Les cartes graphiques sont difficiles à acheter depuis environ deux ans, en raison des problèmes constants de la chaîne d’approvisionnement et de la demande induite par les crypto-monnaies. Cette forte demande a maintenu les prix élevés, mais la situation est en train de changer.

Les prix et la disponibilité des cartes graphiques se sont considérablement améliorés ces derniers mois – la plupart des GPU ne sont plus vendus au-dessus de leur prix d’origine, et nous avons même commencé à voir des ventes. NVIDIA a confirmé lors d’une récente conférence téléphonique sur les résultats que la société fait face à un « stock excédentaire » de cartes graphiques de la série RTX 3000, car l’offre commence enfin à dépasser la demande des acheteurs.

Le CEO de NVIDIA, Jensen Huang, a déclaré que la société avait « mis en place des programmes pour positionner le prix de nos produits actuels afin de préparer la prochaine génération de produits ». Il est peu probable que la société baisse les prix de ses propres cartes de marque NVIDIA (précédemment connues sous le nom de cartes « Founders Edition »), mais NVIDIA réduit les prix pour les partenaires matériels comme EVGA, ASUS et MSI. La plupart des cartes graphiques GeForce disponibles aujourd’hui pourraient devenir moins chères en conséquence, surtout si les partenaires ont également affaire à des stocks excédentaires.

Ces baisses de prix interviennent alors que NVIDIA se prépare à dévoiler de nouvelles cartes graphiques en septembre, lors de la GTC 2022. NVIDIA doit également faire face à une concurrence plus importante que jamais – les puces M1 avancées des stations de travail haut de gamme MacBook Pro et Mac Studio d’Apple peuvent gérer la plupart des charges de travail des cartes graphiques GeForce (bien qu’elles ne prennent toujours pas en charge la plupart des jeux PC), tandis qu’Intel accélère lentement le développement de ses propres GPU.