Écoutez cet article

Aujourd’hui, l’informatique a connu une grande évolution, ce qui lui permet d’être applicable à de nombreux domaines scientifiques. Les statistiques en sont une illustration parfaite. En effet, les concepteurs de logiciels et d’applications conçoivent des outils permettant de réaliser des analyses statistiques bien plus rapidement.

Il y en a à foison sur la toile. Cette pluralité ne permet pas toujours de connaître ceux qui sont les plus ergonomiques. Quels sont-ils ? Découvrez dans ce contenu les 6 meilleurs logiciels statistiques les plus ergonomiques.

R++

R++ est l’un des meilleurs logiciels permettant de produire des données statistiques à partir des données collectées. L’avantage avec cet outil, c’est qu’il ne requiert pas de connaissances évoluées en statistique. Il est fiable et intuitif, ce qui permet une prise en main facile. R++ octroie à l’utilisateur une certaine autonomie en matière de production de résultats. De plus, son interface est attractive et agréable. Il est utilisé par différentes professions, notamment les médecins.

L’outil de pellicule est intéressant pour y intégrer des graphes. Toutefois, le tableau est limité à Word ce qui réduit les actions.

La qualité du guide dans l’étape initiale de nettoyage des données est perfectible. Toutefois cet inconvénient est pallié par des vidéos YouTube très bien faite :

Le logiciel va devenir compatible avec le système macOS dans quelques jours. Il est d’or et déjà compatible avec Mac pour parallel desktop.

JASP

JASP se révèle être un logiciel libre sous licence GPL v3. Un tel outil permet la majorité des tests statistiques et d’exporter les résultats. Pour offrir plus de clarté, les concepteurs du logiciel ont fait en sorte d’afficher les paramètres des tests à proximité des résultats. Ainsi, la reproductibilité est facilitée. JASP s’installe bien plus facilement que Rcommander. Il est facile d’usage et très ergonomique.

Le logiciel est conçu pour répondre aux besoins des étudiants qui désirent effectuer des stats classiques à la fin de leur parcours universitaire. Il faut souligner que le logiciel n’est pas complet. C’est d’ailleurs son principal inconvénient puisque Rcommander propose davantage de fonctionnalités. À titre d’exemple, JASP ne permet pas d’éditer les statistiques et de personnaliser les graphiques. Ce qui n’est pas le cas de Rcommander, car ce dernier est capable d’afficher les commandes R. Toutefois, les concepteurs de JASP prévoient d’implémenter une telle fonctionnalité dans le logiciel.

Jamovi

Jamovi est un outil permettant l’analyse statistique gratuitement. Il est open source, multiplateforme et peut constituer une meilleure alternative à SPSS. Par ailleurs, c’est un logiciel qui s’est intégré parfaitement dans l’écosystème de R tout en proposant une interface utilisateur « spreadsheet ». Par conséquent, l’outil peut se transformer en un élément de transition vers un logiciel statistique bien plus flexible et performant. Par rapport à d’autres logiciels, Jamovi s’avère être plus simple.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est fortement privilégié par les étudiants qui souhaitent effectuer des analyses scolastiques. Jamovi s’avère utile aux chercheurs qui n’ont pas l’habitude d’employer les logiciels d’analyse statistique. Le logiciel permet notamment l’importation de données depuis plusieurs formats. De plus, il peut être utilisé pour effectuer l’analyse descriptive, de l’analyse statistique inférentielle et pour produire des résultats en forme APA.

SPSS

SPSS fait partie des meilleurs logiciels statistiques permettant d’obtenir des résultats précis et fiables. Pour y parvenir, il propose des options d’importation de données diverses. Il permet à l’utilisateur d’analyser simplement la régression et peut même saisir les variables indépendantes et dépendantes avec facilité et simplicité. Par ailleurs, SPSS offre l’avantage de pouvoir copier les résultats vers Microsoft Word et Excel. Il s’agit là d’une fonctionnalité qui se révèle pratique pour les personnes désireuses de compléter des rapports.

Toutefois, le logiciel ne propose pas des sorties graphiques attrayantes. Cela fait que de nombreux utilisateurs préfèrent MS Excel. De plus, d’autres l’utilisateur ne parviennent pas à réaliser des analyses de recherche opérationnelle. Puisque la visualisation des données et le reporting ne sont pas les points forts de SPSS, vous pourriez être contraint d’exporter les données pour construire des analyses et des rapports. Enfin, il faudrait prévoir un bon guide pour expliquer concrètement aux utilisateurs le rôle des boutons et toutes les options.

BlueSky

BlueSky fait partie des logiciels de statistiques faciles à utiliser à condition que vous restiez dans le mode assistant. En outre, il offre une belle compatibilité avec la majorité des trousses de chirurgie guidées sur le marché. Il offre même la possibilité de pouvoir fabriquer un implant virtuel doté de dimension personnalisée lorsque celui que vous recherchez n’est pas proposé dans le logiciel. En plus d’être complet, il offre de nombreuses possibilités en matière de chirurgie guidée. Enfin, Blue Sky propose un excellent rapport qualité-prix.

Néanmoins, BlueSky n’est pas facile à maîtriser entièrement puisqu’il ne permet pas une prise en main facile dès le départ. Par conséquent, la plupart des utilisateurs sont forcés de rester dans le mode assistant qui semblerait être le plus facile à utiliser. La maîtrise d’un tel logiciel nécessite une formation spéciale à travers les tutoriels explicatifs de YouTube.

D’autres experts proposent également des formations payantes. Cependant, s’il faut en arriver à payer pour apprendre à maîtriser l’outil, il serait encore mieux d’acheter directement un autre produit plus facile à prendre en main.

Rstudio (version ergonomique de R)

Rstudio se révèle être un environnement de développement intégré pour le langage de programmation R. Cela implique qu’il s’agit d’un lieu où il est possible d’employer un tel langage pour réaliser certains projets. Il permet même d’effectuer de la visualisation des tableaux et des figures ainsi que des analyses statistiques intéressantes. Les experts recommandent même de le privilégier aux simples lignes de commande, car il propose une multitude d’options de visualisation et d’outils.

L’avantage avec un tel environnement de développement, c’est qu’il met en garde l’utilisateur sans pour autant le freiner dans le cadre du déroulement d’une fonction. Par ailleurs, son interface est claire et complète. Le seul inconvénient avec cet environnement de développement est qu’il n’est disponible qu’en anglais. Toutefois, il ne présente pas la même souplesse que le duo Emacs + ESS, mais peut être pris en main rapidement.