif projeté d’Apple (APC)

Naturellement, Apple ne fait pas référence à son Apple Pencil et à ses iPads compatibles comme à la plateforme « Active Projected Capacitive » (APC), car cela ne lui ressemble pas du tout.

Il s’agit pourtant de la technologie sous-jacente, de conception similaire aux systèmes AES et MPP, qui relie les Apple Pencils de première et deuxième générations à leurs iPads respectifs.

Le succès de l’Apple Pencil et les critiques élogieuses qu’il a reçues au fil des ans mettent en évidence les avantages de travailler dans un écosystème fermé. Il a fallu beaucoup de temps à Apple pour sauter dans le wagon des stylos actifs, mais quand elle l’a fait, elle a pu se concentrer au laser sur un seul produit et sur la compatibilité avec l’iPad uniquement, et les résultats ont été excellents.

Universal Stylus Initiative (USI)

Relativement nouveau venu sur le marché des stylets actifs, l’Universal Stylus Initiative (USI) espère devenir l’USB des stylets : normaliser l’expérience et simplifier l’achat et l’utilisation des stylets numériques sur tous les appareils.

Non seulement les stylets USI comportent les éléments de base auxquels on s’attend, comme la sensibilité à la pression, la fonctionnalité d’inclinaison et le rejet de la paume de la main, mais ils comportent également une nouvelle fonctionnalité : le stockage des préférences sur le stylet lui-même. Cela signifie, en théorie, que vous pouvez déplacer votre stylet USI entre votre ordinateur portable et votre tablette, et qu’il se souviendra des préférences que vous avez définies entre les deux appareils.

En 2022, cependant, la norme USI a été adoptée principalement par les fabricants de Chromebook. Sans le soutien des grands acteurs du marché des stylets comme Wacom, Apple ou Microsoft, l’adoption généralisée de la norme USI ne sera pas chose aisée.

Stylos Bluetooth

Si nous incluons les stylets Bluetooth, c’est plus pour une note de bas de page historique et pour les personnes qui recherchent des produits pour des appareils plus anciens que pour toute autre chose.

Avant la généralisation des écrans numériseurs et des stylets spécialisés économiques mais perfectionnés, il existait un fossé entre l’achat d’un appareil haut de gamme et l’utilisation d’un stylet capacitif médiocre à cinq dollars.

Ce fossé a été comblé, du côté de la haute qualité, par des produits comme le stylet Wacom Intuos Creative Stylus (voir ci-dessus), aujourd’hui abandonné. Et du côté de la basse qualité, par des stylos Bluetooth génériques en boîte blanche.

Ces dispositifs comblaient le fossé entre le fait de disposer d’un numériseur et d’un stylet complets et celui de n’avoir qu’un bâton capacitif pour toucher l’écran en transmettant des signaux de pression et d’autres données par Bluetooth. Cela a fonctionné, mais pas de façon extraordinaire par rapport à la technologie moderne des stylets. Cette période de l’histoire du stylet pourrait être résumée par le fait que les fabricants ont dit : « Nous allons fabriquer quelque chose qui fonctionne sur l’iPad jusqu’à ce qu’Apple se lance dans le jeu du stylet ».